Le Deal du moment : -37%
Ecran PC Gamer Incurvé – ACER – ...
Voir le deal
179.99 €

    Topic des animes


    Milamber

    Messages : 21
    Date d'inscription : 06/07/2016

    Topic des animes - Page 3 Empty Re: Topic des animes

    Message  Milamber Jeu 12 Oct - 16:06

    Oui à la base je pensais faire un truc complet, mais vu le peu d'animes que je vais suivre (à priori), j'ai fait court finalement.

    Haganeren a écrit:En "comédie romantique", on dirait que Net-juu no Susume est relativement bien parti... Pour être honnête c'est une romance pas bien passionnante qui se déroule en ligne sauf que le mec est joué par une fille asociale et la fille par un mec euh très social je suppose, on ne l'a pas beaucoup vu "en vrai". Je dirais que la qualité du show dépendra de quand ces deux là vont vraiment se croiser IRL donc je maintiens mon jugement.
    Ah oui j'avais vu ça aussi, c'est vrai... bon, j'imagine que ça coûte pas grand chose de tester, j'ai de la place dans mon planning animes pour ça !

    Haganeren a écrit:Je ne parlerais pas du low tiers avec notamment Imouto sae truc qui est limite un hentai pour l'intro que j'ai vu
    Ouais j'ai quand j'ai vu le synopsis et la review de l'épisode 1 pour ce truc, j'ai rigolé tout seul. Genre au cas où tous les "imouto complex" dans les animes étaient pas suffisants, là on a un show dédié. A moins que ce soit hyper parodique et second degré (ce qui a pas l'air d'être le cas), je vois pas trop... même si je suis sûr que ça aura son public.

    Je verrai pour Kino no Tabi ; et je vais choper la première saison de Osomatsu-san pour voir à quoi ça ressemble. Mais en tout cas pour la saison actuelle pour moi ce sera surtout les deux séries dont j'ai parlé, et peut-être Net-juu.

    Sinon je profite du fait que je suis pas beaucoup d'animes "en direct" pour ratisser un peu ma liste en attente... En ce moment je regarde Sangatsu no Lion, adaptation d'un manga, et animé par Shaft. Pour l'instant c'est très bien, assez relaxant mais parfois bien déprimant aussi. Le style visuel est particulier, notamment les visages (je pense que le manga est comme ça), mais on ressent la patte Shaft dans la mise en scène, toujours très cool. Et les chats sont doublés, ce qui honnêtement devrait arriver beaucoup plus souvent dans les animes. Bref, j'en dirai sûrement plus quand j'aurai fini (9/22 épisodes pour l'instant). Une saison 2 a été annoncée récemment d'ailleurs, on dirait que pour une fois j'ai commencé pile au bon moment !
    Haganeren
    Haganeren

    Messages : 385
    Date d'inscription : 28/01/2016

    Topic des animes - Page 3 Empty Re: Topic des animes

    Message  Haganeren Jeu 12 Oct - 18:28

    Milamber a écrit:Ouais j'ai quand j'ai vu le synopsis et la review de l'épisode 1 pour ce truc, j'ai rigolé tout seul. Genre au cas où tous les "imouto complex" dans les animes étaient pas suffisants, là on a un show dédié. A moins que ce soit hyper parodique et second degré (ce qui a pas l'air d'être le cas), je vois pas trop... même si je suis sûr que ça aura son public.

    Oh c'est devenu un genre à par entière apparemment, les imouto complex... Remercie "my little sister can't be this cute" pour ça, tout est de sa faute et la pente n'a été que descendante pour le genre à partir de là.

    Milamber a écrit:Je verrai pour Kino no Tabi ; et je vais choper la première saison de Osomatsu-san pour voir à quoi ça ressemble. Mais en tout cas pour la saison actuelle pour moi ce sera surtout les deux séries dont j'ai parlé, et peut-être Net-juu.

    Méfies toi du premier épisode de Osomatsu-san, c'est un gag "marrant" sur le papier (Vu que Osomatsu-san est une sorte de suite étrange du déjà bizarre très très vieu dessin animé Osomatsu-kun en noir et blanc) mais qui dure vraiment trop longtemps, limite tu peux sauter au deuxième.

    Milamber a écrit:Sinon je profite du fait que je suis pas beaucoup d'animes "en direct" pour ratisser un peu ma liste en attente... En ce moment je regarde Sangatsu no Lion, adaptation d'un manga, et animé par Shaft. Pour l'instant c'est très bien, assez relaxant mais parfois bien déprimant aussi. Le style visuel est particulier, notamment les visages (je pense que le manga est comme ça), mais on ressent la patte Shaft dans la mise en scène, toujours très cool. Et les chats sont doublés, ce qui honnêtement devrait arriver beaucoup plus souvent dans les animes. Bref, j'en dirai sûrement plus quand j'aurai fini (9/22 épisodes pour l'instant). Une saison 2 a été annoncée récemment d'ailleurs, on dirait que pour une fois j'ai commencé pile au bon moment !

    Bizarrement ça me dit quelque chose mais je suis incapable de dire si je l'ai vu ou non.... Hésite pas à dire ce que tu en penses.
    Haganeren
    Haganeren

    Messages : 385
    Date d'inscription : 28/01/2016

    Topic des animes - Page 3 Empty Re: Topic des animes

    Message  Haganeren Dim 7 Jan - 16:25

    AUTOMNE 2017









    Et bien ! En voilà une saison qu'elle était bonne !
    En fait j'ai même pas tout regardé vu que Kekkai Sensen & Beyond m'a échappé ainsi que Juuni Taisen dont ma sœur m'a dit le plus grand bien... Même le Konohana Kitan dont je causais plus tôt avec Milamber, aie aie aie ! Mais franchement y'avait juste trop de truc...


    Kino No Tabi : The Beautiful World

    C'est l'histoire d'une fille et d'une moto qui philosophent sur la beauté du monde.

    Kino No Tabi c'est la simple histoire de Kino, une voyageuse qui voyage avec sa moto Hermes au travers des différents pays d'un monde imaginaire. Les pays ressemblent plus à des simples villes auto géré par ailleurs, ce qui fait qu'elle a pour grand principe de ne jamais y rester plus de trois jours. Cela autorise un format épisodique où chaque épisode est l'occasion de découvrir un pays avec une certaine philosophie faisant souvent entrer le genre dans de la fantasie. Le premier épisode de la saison de 2003 était à propos d'un pays « où les gens entendaient les pensées des autres » afin de mieux comprendre leurs douleurs et faire disparaître la guerre. La guerre a bien disparu, mais les gens sont maintenant obligé de vivre a une certaine distance de chacun d'entre eux pour éviter que l'on entende leurs pensées désagréables... Même pour un mari et une femme. Le prix de l'absence de guerre est donc l'absence de vivre avec autrui.

    Ce genre de petite histoire est ce qui m'a fait profondément apprécier Kino No Tabi, il y'a toujours un truc amusant, toujours un petit truc, des fois sans la moindre leçon d'ailleurs, juste l'ironie d'un monde imparfait « et donc beau ». La série de 2003 m'avait fait une forte impression et ne pouvant lire la suite en light novel, j'attendais celle ci avec une grande impatience.

    Et je l'ai eu... Et c'était extra ! Alors, si je devais être un peu plus tatillon, je dirais que la première histoire « un pays où on est autorisé à tuer » me paraissait étrangement simpliste pour ce que faisait l'auteur d'habitude, en plus de cela il est possible que la direction artistique moins sombre qu'en 2003 puisse en décevoir certain... Ce qui n'est pas mon cas !

    En fait le gros problème c'est qu'on sent que cette saison est une « collection » des histoires les plus populaires de la série, du coup ce sont généralement des épisodes « qui défient la norme » ou qui montre Kino dans un rôle plus actif que d'habitude ce qui est normalement plus l'exception que l'habitude. Il y'a même des épisodes en double par rapport à ce qu'avait déjà fait l'ancienne saison ! Il en résulte donc une saison avec clairement moins de vision artistique que dans la première... Mais qui est plus proche des bouquins d'origine pour compenser, la première saison se permettant des libertés ici et là.

    Donc mon avis ? Courez regarder la première saison et revenez regarder la seconde !


    Net-juu no Susume

    Décoiffée, mal habillée, des cernes sous les yeux, comment ne pas l'aimer ?

    Un anime que j'ai commencé un peu dubitatif mais que j'ai finalement suivi avec très grand intérêt ! C'est l'histoire d'une femme de 30 ans addict aux MMOs qui aime jouer un homme et qui a plus ou moins abandonné l'idée de continuer dans la vie active après avoir été viré de son ancien travail il y'a de cela quelques années. Elle a sa guilde, ses amis dans le jeu et même une « copine » avec qui elle s'est mariée dans le monde virtuel en tant qu'homme.

    Bien sûr, ce ne serait pas drôle si l'IRL ne s'en mêlait pas, elle finit par rencontrer un ancien collègue au détour d'une supérette ce qui va lui apporter un bon nombre de chamboulement dans sa vie si tranquille... Bien sûr, le truc qu'on suit le truc en tant que spectateur est le moment où elle se rendra compte que sa « femme » dans le jeu est en réalité un homme ami avec cet ancien collègue.

    Un monde bien petit pour une histoire finalement très mignonne, la malheureuse héroine essaye de faire tous les efforts possibles pour être présentable et le regard cruel qu'elle porte à elle même semble être la cause de bien des soucis. Un anime finalement assez original dans son fond même si sa forme restera habituel. Ca tourne un peu en rond mais bon c'est le coté slice of life ça, c'est cool le coté slice of life.


    Ousama Game The Animation

    Mais quelqu'un vient de mourir, pourquoi vous êtes aussi... Aussi... GGNNNNAAARRRGH

    J'avais vu « King's Game » en manga assez souvent mais j'aime vraiment jamais ces animes autour d'un « jeu de la mort » depuis Battle Royal déjà... Je crois que Danganronpa est le seul que j'ai pu apprécier à travers les âges.

    Bon bah ce que j'ai vu là ne m'a pas complètement convaincu, disons que quand j'ai envie de prendre le poste entre les mains en hurlant « mais vous êtes tous COOOONNNNS » c'est qu'il y'a un problème. Les personnages ne paraissent pas vraiment humains et ça semble être une excuse pour faire un de ces « scénarios extrêmes » qu'on a tendance à bien aimer quand on est ado.

    Je passe sans regarder en arrière.


    Inuyashiki

    La rencontre improbable entre un vieux et des supers pouvoirs qui challenge son humanité.

    Un anime que j'ai commencé sans trop regarder... Et qui s'est avéré l'un des (le?) meilleurs animes de la saison ! Inuyashiki c'est l'histoire d'un vieil homme au crépuscule de sa vie, sa fille, lycéenne, le déni, sa femme ne semble plus faire attention à son existence, il en est à se demander si sa disparition les ferait pleurer plus que ça. Un jour, se trouvant sur une colline dans un parc, il observe le ciel et ses étoiles avant d'être rejoint par un lycéen, les deux ne communiquent pas, ils n'en ont pas le temps, un imposant objet surgit du ciel et les écrase tous les deux..... Sans que l'on sache trop pourquoi ni comment, ces deux êtres pourtant morts sont alors recrée par l'étrange objet, avant de repartir aussi tôt.

    Les deux personnages sont recrées mais quelque chose a changé en eux, ils sont devenus comme des androides, ils peuvent tuer, ils peuvent soigner, ils peuvent voler, ils ne semblent même pas pouvoir être exterminés ! Que faire de ces nouvelles possibilités ? Sont ils encore humains ?

    Inuyashiki avait déjà commencé très fort avec la vie du pauvre héros, seul et oublié malgré sa situation d'homme marié mais ce qu'il fait en poursuivant est également passionnant et sait parfaitement poser les questions qu'on pourrait attendre d'un tel setting.... Y'a même de l'humour ! Voir ce pauvre papy ne pas comprendre comment fonctionne ses pouvoirs ou voir que ça va trop vite pour lui est assez amusant et le voir s'accrocher à ses valeurs pour pouvoir les controler est attendrissant. A noter l'utilisation de la 3D, souvent assez moches dans les animes qui ici prennent tous leur sens puisqu' arrivant lorsque notre héros montre la « chose » qu'il est devenu.

    Si on excepte le dernier épisode un peu rushé, c'était vraiment un anime très inhabituel que j'ai adoré !


    Blend S

    C'est mignon mais ultimement assez ennuyeux au final.

    L'histoire d'une fille qui se fait embaucher dans une sorte de... Otaku café ? Chaque serveuse a un certain « type » qui plait aux otakus : « la tsundere », « la petite soeur », « la grande soeur » ou ici pour notre héroine « la sadique », ce n'est pas qu'elle soit vraiment comme cela, elle aimerait au contraire plus être douce et aimable mais elle est si maladroite que c'est ainsi que les gens autour d'elle ont tendance à le ressentir.

    Mon anime « comédie romantique » de la saison que je n'ai... Même pas fini au final. Faut dire que bon, même si je le voyais comme une sorte de « sous Working » à la base, les personnages manquaient vraiment d'intérêt au final, ça manque de mec dans ce genre de cas aussi... Ca fait que y'a pas assez de couple et le principal m'est apparu comme ennuyeux.

    Bof...


    Kekkai Sensen

    Une équipe super dynamique.

    En début de saison j'ai regardé le premier épisode de Kekkai Sensen & Beyond... Et j'ai pas compris grand chose même si j'aimais bien le concept... Je me suis alors rendu compte que c'était la seconde saison de Kekkai Sensen. Curieux j'ai téléchargé la première saison et, contrairement à d'habitude, je l'ai même regardé lors d'un voyage en train particulièrement long... Et ça s'est révélé être une bonne petite surprise !

    L'histoire se passe dans une ville qui concentre tous les monstres possibles de l'univers dans une espèce de ville « barrière » ce qui en fait facilement l'un des endroits les plus dangereux qui soit... Mais en contrepartie, ça en fait aussi un endroit fascinant avec une diversité folle, là dedans notre héros semble bien petit, il n'a pas de super pouvoir, ne sait pas vraiment se battre, par contre il a quelqeu chose... Ses « yeux », qui permet de voir « la vérité », quelque chose qui serait particulièrement utile dans la main de bien des puissants... Et de ceux qui se cachent.Rapidement notre héros se trouvera dans une société de protection à qui il arrivera moults missions se familiarisant avec ses personnages et chaque épisode sera un prétexte pour explorer son monde étonnant.

    Ca sonne pas trop mal, c'est parfois (souvent) un peu trop confus ceci dit et les personnages auraient sans doute pu être plus intéressant ou avoir des rapports un peu plus sympas et surtout, je lisais en même temps un excellent manga « Area 51 » qui reprend un peu le même concept mais en vachement mieux et plus stylisé. (Jetez un coup d'oeil...)

    Mais bon, en dépit de tout cela, les épisodes sont assez diversifié et on va dans plein d'endroit différents, ça restait assez mémorable pour largement valoir le coup d'oeil... Curieusement je n'ai pas regardé la saison 2 encore ceci dit... Erf


    Just Because !

    Mais pourquoi tout le monde se fait la gueule ?
    La réponse est dans le titre.

    L'anime « slice of life romantique » de la saison... Et comme d'hab je l'ai pas regardé... Mais je suis allé loin dans celui là, troisième épisode, pensez vous ! Nan le pire c'est que ma sœur l'a regardé jusqu'au bout en accrochant à fond, y'a peut être quelque chose dans celui là ? C'est l’histoire d'un garçon qui revient dans une ville d'enfance en tant que lycéen après avoir passé le collège ailleurs, il a beaucoup changé ma la ville et ses relations... Pas tellement ce qui le met un peu dans l'embarras.
    Ou alors tout a peut être plus changé qu'il n'y paraît ?

    Ça fait pas rêver mais en vrai c'est cool...


    Shoujo Shuumatsu Ryokou

    Seules à jamais.

    Une autre grande surprise de la saison... En vrai j'adore cet anime et je l'ai suivi jusqu'au bout. C'est la simple histoire de deux filles sur une sorte de euh Buggy avec des chenilles ? Le monde semble avoir dévasté l'humanité et nous sommes clairement dans du post-apocalyptique...

    … mais là, pas de zombie, pas de dangereux humains qui pilleront tout sous forme de gang à la Mad Max, non, il n'y a plus tout ça, il n'y a plus RIEN en fait, seulement les traces d'une civilisation déchue ressemblant beaucoup à la notre mais comportant manifestement quelques différences. Chito et Yuuri, les deux héroines ne s'en occupent cependant pas tant que ça, elles essayent juste d'avancer, trouver de la nourriture, survivre en essayant de profiter des restes de ce que le monde peut leur apporter.

    C'est très slice of life, mais aussi très très mélancolique de les voir rêver de ce que pouvait être ce monde dont elles voient constamment les restes. La synergie entre les héroines est aussi suffisamment attachante pour que l'on ne s'ennuie jamais, Yuuri occupant le rôle de « boke » avec sa personnalité très libre, un peu inconsciente et très terre à terre alors que Chito fait le « tsukkomi » en la recadrant avec sa personnalité plus intellectuelle mais aussi plus trouillarde.

    Un anime qui paye surement pas de mine mais qui a été une vraie bouffée d'air frais, il partage des thématiques très fortes avec « Humanity has declined » qui explorait aussi, de manière très différente, cette idée de fin d'humanité « tranquille » et j'aime beaucoup cette manière d'approcher la question... Ça change. N'allait pas croire que c'est un anime où il ne se passe "rien" pour autant, il y'a une petite part de mystère qui est doucement-mais surement-exploré au fil des épisodes... C'était vraiment bien... Et les EDs sont cools aussi.


    Goro : Vanishing Line

    Bizarrement c'est compliqué de trouver une image de ce show qui soit pas un gros plan de perso ou sur les boobs d'un personnage féminin ultra secondaire... Alors voilà, vous avez une poursuite en moto...

    Je connais pas du tout « Garo » donc j'ai regardé ça comme un anime « shonen » classique... Et ça faisait pas mal le job ! On a un héros super musclé qui peut se changer en espèce de chevalier mecha de la mort en cas de coup dur, son partenaire traumatisé qui est tout sombre et la petite fille qui enquête sur la disparition de son frère dans la mystérieuse « El Dorado ». Malheureusement sur son chemin se dresse tout un groupe de monstre, les « horrors » qui semble être d'anciens humains corrompus se changeant en monstre pour dévorer d'autres êtres humains, quelque chose contre lequel se bat nos héros.

    Le premier épisode montrait un coté assez over the top sur la masculinité du héros, sur le coté « vive les boobs » mais finalement cette première impression laisse la place à des vrais personnages à la fin. Bon, rien de bien fameux, c'est classique mais c'est un anime « Monster of the Week » qui est plutôt bien fait et dont je n'ai aps grand chose à redire. Je pensais pas aller jusqu'au bout mais au final je ne le regrette pas, c'était très sympas !


    Yuki Yuna waa Yusha de Aru – Washio Sumi no Shou

    Ah ! Que peux faire ton bras de 15 mètres de long contre mon ombrelle, misérable monstre de 3D ?
    (Là pour le coup c'est l'inverse, trouver des images de combat du show est très dur, ce qui est dommage car le monster design est pas immonde)

    Je sais pas pourquoi je me suis dit que j'avais pas regardé assez de show de magical girl dans ma vie alors je me suis mis à checker celui là.... C'était pas mal... Si on excepte un slice of life assez faiblard à mon goût, je ne trouve pas les filles suffisamment charismatique pour pouvoir les porter alors je souhaitais juste passer à la suite. (Quelque chose que je reprochais déjà à To Aru Kagaku no Railgun en son temps...)

    Au final je suis arrivé à un épisode charnière qui m'a blasé.... Alors je sais pas... J'ai pas continué... Et en fait bizarrement après, la série change de nom... En plus j'ai l'impression qu'en fait c'est une série un peu plus vielle et que je suis tombé dessus au pif sans trop savoir dans quoi je m'engageait.

    C'était sympas à voir, il faudrait que j'y retourne pour terminer le tout.


    Osomatsu-sans 2nd Season

    Ils sont de retour, et ils ont toujours rien fait de leurs vies.

    Que dire ? Osomatsu-san 2nd Season c'est encore plus d'Osomatsu-san, tout simplement. Encore plus de gags, de wtf et de situation bizarres. Pour être honnête je crois que je l'aime encore plus que la saison 1, il y'a moins d'épisode « bof » dedans. Une thématique générale amusante est que Osomatsu-san première saison a été BEAUCOUP plus populaire que ce à quoi les producteurs s'attendaient, comment les 6 frères vont ils réagir face à ce succès inattendu ? Bien sûr, ce n'est que le thème de quelques sketchs brisant le 4e mur mais c'est au final assez récurrent.

    C'est toujours aussi bon...




    … Donc ouais, au final, plein de truc, je me souviens d'une saison où les trucs en jaune je les aimais pas plus que ça, ben là c'est l'inverse, les trucs en orange je les trouve cool ! Comme quoi, c'était vraiment une excellente saison...


    Dernière édition par Haganeren le Jeu 9 Jan - 2:44, édité 4 fois
    Marcelin
    Marcelin

    Messages : 51
    Date d'inscription : 25/10/2015

    Topic des animes - Page 3 Empty Re: Topic des animes

    Message  Marcelin Dim 18 Fév - 12:45

    Ca fait un moment que je te lis Haga et j'ai jamais osé répondre sur ce topic car je me dis : "qui suis-je finalement pour créer un débat sur des gens qui ne font qu'innocemment partager leur point de vue ?"

    Et au fond, Haga, tu remarqueras : à aucun moment il ne me viendrait le début d'imagination de critiquer ce que tu aimes. Non, c'est plus les propos généraux sur ce que tu n'aimes que lointainement (ou qui ne t'intéressent pas, ou même de base, les choses que tu dis qui sont manifestement ou bien partielles ou bien erronées) qui me dérangent et qui me poussent à venir un peu donner un coup de pied dans la fourmilière.

    En toute sympathie on s'entend. Même si j'ai peut-être le verbe un peu trop haut parfois.

    Ca va secouer sec mémé en chaise roulante qui fait un salto arrière au-dessus des orties.


    Tout d'abord pour clarifier ma position, je précise que je ne parle pas des trucs où je suis d'accord car au fond tu parles de trucs qui sont intéressants et c'est bien d'en parler. J'ai juste envie de répondre sur, disons, là où "sur le principe" j'ai des problèmes (qui touchent pas forcément aux animes en eux-mêmes, mais à une question de vision du monde).

    Ensuite, franchement, pourquoi regarder des trucs dont tu sais manifestement que tu vas pas aimer ? C'est vraiment un penchant que je ne comprends toujours pas.
    Je relève pas à la seconde le genre de commentaires que j'ai envie de faire car ça nous avance à rien. C'est pas pour te juger personnellement au reste, mon bon Haga.

    Je saute ton commentaire sur les Battle Royales car j'ai pas vu l'anime qui est sans doute bien à chier, car pour aller dans ton sens, sur pas mal de sites (japonais, toujours, quand je dis "des sites") il est considéré comme un gros bon kusoani. C'est un peu la honte de la saison à ce stade. Auquel cas, je pense que ton problème vient moins du fait que c'est un battle royale que... le fait que ça a l'air naze tout cours en fait.
    Je veux dire, le battle royale c'est juste un des genres les plus anciens et appréciés depuis facile vingt ans, donc de dire que c'est sans intérêt, ça me paraît assez extrême. Je vois en outre pas en quoi ça fait plus "ado" qu'une romance shôjo de derrière les fagots (que j'aime beaucoup aussi au demeurant)... de base, le public cible de beaucoup de ces oeuvres sont aussi (pas forcément seulement) des adolescents.

    Sinon que dire de Syoujo syuumatu ryokou... qui pourtant, j'en suis certain, mérite bien son succès ! J'ai pourtant bien pu voir des commentaires disant que c'était un anime parfois trop "gratuit", sans que je me figure trop pourquoi (je ne l'ai pas vu). J'ai toujours trouvé la frontière du "gratuit" affreusement subjective. (comme tout le monde, y'a des trucs que je trouve gratuit oui... mais ça me dérange pas plus que ça, la question que je me pose c'est : "pourquoi le scénariste il a poussé à ça, et est-ce qu'il a fait vraiment une erreur de style ici ?").

    Passons aux animes individuels. Et tout d'abord, une série qui va nous réconcilier, je veux parler de Kino no Tabi.
    Haganeren a écrit:En fait le gros problème c'est qu'on sent que cette saison est une « collection » des histoires les plus populaires de la série, du coup ce sont généralement des épisodes « qui défient la norme » ou qui montre Kino dans un rôle plus actif que d'habitude ce qui est normalement plus l'exception que l'habitude. Il y'a même des épisodes en double par rapport à ce qu'avait déjà fait l'ancienne saison ! Il en résulte donc une saison avec clairement moins de vision artistique que dans la première... Mais qui est plus proche des bouquins d'origine pour compenser, la première saison se permettant des libertés ici et là.

    Le débat m'intéresse car je l'ai déjà tenu avec quelqu'un qui est un fan de Kino no Tabi et qui, surtout, a lu l'oeuvre originelle (ce que je n'ai pas fait car le style "collection de petites histoires" est un style avec lequel j'ai habituellement du mal).
    Il reprochait notamment que dans un des premiers épisodes qui étaient un des plus populaires également de la série, j'entends l'épisode du colisée, ils donnaient un rôle "moralisateur" à Kino qui, selon lui, était totalement absente de l'oeuvre originelle, ce que je veux parfaitement croire car l'esprit de la série à ce qu'elle m'avait parue dans la première saison portait plus sur l'idée de déambuler sans but dans un monde qui nous est étranger et d'y porter une petite réflexion dessus, plus que réellement "faire la morale" aux gens selon leur mode de vie.

    J'aurais été très curieux de ton avis dessus. Non je n'ai pas vu la nouvelle saison de Kino no Tabi car je ne regarde pas les animes en cours de diffusion. (*゚ー゚) ~♪


    haga a écrit:Donc mon avis ? Courez regarder la première saison et revenez regarder la seconde !

    J'approuve.

    Pour Goro, précise au moins que c'est une adaptation anime d'un tokusatu, ça me paraît fondamental pour comprendre l'esthétique et l'ambiance du truc (et en quoi ça fait "syounen" tout en respectant pas totalement les règles du truc). Perso je connais quelqu'un aussi qui a regardé Goro en ignorant que c'était un tokusatu à la base ! C'est un truc totalement pas dans notre culture, en soi c'est une expérience intéressante de regarder ça. (´・ω・`)


    Ensuite, allez, ne nous cachons rien, là où ma matinée a bien été gâchée (au sens propre puisqu'il est maintenant midi, j'ai été assez débile pour passer une heure à écrire ce pavé), c'est quand j'ai lu ça :
    haga a écrit:
    Yuki Yuna waa Yusha de Aru – Washio Sumi no Shou
    Je sais pas pourquoi je me suis dit que j'avais pas regardé assez de show de magical girl dans ma vie alors je me suis mis à checker celui là.... C'était pas mal... Si on excepte un slice of life assez faiblard à mon goût, je ne trouve pas les filles suffisamment charismatique pour pouvoir les porter alors je souhaitais juste passer à la suite. (Quelque chose que je reprochais déjà à To Aru Kagaku no Railgun en son temps...)

    Au final je suis arrivé à un épisode charnière qui m'a blasé.... Alors je sais pas... J'ai pas continué... Et en fait bizarrement après, la série change de nom... En plus j'ai l'impression qu'en fait c'est une série un peu plus vielle et que je suis tombé dessus au pif sans trop savoir dans quoi je m'engageait.

    D'abord thanks pour le spoil ("la série change de nom", je me serais bien passé de l'apprendre).

    Je sauterais également sur l'étrangeté qui consiste à commencer une série par un épisode gaiden, qui évidemment développera des points de détails pour les spectateurs avertis (surtout pour quelqu'un comme toi qui est si précieux sur la chronologie des séries, ça me paraît curieux).

    Ensuite, si je veux faire de l'enculage de mouche pour rester dans le registre poétique, Yûki Yuna est pas exactement ce que je mettrais dans la catégorie mahô shôjo... même si ces genres sont totalement arbitraires. Je continue de penser que quand on dit "mahô shôjo" on est genre à l'ouest tant ce genre... n'existe plus vraiment en soi. (à part si considères Precure, qui doit être le dernier représentant authentique du genre).
    Tout au plus, on peut le classer dans ce que certains critiques d'anime au Japon ont appelé le shin-kûkikei... cette façon de mélanger le slice of life avec le dramatique et des enjeux énormes. Une mode dont on impute la généalogie souvent à Madoka (de façon que je trouve abusive, certes, par contre on pourra difficilement dénier que Yuki Yuna est clairement une série qui s'adresse aux gens qui ont aimé Madoka, même public, mêmes topoi, etc.).

    Perso je vais pas débattre sur Yuki Yuna, juste te voir en parler ça m'a suffisamment mis tout en boule (alors que je ne l'ai pas vu, levons tout de suite l'ambiguïté. C'est le registre de langage qui m'a agacé). Je le redirai jamais assez, mais l'animation, comme n'importe quoi au fond dans l'industrie du divertissement (surtout japonaise qui raisonne de façon hyper sectorialisée en partant du public), c'est une question de public. De base les oeuvres sont pensées de façon topiques pour correspondre à tes goûts, alors si t'es pas le public, y aller est dès le départ casse gueule car tu vas trouver plein de trucs "gratuits", "plats", "pas intéressants", et après ça finit en flame war wouhou cool.

    (Et, oui, avant toute chose, je suis le public.)

    Je sais pas, tu vas pas aller discuter avec les fans de Western RPG pour critiquer en profondeur le dernier jeu extrêmement technique qui vient de sortir rempli de références mécaniques à l'histoire du W RPG et porter des critiques dessus ? Tu peux dire que si - je te connais, oui, tu le peux. Mais moi je trouve ça super dérangeant comme façon de procéder. Laissons chacun de son côté et l'écurie sera bien gardée.

    Après y'a des trucs dont plus sérieusement on peut dire qu'on est dans le n'importe quoi. C'est lorsque, même pour le public auquel c'est adressé, on se trouve devant des gens qui trouvent juste ça mauvais, sans parler d'aspects plus "objectifs" (sakuga mauvais, post-prod mal fichue, doubleurs dans une autre dimension, manque de rythme, etc.). Ca donne, bah, Ousama game... lui j'ai pas vu grand monde pour le défendre en vrai.

    Je sais pas, je vais pas aller me taper les Jojo outre ce qu'on m'a déjà imposé, je sais que je supporte pas comme 80% des shônen et que je me fatigue quand je regarde. Je suis juste pas le public. Par contre je comprends à fond les gens qui aiment. (Et puis Dio est tellement best char)


    Je sais pas d'où tu sais ce qui est "faiblard", ni même "ce qui est pas charismatique", mais puisque tu parles de To aru kagaku no railgun, là, je peux répondre : je vois même pas comment kagaku no railgun aurait pu devenir l'un des vingt ou trente animes les plus populaires de l'histoire au Japon juste avec des persos plats et pas intéressants. Même moi j'ai accroché à mort, c'est te dire (alors que je suis dur à accrocher, tout en étant super bon public ! Alors me faire accrocher un truc où l'histoire principale est en retrait, c'est te dire l'exploit et combien Kagaku no Railgun est une réussite sur le plan construction de l'oeuvre).

    To aru kagaku no railgun est un des rares anime de 26 épisodes que j'ai rushé sans me forcer. C'était un plaisir immense à regarder. Les persos sont accrocheurs et bien campés, le rythme est magnifiquement bien maîtrisé, on sait osciller entre les histoires sur plusieurs épisodes et les fillers de un épisode sans jamais être dans la discontinuité totale... je parle même pas de la qualité des sakuga, la mise en scène excellente, la post-prod maîtrisée... le seul reproche que j'ai à faire à to aru ka gaku no railgun à la limite c'est son OST qui ne m'a pas marquée malgré tous mes efforts (mais à côté, des OP et des ED que je trouve parfaitement légendaires ).

    Non, vraiment, je pense qu'on a juste des goûts trop différents pour s'entendre.


    Mais je peux juste plus supporter de laisser qu'un seul son de cloche, donc je réponds.



    Je vais m'en souvenir de ce topic. Pour des siècles et des siècles.

    Topic des animes - Page 3 Asuras_Wrath_2

    ps : pour raison de ragepost, la transcription du japonais change selon mon humeur au cours du post. Mes excuses.
    Haganeren
    Haganeren

    Messages : 385
    Date d'inscription : 28/01/2016

    Topic des animes - Page 3 Empty Re: Topic des animes

    Message  Haganeren Dim 18 Fév - 13:49

    Merci pour ton com !

    Marcelin a écrit:Je saute ton commentaire sur les Battle Royales car j'ai pas vu l'anime qui est sans doute bien à chier, car pour aller dans ton sens, sur pas mal de sites (japonais, toujours, quand je dis "des sites") il est considéré comme un gros bon kusoani. C'est un peu la honte de la saison à ce stade. Auquel cas, je pense que ton problème vient moins du fait que c'est un battle royale que... le fait que ça a l'air naze tout cours en fait.
    Je veux dire, le battle royale c'est juste un des genres les plus anciens et appréciés depuis facile vingt ans, donc de dire que c'est sans intérêt, ça me paraît assez extrême. Je vois en outre pas en quoi ça fait plus "ado" qu'une romance shôjo de derrière les fagots (que j'aime beaucoup aussi au demeurant)... de base, le public cible de beaucoup de ces oeuvres sont aussi (pas forcément seulement) des adolescents.

    J'ai juste dit que c'est un prétexte pour avoir une histoire "extrême" et que c'est pas très bien amené à mon gout hein.
    Après, oui, on a tendance à aimer ça quand on est ado, effectivement, j'ai plus dit ça pour montrer que ça avait pas l'air d'aller beaucoup plus loin à mon gout là où Battle Royal, même si je l'aime pas, avait un vrai propos derrière.

    King's Game est un manga extrêmement populaire (par chez nous en tout cas), donc si les gens gueulent sur cet anime, je pense que c'est plus pour être une mauvaise adaptation que pour son fond.

    Et moi j'ai pas aimé le fond.
    Après, si quelqu'un débarque depuis le fond de la salle pour me dire qu'en fait, c'estq ue le premier épisode et après ça devient super, pourquoi pas hein.

    Marcelin a écrit:Sinon que dire de Syoujo syumatu ryoukou... qui pourtant, j'en suis certain, mérite bien son succès ! J'ai pourtant bien pu voir des commentaires disant que c'était un anime parfois trop "gratuit", sans que je me figure trop pourquoi (je ne l'ai pas vu). J'ai toujours trouvé la frontière du "gratuit" affreusement subjective. (comme tout le monde, y'a des trucs que je trouve gratuit oui... mais ça me dérange pas plus que ça, la question que je me pose c'est : "pourquoi le scénariste il a poussé à ça, et est-ce qu'il a fait vraiment une erreur de style ici ?").

    Des trucs gratuits ?
    ... Quels trucs gratuits ? Dans Girl's Last Tour ? Je serais curieux de savoir quoi, c'est un espèce de slice of life qui parle d'un truc différent à chaque fois, c'est pas hyper gratuit pour moi, c'est même hyper soft, franchement mignon et avec un doux coté de "désespoir tranquille" qui est un sentiment assez rare.

    Marcelin a écrit:Le débat m'intéresse car je l'ai déjà tenu avec quelqu'un qui est un fan de Kino no Tabi et qui, surtout, a lu l'oeuvre originelle (ce que je n'ai pas fait car le style "collection de petites histoires" est un style avec lequel j'ai habituellement du mal).
    Il reprochait notamment que dans un des premiers épisodes qui étaient un des plus populaires également de la série, j'entends l'épisode du colisée, ils donnaient un rôle "moralisateur" à Kino qui, selon lui, était totalement absente de l'oeuvre originelle, ce que je veux parfaitement croire car l'esprit de la série à ce qu'elle m'avait parue dans la première saison portait plus sur l'idée de déambuler sans but dans un monde qui nous est étranger et d'y porter une petite réflexion dessus, plus que réellement "faire la morale" aux gens selon leur mode de vie.

    J'aurais été très curieux de ton avis dessus. Non je n'ai pas vu la nouvelle saison de Kino no Tabi car je ne regarde pas les animes en cours de diffusion. (*゚ー゚) ~♪

    Hum, c'est difficile de parler de ce point sans spoiler. On va tenter...
    Dans l'anime originel il y'avait une adaptation du Colisée effectivement et Kino n'avait pas ce coté "moralisateur" qui apparait en fin d'histoire.
    Mais apparemment, d'après ma sœur, c'est une liberté prise par l'anime, ce coté moralisateur a donc été remis dans cette nouvelle version pour être plus proche de l'oeuvre originale.

    Mais effectivement c'est parfaitement inhabituel pour Kino de prendre ce ton là, elle est généralement TRES effacé. Cependant faut pas oublier que tout l'épisode est placé sous le joug de la "revanche". La revanche de qui ? Pourquoi ? Et bien c'est ce coté moralisateur qui montre que c'est celle de Kino. Elle est furax, elle agit pas comme elle agirait d'habitude. "Normalement" elle n'intervient pas mais là, à cause d'un truc qui nous est répété dans l'épisode, elle sort de son rôle habituel et se permet de donner des leçons.

    Parce que c'est pas un Bouddha illuminé que rien ne touche jamais, là, on l'a touché personnellement et elle se venge... Sans doute injustement et contre les mauvaises personnes d'ailleurs... Mais au final c'est pas déconnant et ça respecte l'oeuvre. Le soucis c'est de voir cet épisode entre deux autres où elle a un rôle plus "actif", ça donne une image bizarre de Kino, comme si les "exceptions" de sa personnalité devenait la norme et du coup je peux comprendre que ça fasse très bizarre.


    haga a écrit:Pour Goro, précise au moins que c'est une adaptation anime d'un tokusatu, ça me paraît fondamental pour comprendre l'esthétique et l'ambiance du truc (et en quoi ça fait "syounen" tout en respectant pas totalement les règles du truc). Perso je connais quelqu'un aussi qui a regardé Goro en ignorant que c'était un tokusatu à la base ! C'est un truc totalement pas dans notre culture, en soi c'est une expérience intéressante de regarder ça. (´・ω・`)

    Ch'ais pas, simplement en le regardant ça m'a pas semblé "si" éloigné de nous, je trouve pas ça forcément nécessaire de préciser que c'est un Tokusatsu... ( Mëme si c'est bien de le faire) A part faire peur à ceux qui voudrait le regarder potentiellement.
    Nan, avec son coté gros bras et tout en plus, seul la transformation en super guérrier fait un peu "bizarre", Garo Vanishing Line est au final assez éloigné des ténors du genre pour être apprécié par un public qui ne connait pas les Tokusatsus je pense.

    Après j'en sais rien, j'en ai pas vu, je me contente de dire que j'ai pas vu la série des "Garo", c'est aps comme si j'en faisais des reviews.

    Marcelin a écrit:Ensuite, allez, ne nous cachons rien, là où ma matinée a bien été gâchée (au sens propre puisqu'il est maintenant midi, j'ai été assez débile pour passer une heure à écrire ce pavé), c'est quand j'ai lu ça :
    haga a écrit:
    Yuki Yuna waa Yusha de Aru – Washio Sumi no Shou


    Beeen je sais pas trop quoi te dire. Enfin si, plein de chose en vrai :

    Bon bah pour commencer : Pourquoi j'ai commencé par un épisode gaiden : Parce que j'en savais rien.
    JE l'ai même dit dans mon commentaire "en plus j'ai l'impression qu'en fait c'est une série un peu plus vielle", je le sais car en regardant les commentaires pour un épisode (relativement avacné), tout le monde avait l'air de savoir des trucs que j'ignorais complètement.

    De manière marrante je me suis jamais dit "ah tiens, mais il me manque des informations là non ?", du coup c'est sans doute témoin de qualité. Pour le fait que la série change de nom, je sais pas quoi te dire, y'a une série, la saison 2 semble s'appeller différemment bon ben écoute voilà. Tu vois ça en deux secondes en tapant le truc sur Wikipedia.
    C'était plus pour dire que l'anime semblait plus gros que ce que j'anticipais initialement.

    Ah et désolé, pour moi le maho shojo, c'est un genre codifié avec des filles qui se transforment pour pouvoir combattre des adversaires. Je connais pas grand chose de l'historique du genre mais du coup Yuki Yuna rentre parfaitement dans ma définition du truc. Moi je veux bien changer de définition hein, mais déjà faut me la donner, et ensuite faut me dire dans quel genre rentre Yuki Yuna. Si on est incapable de lui donner un nom de genre qui parle aux gens un minimum, autant étendre la définition initiale de "maho shojo". (Un peu comme la définition du RPG a évolué à travers les âges au grand dam des vieux des Donjons et Dragons papier qui nous soutiennent que le J-RPG est pas du tout un RPG... Ben tant pis pour vous les gars... Je mets pas tout le J-RPG dans le genre "action/aventure" pour vos beaux yeux, ce serait un bordel monstrueux...)

    Bref, donc euh ouais Shin Kukei, je suis occidental, impossible de retenir un truc comme ça à moi tout seul, peut être si je le croise ailleurs, en attendant on sera juste parti pour une différence de terme entre le Japon et l'Occident... C'est pas si grave, on le sait qu'on pense pas pareil, bon alors...


    Marcelin a écrit:Perso je vais pas débattre sur Yuki Yuna, juste te voir en parler ça m'a suffisamment mis tout en boule (alors que je ne l'ai pas vu, levons tout de suite l'ambiguïté. C'est le registre de langage qui m'a agacé). Je le redirai jamais assez, mais l'animation, comme n'importe quoi au fond dans l'industrie du divertissement (surtout japonaise qui raisonne de façon hyper sectorialisée en partant du public), c'est une question de public. De base les oeuvres sont pensées de façon topiques pour correspondre à tes goûts, alors si t'es pas le public, y aller est dès le départ casse gueule car tu vas trouver plein de trucs "gratuits", "plats", "pas intéressants", et après ça finit en flame war wouhou cool.

    (Et, oui, avant toute chose, je suis le public.)

    Been j'ai aimé Madoka, pourquoi je pourrias pas regarder un autre truc du genre ?
    C'est bien gentil de parler de public, m'enfin on peut pas savoir si on est de ce public si on regarde pas quelques trucs non ?

    Marcelin a écrit:Je sais pas, tu vas pas aller discuter avec les fans de Western RPG pour critiquer en profondeur le dernier jeu extrêmement technique qui vient de sortir rempli de références mécaniques à l'histoire du W RPG et porter des critiques dessus ? Tu peux dire que si - je te connais, oui, tu le peux. Mais moi je trouve ça super dérangeant comme façon de procéder. Laissons chacun de son côté et l'écurie sera bien gardée.

    C'est pas ma vision du monde, pour moi ça vit, ça pulse, le W-RPG s'est inspiré du J-RPG pour avancer ces dernières années et après avoir fait ça, il est revenu sur ses vielles licences de W-RPG et ont su comment les réadapter à un public plus moderne. (Divinity Original Sin 2 me fait quand même rudement penser à un Baldur's Gate ++++ vu de loin) Et ça, ça passe par l'idée d'arrêter de se concentrer sur sa petite case et de regarder le monde, et de critiquer ce qu'on voit. Et le fait de voir des critiques différentes fait évoluer les choses.




    Et là, ce serait un parallèle dans le cas parfaitement improbable où "je serais pas le public" de Yuki Yuna, je sais pas où tu as vu ça, à priori je suis totalement dedans. Les slice of life avec que des filles dedans, je les dévore et y'en a plein que j'aime. je sais même pas si tu sais que j'étais mais genre un IMMENSE fan de Majutsu no Index et surtout Kagaku no Railgun fut un temps. Ses combats à la Jojo, ses personnages attachants (je considère toujours Misaka comme l'un des meilleurs personnages tsundere existant... Peut être mon favoris ever), son univers ultra riche. J'avais une review en préparation à l'époque de PK ! Je me suis précipité sur tout ce qui existait de lui, je les ai relu en manga (pour que je revois un show en manga faut VRAIMENT que je l'aime, je fais jamais ça) l'arc de Misaka avec les Sisters est l'un de mes favoris de ce que j'ai pu voir dans un shonen (version Touma ET Misaka), j'en ai encore des frissons. Les trois saisons de Kagaku, je les ai toutes vu et leurs openings ancrés dans ma playlist mp3 sont des coups de nostalgie magnifiques durant les heures de boulot.

    Par contre, sorti de leurs dramas, j'ai effectivement pas trouvé que le cast féminin tenait le coup en terme de slice of life, elles avaient pas des intéractions que je trouvais suffisamment profonde pour m'intéresser au delà des premières minutes de présentation. Y'a quelques trucs marrants, des runnings gags que je trouvais lourdingue... Voilà.... Mais pour compenser, les moments "d'arc narratif" de Kagaku sont à mon sens BEAUCOUP PLUS maitrisé et extrêmement intéressant là où Majtusu s'enlisait dans une histoire de magie sur lequel j'étais beaucoup moins attaché.

    Vais pas refaire une review de ces oeuvres, pas à ce stade, et je ne fais plus de review d'anime. Mais pour le coup les To Aru m'ont profondément marqué, j'ai adoré certains trucs, j'ai moins aimé d'autres (j'ai rage quit la saison 2 de Index sur "un" truc que je trouvais vraiment ignoble et non, c'est pas du fan service, rassuré ?), voilà tout. Par contre qu'on vienne pas me dire que je suis pas le public, vous rigolez non ? Vous croyez que j'en ai vu combien des shows avec que des filles comme ça ? Mon anime favoris est de ce genre ! En plus je DETESTE les harems (et même là je me surprend parfois à apprécier quelques harems comme MOnogatari... OU des Isekais... Ou des Love-Hina-like.... Plein de trucs en fait), du coup les shows avec que des filles je suis vachement moins intransigeant, je demande juste des intéractions sympas entre les personnages.

    Qui suis-je pour décider de ce qui est sympas ou pas ? C'est l'inverse. Qui est ce public japonais, américain ou europpéen qui a trouvé un truc super cool pour m'imposer ce qui est cool ? Je suis un hipster moi, j'ai ma petite opinion dans mon petit coin et puis voilà. Et poruquoi on devrait se fier au public japonais pour déterminer ce qui est cool de toute façon ? C'est pas spécialement plus logique que de se fier à la fanbase occidentale quand on y réfléchit. Ca peut nous rassurer dans nos opinions mais rien de plus en ce qui me concerne. Je ne me place dans aucune de ces cases, elles existent, je fais sans doute "un peu partie de l'une" et "un peu parti de l'autre". Donc ouais pour moi, ces moments slice of life ils marchaient pas plus que ça, j'ai l'impression que les personnages manquaient trop de profondeur pour ne pas répéter en boucle les mêmes intéractions.

    Et euh c'est tout.

    ... ils sortent quand la suite ?
    Parce que techniquement je me précipite dessus.

    Soit libre d'y mettre ton son de cloche, la majorité du débat est sur le fait que je "sois pas le public", il est juste dommage que ton principal son de cloche soit "ouais ça a été aimé d'un public quand même !"... Certes... Je suis plus intéressé par toi que par "ce public".
    Haganeren
    Haganeren

    Messages : 385
    Date d'inscription : 28/01/2016

    Topic des animes - Page 3 Empty Re: Topic des animes

    Message  Haganeren Lun 16 Juil - 2:51

    HIVER 2017/2018











    Allez, j'ai trop laissé passé de temps, il y a eu plein de trucs intéressants ces deux dernières saisons! Oh !

    Violet Evergarden

    Une machine écrit à la machine.

    Une série originale de NetFlix... Hey ouais !
    Violet Evergarden est l'une des rares fois où un plot un peu "shojo" a une adaptation anime qui me tient scotché.
    Pour être honnête, c'est peut être bien avec le recul mon anime favoris de la saison !

    C'est l'histoire de la fin d'une guerre, Violet Evergarden est une ancienne soldate réputée sans le moindre sentiment qui n'a jamais hésité à tuer ses adversaires. Un talent qui a certainement son utilité en temps de guerre mais qui n'a plus grand intérêt quand elle est terminée. La série est donc l'histoire d'une réinsertion, Violet s'inscrit en tant que "Doll", un métier fictif de personnes chargées d'écrire des lettres pour d'autres personnes. D'exprimer ce qu'ils ont au plus profond d'eux finalement... Pas du tout un métier pour une machine à tuer sans sentiment donc.

    Mais voilà, c'est pas qu'une coquille vide notre Violet, elle a même des sentiments qu'elle ne comprend pas sur son ancien supérieur hiérarchique qui semble avoir disparu. Pour faire la lumière sur tout ça, elle décide de s'accrocher à ce métier coute que coute... Et c'est cool. Franchement autant l'évolution de Violet est excellente, le cast secondaire est aussi très sympas et on a même quelques histoires "un peu à part" dont l'atteinte émotionelle est ultra marquante.
    Spoiler:
    Bon sang, cet épisode sur la mère qui écrit à sa fille...

    Vraiment excellent !



    Darling in the FranXX

    C'est dur de pas trouver une image où y'a juste le couple de héros qui flirt à mort.
    Même le cast entier c'est chaud à avoir avec un dessin potable... Alors voilà du combat !

    Le dernier grand Trigger en coopération avec A-1 Pictures qui euh... A été plutôt critiqué en vrai. C'est clairement l'anime qui semble avoir reçu le plus d'attention ces deux dernières saisons (car oui, ça a duré deux saisons) en tout cas. C'est l'histoire d'un monde futuriste euh étrange et dont on sait initialement peu de chose finalement si ce n'est qu'un groupe de jeunes adolescent semble obligé de se battre contre des monstres qui menacent l'humanité grâce à des mechas fonctionnant par paire. Ces paires sont des couples pour un casting d'un peu moins d'une dizaine de personnages... En fait ça fait beaucoup penser à Kiznaiver qui avait déjà déçu pas mal de monde, autant de personnage c'est pas forcément facile à gérer, encore plus quand on essaye de faire une atmosphère un peu lourde où ces enfants sont manifestement paumé dans leur vie. (En même temps, vu leur monde, on peut pas trop leur en vouloir)
    Ainsi, les mechas étant géré par des couples, cela indique beaucoup de petits dramas amoureux, de l'autre coté le héros est manifestement incapable d'activer son mecha avec sa partenaire. (Le parallèle sexuel est même pas suggéré en vrai, c'est carrément évident...) C'est jusqu'à trouver Zero-two, une fille à moitié démone (en gros) qui l'appelle Darling et qui serait son ticket pour pouvoir s'envoler à nouveau... Mais à quel prix ?

    Quand on le résume, je me rends compte que au final, Darling in the FranXX est tout de même assez dense, avec beaucoup de lore sur le monde, beaucoup de couples, de périodes différentes, de sentiments, de combats comme Trigger sait si bien les faire. Et franchement, le constat est beaucoup moins négatif que pour un Kiznaiver (que j'avais bien aimé tout de même)... Mais voilà, le rythme est pas toujours au top et nos couples de héros font... Bizarrement assez distant par rapport au reste du cast qui semble courir après. Hiro n'a jamais pensé qu'à s'échapper, nommant ses copains sous un coup de tête ce qui vaudra leur admiration éternelle, Zero Two n'a jamais voulu que retrouver un "Darling" et se fiche pas mal du reste du monde. Ils se battent ensemble mais il y'a clairement un monde entre ces deux là et tous les autres, d'ailleurs la fin (que j'ai adoré) semble vraiment totalement aller dans ce sens.
    Spoiler:
    Pendant que le cast entier réinvente une civilisation humaine depuis zéro, les deux se barrent au confin de l'unviers pour une bataille finale qui les verront se "sacrifier". J'ai particulièrement aimé le vertige de la civilisation auquel on a le droit à la fin.

    C'est peut être pour cela que ce couple ne parait finalement pas si sympathique ? Le show était sympas mais le rythme était pas toujours là, tout le monde avait toujours un peu l'air de faire la gueule malgré quelques scènes de batailles magnifiques. (Le show veut clairement être un Evangélion-like) Certains personnages ou aspects du show auraient pu être mieux mis en avant... En clair, pour moi, il est peut être limite dommage que le show insiste pour avoir un héros et une héroine qui prenne la plupart du screentime alors que tout le monde recherche des indices de lore, de ship et autres trucs du genre. Y'a quelques couples homosexuels qui auraient pu être marrant aussi d'ailleurs;

    Bref, un show vraiment cool en vrai, qui a beaucoup fait parler de lui et avec une fin satisfaisante mais qui n'est pas sans défaut.



    Grancrest Senki

    C'est ça, tapez vous dessus.

    Lui c'est bête car j'étais "un peu" dedans au début. L'histoire d'un héros voulant gagner du pouvoir politique pour sauver son village qui se fait plus ou moins embobiné par l'héroine qui a des projets bien plus grand pour lui, ça promettait !

    Mais voilà, l'adaptation était pas si bien faite (ou alors le truc était pas super adaptable de base), j'avais l'impression d'avoir raté du scénario à chaque fois qu'un nouvel épisode commencait et tout allait tellement vite qu'il était dur de s'accrocher à quoique ce soit !

    Quand l'héroine, inquiète, s'est mise à demander au héros si il ne lui en voulait pas trop de décider tout pour lui alors qu'elle en était manifestement plutôt fière un épisode avant, j'ai eu l'impression d'avoir louper minimum 3 arcs d'évolution pour ce personnage et ça m'a fait arrêter la série.



    Sora Yori mo Tooi Basho

    En route vers l'Antartique !

    Y'avait deux animes slice of life avec que des filles dans cette saison.... J'ai choisi celui là, tout le monde semble avoir vu Yuru Camp.... Un jour je gagnerais !

    Mais sans rire, c'est peut être l'un de mes animes favoris d'un genre qui n'a pas vraiment tant d'adepte que ça... Voir aucun dans mon entourage... Sora Yori mo Tooi Basho raconte l'histoire d'une héroine pleine d'entrain mais qui arrive rarement à aller jusqu'au bout de ce qu'elle veut faire... Elle rencontre Shiraze qui, elle, au contraire, a un grand objectif dans la vie : Aller en Antartique.

    Subjuguée par cette passion, elle fera tout pour l'aider et l'accompagner pour pouvoir enfin combler le vide en elle, trouver quelque chose d'incroyable à faire dans sa vie. Le cast sera par la suite rejoint par deux autres filles tout aussi attachantes... Car entre le propos que je trouve plutôt cool (On parle pas tous les jours d'Antartique), c'est bien les personnages qui m'ont beaucoup plût. Leurs intéractions sont loin d'être réalistes bien sûr mais elles ont toutes une quête personelle, des intéractions sympas avec les autres personnages ou des cotés cachés. j'ai particulièrement apprécié Shiraze qui malgré son premier abord déterminée et forte est en réalité bien plus trouillarde qu'il n'y parait ce qui donne lieu à des situations assez marrantes... Pourtant, sa raison d'aller en Antartique est loin d'être joyeuse...



    Yuru Camp△

    Non, vous n'avez jamais vu de passionné de camping quans vous étiez au lycée.

    Le deuxième anime slice of life féminin... Ici c'est des filles qui veulent faire du camping ! (Parait que y'en avait un autre sur l'escalade dans le coin)... Voilà voilà... Comme souvent avec ce type d'anime, le coté "mignon" de l'ensemble est un peu le grand selling point et ça marche plutôt bien ici.

    Mais je ne l'ai pas vraiment poursuivi du coup... Mon choix était fait.



    Death March kara Hajimaru Isekai Kyousoukyoku

    Si ma vie va mal ici bas, peut être que ça ira mieux dans un autre monde ?

    Le Isekai du jour ! Y'a un héro super OP qui a détruit une armée en utilisant une smartbomb au début de l'épisode 1 !
    Heureusement il a un harem maintenant !

    .... J'ai pas trop continué, je m'en souviens quasi plus en vrai... Pourtant je l'ai même un peu lu en manga !



    Kokkoku

    ZA WARUDO !

    Chaque saison, il y'a "cet anime que je regrette de ne pas avoir fini et que je dis que je vais revenir dessus alors qu'en fait je ne le ferais jamais" mais là, c'est peut être l'un des pires exemples. Kokkoku, c'est l'histoire d'une famille japonaise normale bien qu'un peu pauvre qui se retrouve confronté à l'enlèvement du petit cousin par des malfrats demandant une rançon absurde.

    Heureusement, cette famille cache un grand secret que le grand père gardait précieusement jusque là. Elle possède une pierre capable d'arrêter complètement le temps. Il confie ce secret à la grande soeur de la famille, héroine de l'histoire et les deux utilisent immédaitement le sort pour aller récupérer l'otage aux malfaiteurs... Malheureusement, ils ne semblent pas seul dans ce monde du temps figé, un monde dont les règles semblent de plus en plus complexes au fur et à mesure que le show avance.

    C'est un thriller ! Un vrai ! Un bon ! Un plutôt intéressant aux personnages divers et aux drames certains !
    Je ne l'ai pas fini, mais c'était très bien !



    Pop Team Epic

    J'ai aucune idée de ce que je devais prendre comme image...

    Le fameux anime "bizarre" qui a secoué le monde de l'animation japonaise.
    .... En vrai, personne m'a jamais parlé de ce truc à part Raflagan mais parait que ça a vraiment bien marché au Japon.

    Comment décrire Pop Team Epic ? C'est un amas de petits sketchs surréalistes rigolos, sans grand sens les uns avec les autres mettant généralement en scène Popuko, une petite fille aux cheveux orange s'énervant très vite et Pipimi, une grande fille aux cheveux bleus plus calme. Les gags vont de la parodie au gag sur la société au surréalisme sans sens pur. Ce qui marque cependant c'est le coté irrévérencieux de l'oeuvre, les deux héroines n'hésitant pas vraiment à faire des doigts d'honneur censurés à l'écran.

    Ca se regarde avec curiosité, sans jamais savoir ce qu'il se passera par la suite. Il y'a un passage où un français se met à parler pour présenter un petit sketch sur la France, un autre où l'une des héroines se trouve dans un Kart, va dans l'herbe et affronte l'autre héroine dans un match à la Pokemon... Mais mon moment préféré, c'est quand deux animateurs débarquent pour faire toute une histoire uniquement faite de feuille de papier dessinée dans un carnet... C'était super imaginatif et vraiment drôle.

    Pour augmenter le coté wtf de l'anime, chaque épisode est doublé par des personnes différentes... Et si un épisode fait 20 minutes, en réalité c'est deux fois le même épisode de 10 minutes qui est balancé d'abord par des voix féminines ensuite par des voix masculines généralement encore plus barré, y'a même un moment où ils laissent le micro allumé alors que les deux seiryus commentent l'action.

    Bref, c'est bizarre.... Mais étrangement sympas... Bien qu'un peu inégal...
    A voir.



    Toji no Miko

    Qui êtes vous ?

    Y'a des filles qui font un tournoi de sabre... Et puis une tentative d'assassinat je crois ?
    Et puis elles s'enfuient ?

    Pourquoi je l'ai mis dans la liste ?



    Cardcaptor Sakura: Clear Card-hen

    On est reparti pour un tour.

    Errr, la suite de Sakura qui en un épisode fait revenir Shaolan peinard de son grand voyage annulant ainsi la fin de l'original et fait réchapper plein de carte au pif... J'avais honnêtement trouvé ça un peu gros du coup j'ai jamais regardé le second épisode mais... Y'en a qui ont accroché donc j'ai peut être eu tord ?



    Slayers
    Slayers Next
    Slayers Try

    Ce casting est ultra attachant ! Et regardez moi ces gros yeux des années 90 !
    Ca me donne envie de jouer à Popful Mail ou à Guardian Heroes tiens !

    Alors j'ai décidé sur un coup de tête de me mettre à cet anime qui m'a toujours paru être dans le background de jeu que j'appréciais : Slayers.

    Ah ! Je connaissais pas du tout et c'était bien ! C'était un peu comme regarder l'anime d'un RPG sur PC Engine CD en vrai...
    Lina Inverse est une héroine que j'ai vraiment adoré, super puissante et avec une sacrée grande gueule, elle rencontrera de plus en plus de monde pour constituer sa team avec Gouri et son épée de lumière. Amélia, la petite princesse se prenant pour une justicière et Zelgadis, le ténébreux qui a vu son corps changé en pierre et qui cherche un remède.

    L'histoire est euh, souvent classique à un point à la limite de l'absurde. Je veux dire, qui joue le coup du grand démon qui va se faire ressusciter sans un minimum de second degré de nos jours ? Mais hey, c'est normal, c'est Slayers qui a (entre autre) déterminer ce que l'on considère comme classique, du coup c'est le genre de chose qui au contraire a augmenté mon affection pour la série. Le ton est en soi quelque chose que je trouve finalement incroyablement rare. C'est pour une grande majorité du temps un anime très "gag" malgré le coté "voyage/aventure" et il y a de temps en temps des moments d'un certain sérieux quand un ennemi particulièrement puissant vient à l'encontrre de nos héros. (Généralement en milieu et en fin de saison).

    Globalement, on va pas se mentir, j'ai surtout accroché pour les personnages et la synergie de l'équipe. On s'amuse juste de les voir aller d'un lieu à l'autre en foutant le zbeul partout où ils passent. Le fait que je trouve les deux premiers opening très bon joue plutôt en la favauer de la chose aussi... Mais après, c'est un anime des années 90, l'animation est forcément un peu plus awkward qu'aujourd'hui, le rythme, surtout, est pas toujours au top puisqu'il y a de nombreux filers qui sont sans grand intérêt;

    Oui oui, des fillers, on en a plus vraiment aujourd'hui mais à l'époque c'était encore la mode !
    La première saison m'avait déjà beaucoup plût mais c'est la seconde (Slayers Next) avec le personnage bien plus ambigû Xellos qui m'a complètement conquis ! Techniquement la troisième saison (Slayers Try) est pas si mal mais j pense que bourrer à travers 50 épisodes avant n'était pas la meilleurs des idées, je suis globalement arrêté en milieu de cette saison.

    Je reprendrais surement après, une superbe découverte ! On cite très souvent les animes bien sérieux lorsqu'on parle de rattraper les chef d'oeuvres du passé alors un truc qui mélange à la fois humour et aventure m'a fait le plus grand bien !




    Sinon y'avait la fin Osomatsu-san 2nd Season, excellent jusqu'au bout avec même un petit final mélancolique... Par contre je n'ai finalement pas fini Goro : Vanishing Line... C'est bête je l'aimais bien.




    PRINTEMPS 2018










    En vrai j'avais pas tant à me plaindre de la saison précédente même si je me suis senti de rusher les Slayers malgré tout.
    ... Et là, le Printemps arrivé, généralement le plus occupé en terme d'anime et ce fut bien !



    Sword Art Online Alternative: Gun Gale Online

    Loin de moi l'idée de faire mon connard tatillon mais si vous êtes dans un jeu vidéo... Vous buvez quoi là ?
    (Oui je fais mon connard tatillon.)

    Vous me direz : Mais euh Haga, pourquoi tu regardes encore Sword Art Online si tu dis que tu aimes pas ? T'es con ou quoi ?

    Sur lequel je réponds : Oui MAIS ! Alternative a une particularité qui rendait obligatoire mon visionnage : Celle d'avoir été écrit par l'auteur de Kino No Tabi, mon anime d'il y'a deux saisons !
    Alors, ça vaut quoi Sword Art Online écrit par un VRAI écrivain ?

    ...... Meeeeh...

    Ben déjà ça raconte l'histoire d'une femme un peu complexée par sa grande taille qui tente de trouver dans les MMORPG en VR le moyen d'incarner un avatar un peu petit et mignon. Le monde de SAO étant bizarre, les avatars sont fait au hasard et imposé aux joueurs et elle ne trouve pas ce qu'elle veut.(une pratique ridicule puisque ça signifie du traffic de compte mais qui a sans doute été mis en place pour qu'on évite de penser que Kirito ait des mecs qui jouent des avatars fille dans son harem, ou pire, que l'une d'entre elles soit en fait moche, le drame de tout un marketing.)

    Mais joie, dans Gun Gale Online, elle arrive à trouver son avatar chibi, elle peut commencer à jouer et se retrouver dans des situations de plus en plus redoutables !... On va dire ça comme ça... En vrai il y a juste un problème d'univers immense dans Sword Art Online c'est que tout le monde surréagis vraiment beaucoup trop pour un jeu vidéo... Il y'a cette scène ridicule où un personnage est présenté comme cruel parce qu'il tire sur les bras des gens, les tuant à petit feu mais euh... Enfin je sais pas... Quand je vois dunkey faire ça dans un jeu vidéo j'explose de rire. Je vois quelqu'un me faire ça en ligne je balance un truc genre "Ah quel gros sac !" sans en faire toute une histoire non plus.

    Et venez pas me dire que parce que c'est un jeu vidéo on peut pas faire des trucs avec un peu d'impact, toutes les histoires de Eve Online que j'ai pu entendre ou alors ces histoires d'esclavagisme qu'on a pu voir dans des jeux comme Ark sont passionnante !

    Mais euh là du coup ils ont fait un autre truc. En vrai les stratégies employées sont plutôt sympas et le show reste plaisant, il y a juste ce coté "illogique" qui dure un peu tout le show qui est plutôt désagréable.



    Wotaku ni Koi wa Muzukashii

    On peut être adulte et rester fan de ce qu'on aime.
    En voilà un message positif !

    Un anime sympas d'un manga que j'avais déjà entamé plutôt cool.
    En gros le héros et l'héroine sont chacun otakus à leur manière et se connaissaient plus ou moins au lycée. Ils se retrouvent ici adulte dans une compagnie et décident un peu sur un coup de tête de sortir ensemble puisqu'ils se comprennent plutôt bien entre eux.

    Leur vie sentimentale est agréable à suivre et le cast secondaire est aussi très intéressant à leur manière, évoluant au fur et à mesure du show.

    Une super trouvaille !



    Gegege no Kitarou

    Gegege réussit à garder son coté froid et distant même dans le reboot.
    ... Il se fait aussi toujours autant défoncer.

    Un reboot du célèbre Gegege ni Kitarou des années 60... Pour ceux qui ne connaissent pas, c'est ce manga qui a rendu populaire à nouveau les yokais et le folklore japonais qui avait été oublié des gens après la seconde guerre mondiale... Un peu comme Tolkien avec les nains et les elfes quoi.

    Toujours est il que ce reboot a dans l'idée d'amener plutôt les yokais dans notre monde rural moderne. Ainsi une malédiction se déclenche au moyen d'un selfie et un dieu du tonerre prêt à exploser se cache au fond d'une centrale électrique. Les parallèles sont pas trop mal trouvés et j'ai vraiment trouvé cette série très bien faite. Même si ses phases d'action suivent toujours un peu trop le même schéma ce qui est bien dommage pour un anime "Monster of the Week", n'est pas Jojo qui veut.

    En dehors de ça, c'est cool, je trouve même le ton assez sombre pour un show qui semble destiné aux enfants. (La transformation des gens en arbre dans le premier épisode est plutôt hardcore je trouve) Ceci dit, c'est pas terminé, j'ai un peu de retard à rattraper d'ailleurs, go go go !



    3D Kanojo: Real Girl

    L'anime en fout des tonnes sur le coté 'pauvre petit otaku maltraité par la société".

    Un manga slice of life / romance comme je les aime ! Avec un protagoniste otaku qui se trouve une copine et ne sait pas très bien comment intéragir avec ! Pour être honnête c'est souvent mes settings favoris ces derniers temps, au lieu d'avoir un truc à propos d'un couple qui va "peut être s'avouer leurs sentimetns au bout d'un moment.", on a un couple déjà établis qui "essayent de mieux se comprendre au fur et à mesure de leur relation". C'est moins vu non ?

    .... Sauf que en fait, j'ai été très déçu. Les personnages sont juste insupportable et mènent à des quiproquos qui donnent envie d'entrer dans l'écran pour hurler "MAIS BON SANG COMMUNIQUEZ ENTRE VOUS". Dans un show comique encore ça va, mais là ils vont tous faire la gueule pendant 3 épisodes juste parce que le protagoniste ne comprend pas que sa copine peut être jalouse quand il s'approche d'une autre fille.

    Et puis bon les personnages secondaires sont pas beaucoup mieux, entre la fille où il me parait parfaitement impossible qu'elle n'ait jamais eu d'amies jusqu'à présent qui remercie tout le monde constamment, le pôte du héros qui euh, dit rien non plus et les personnages plus pragmatiques qui font "Ouais même si on te le dit tu comprendrais pas", j'ai fini par tout simplement être blasé par tout le monde et à me barré à l'épisode 10. Chose rarissime pour moi.

    Nan vraiment... Ca m'a agacé...


    Tada-kun wa Koi wo Shinai

    Un café bien vivant !

    Un autre manga slice of life / romance avec comme focus un café où travaille notre héros Tada-kun de temps à autre, un lycéen aspirant à devenir photographe. Sa route croise celle d'une étudiante étrangère assez mystérieuse et plutôt excentrique. Il apprendra à la connaitre, lui et toute sa bande d'ami et divers évènements se dérouleront à partir de là qui les rapprocheront.

    Tada-kun est juste un anime super maitrisé, on en demande juste pas plus au genre et il sait parfaitement où il va. Ainsi le cast secondaire est suffisamment excentrique pour donner du dynamisme à l'ensemble mais suffisamment profond pour ne pas tomber dans le cliché le plus total. On comprend vite où se situera le problème des différentes romances et ce n'est pas quelque chose que l'on peut balayer d'un simple "oh bah j'avais mal compris" cette fois.

    Très bon, ça rattrape l'autre.



    Full Metal Panic! Invisible Victory

    Ouah, mais c'est plus violent que dans mes souvenirs en plus.

    F-Full Metal Panic ?

    Nous sommes en 2018.

    Il y'a une quatrième saison de Full Metal Panic.

    Je ne rêve pas ?

    Ouaaaaaaaah. Alors lui, je l'attendais avec des yeux gros comme une bille. Le soucis c'es tque Full Metal Panic, je m'en souvenais plus tant que ça en vrai, pensez vous, un anime de mecha que j'avais regardé il y'a 10 ans ! C'était d'ailleurs assez dur de reprendre le train en marche car l'épisode 1 démarre tout de suite, il en a rien à foutre que tu te souvienes plus de rien, il démarre là où la troisième saison s'était arrêtée et zou.

    Il faut dire que malheureusement, le projet a apparemment eu de nombreuses contraintes budgétaires qui se voit dans certaines séquence actions particulièrement mal faite. (La course de voiture en 3D du début est vraiment ignoble.) Quelque chose de compensé par D'AUTRES scènes d'action en mecha qui sont elles très bien foutues. (Toute la bataille vers l'épisode 9 est très bonne... Enfin techniquement tout n'est pas sorti là mais hey.)

    En plus, l'arc adapté est sans doute le plus sombre et violent de toute la série ce qui fait très bizarre à voir... Mais pas désagréable. J'ai suivi (et continue à suivre) ça avec plaisir... En espérant que ça finisse bien quand même... Sérieux c'est la merde pour les gentils là non ?



    Jikken-hin Kazoku: Creatures Family Days

    Histoire de famille

    Une famille d'humain à moitié monstre à cause des expériences affreuses qu'on fait leur parents sur eux à un très jeune âge.

    Bizarrement le premier épisode se concentre sur le fait que cette famille ne se tient pas très bien à table au restaurant ce qui ennuie le membre le plus jeune de la famille (le seul normal) car ça dérange les autres gens dans le restaurant.

    ... Je pense que y'avait des choses plus intéressantes à exploiter pour le coup, et je sais pas pourquoi, personne me parait super sympathique dans cette famille, du coup j'ai drop.



    Aggretsuko

    J'ai eu du mal à trouver un gif qui faisait bien la transition entre Akkatsuko et son pêtage de cable...
    Mais c'est toujours un grand moment.

    L'histoire d'une pauvre employée de boulot jeune mais exploitée par sa hiérarchie et son boss sexiste... Mais elle supporte Akkatsuko, elle ne sait pas dire non alors elle prend tout dans la tête mais elle supporte... Parce qu'elle a un secret. Le soir, elle va dans un karaoké en commendant une chanson, toujours la même, une chanson de DEATH METAL.

    Et là, on peut la voir hurler ses ennuis de la manière la plus aggressive possible pour finalement retourner à une dure journée de boulot.
    Un schéma simple qui a engrangé énormément de sympathie de la part de beaucoup de monde. J'ai moi même vu la série de Netflix qui consiste en plusieurs épisode de 15 minutes même si il existait 100 épisodes de une minute avant. La série Netflix racontant à nouveau ce que la série originel disait, cela reste la mieux faite des deux je dirais. Elle présente plus d'évolution dans les personnages, ainsi même si on s'explique avec ses supérieurs pour arranger sa vie... Faut vivre avec encore après, et j'aime beaucoup la façon dont la chose est traitée.



    Castlevania

    *Vampire Killer* can be heard at a distancee.

    La seule présence de cet "anime" est bizarre vu qu'il est dans les faits plus fait par des américains "à la japonaise"... Mais bon, je suppose que la prochaine fois que je regarderais un cartoon, je le mettrais là aussi.

    Bref, Castlevania adapté en anime, il y avait de quoi se préparer au pire truc de tous les temps !... Et bien hey, franchement, y'a que 4 épisodes mais ils sont carrément pas immondes ! Bah, j'étais pas surpris en vrai, les commentaires plutôt positifs de Weldar m'avait déjà mis sur la voie. Que dire qu'il n'a pas déjà dit ?

    Le fait de le placer durant Castlevania III est sans doute la meilleurs idée du show, cela permet de mettre à la fois un Belmont, ne pas être trop loin de ce qui a rendu fou de rage Dracula et de caser ce bon vieux Alucard. Le show ne faisant que 4 épisodes, il ne permet que de présenter les personnages (sauf le voleur, il est où le voleur qu'on récupère dans la tour ?) mais c'est suffisant pour que j'attende la suite ! En vrai le défaut n'a qu'un seul très gros défaut... Celui de n'avoir pas pu reprendre les thèmes emblématiques de la série. Ah ! Ce qu'un "Clockwork" discret aurait bien donné dans cette séquence de chute d'engrenage, ou un petit Heart of Fire lorsque Trevor débarque ? Tellement d'occasions pour les placer...



    Saiki Kusuo no Ψ-nan 2nd Season

    Vous allez bien me manquer tiens...

    Ah ah, et je voulais terminer sur mon anime favoris d'une saison finalement bien rempli... Et oui, c'est le retour de Saiki !

    Je crois que la saison 2 fait un encore meilleurs job que la première qui avait parfois un peu trop tendance à introduire un nouveau personnage à chaque fois qu'elle n'avait plus d'idée sur quoi faire. Ici il y'a plus d'arc "long" dont certains qui fait vraiment avancer les choses et qui possède un vrai plot au delà des gags... Et c'est cool !

    Pour le reste, les personnages sont toujours aussi attachants. Nendo toujours aussi con, Saiki toujours aussi tsundere, Kaido toujours aussi chunibyo, Teruhashi toujours aussi... "oh~".

    Tout simplement mon anime comédie favori depuis Nichijou... Rien que ça. Ah ! Vivement que cela reprenne ! Car cela reprendra, hein ?




    Et... C'est tout !
    Et franchement c'est déjà beaucoup non ? On a vraiment eu plein d'anime sympas. Et encore, j'ai pas regardé des trucs cools car j'avais déjà vu le manga. Genre Hinamatsuri avec le yakuza qui doit s'occuper d'une petite fille blasée avec des super pouvoirs psys ou encore Golden Kamuy et sa chasse au trésor oscillant entre le glauque et le découmentaire que je ne pouvais pas suivre vu que j'achète les mangas.
    On m'a dit aussi que Devil's Line était cool, mais j'ai pas vu.


    Dernière édition par Haganeren le Jeu 25 Juin - 20:02, édité 2 fois
    Haganeren
    Haganeren

    Messages : 385
    Date d'inscription : 28/01/2016

    Topic des animes - Page 3 Empty Re: Topic des animes

    Message  Haganeren Ven 5 Oct - 4:12

    ÉTÉ 2018













    En vrai... C'était une excellente saison ! Je retiens vraiment beaucoup de super truc !



    Planet With

    Encore un anime de mecha social !
    Encore un truc pas super populaire que j'aime bien !

    Je l'attendais comme le messie et je n'ai pas (trop) été déçu !
    Planet With pour moi, ce n'est pas rien puisque c'est fait par l'auteur de Lucifer and the Biscuit Hammer ainsi que Spirit Circle, deux fantastiques mangas shonesque qui s'amusent à jouer avec les codes du genre. Ici, on a même pas une adaptation anime de l'une de ses œuvres mais bien un anime 100% original ! Et il commence de manière ultra curieuse ce qui est plus ou moins ce que j'aime le plus dans cet auteur : On voit la planète se faire attaquer par une entité ressemblant à un nounours avec marqué « paix » dessus. Les militaires tentent une percée mais l'entité réplique avec une attaque bizarre qui... Leur donne envie de rentrer chez eux... Et de revoir leur famille...

    Un groupe de super héros fait alors son apparition et tente de combattre l'entité en se transformant en mecha. Le héros intervient alors... Non par pour aider, mais au contraire bien décidé à combattre cette petite équipe !

    Le ton de l'anime, comme toutes les œuvres de Satoshi Mizukami est extrêmement bizarre rendant les situations difficilement prévisible à bien des moments. Ce qui impressionne surtout c'est le rythme de l'anime qui ne s’embarrasse honnêtement jamais à perdre son temps avec des intrigues évoluant constamment et leurs personnages avec. Après bon... Faut être honnête, même si j'ai globalement beaucoup apprécié, c'est loin d'être à la hauteur des deux mangas mentionné précédemment, comme une version « un peu moins bien » de ce dont est capable l'auteur.. L'histoire manque sans doute de véritable twists car tous les changements de situation sont finalement assez straightforwards et l'anime ne laisse des fois pas vraiment le temps à s'attacher à une situation à force d'aller très vite... Dommage donc.

    Parait qu'il y'a un manga écrit en même temps... Je le lirais peut être.



    Hataraku Saibou

    Vous ne verrez plus jamais vos cellules de la même manière !

    Autre anime génial à suivre : « Hataraku Saibou » c'est « il était une fois la vie » façon manga... C'est à dire qu'il représente le corps humain avec, par exemple, les globules blancs comme des policiers qui s'en va tuer les corps étrangers à coup de couteau, les platelets ( thrombocyte chez nous) comme d'adorables marmots trop choupis qui s'occupe de réparer les couloirs qui constituent le corps humain etc etc. Notre héroine est d'ailleurs une globule rouge qui a la particularité de se paumer dans le corps humain.

    Chaque épisode est l'occasion de voir un certain incident dans le corps humain, de voir la manière dont le corps réagit et à quel point c'est la merde pour nos petites cellules... Et encore, le tout est présenté de manière assez bon enfant, il existe une version « BLACK » en manga où on est manifestement dans le corps d'un homme en fin de vie qui cumule l'alcoolisme, la cigarette et bien d'autres joyeusetés pour un ton beaucoup plus sombre... Très sympas à lire aussi !

    Pour cet anime cependant, le fait d'être plus tourné « gag » et/ou « intrigue » que « il était une fois la vie » le rend sans doute plus approximatif que ce dernier d'un point de vue documentaire... Mais pour compenser, qu'est-ce qu'il est drôle de voir une véritable ambiance de fin du monde ultra épique à la shonen alors qu'un microbe particulièrement résistant profite de la déshydratation du corps pour entrer et déclarer la « fin de ce monde ». L'anime sait vraiment jouer avec les différents tons et je ne me suis jamais ennuyé devant un épisode, certains sont même particulièrement mémorables mais il serait bien dommage de les spoiler ici...

    Vraiment une excellente surprise... Le concept de base était déjà excellent mais on peut dire qu'ils n'ont pas raté le résultat !



    High Score Girl

    Regardez bien, tous les écrans sont de vrais jeux différents !
    Un trésor pour qui adore cette période de l'arcade !

    Dernier de ma trilogie de mes énormes coup de cœur et sans doute l'anime qui intéressera le plus les gens qui passe ici, High Score Girl est une comédie romantique au setting vraiment intéressant puisqu'il débute dans les salles arcades enfumées du Japon, à la sortie de Street Fighter 2. On suit notre héros, un écolier particulièrement passionné qui s'est fait humilié par Oono, une sorte de ojou-sama manifestement incapable de parler et qui est juste super forte aux jeux vidéo.

    Il jure de ce venger de cet affront.

    Derrière cette comédie romantique franchement beaucoup mieux mené qu'il n'y paraît ( il y'a des moments honnêtement ultra touchant ), on voit vraiment toute l'atmosphère des salles d'arcade de l'époque avec même des vrais explications de stratégie de Street Fighter 2 de l'époque avec toute la mentalité des joueurs de l'époque. (Je pense notamment à certaines techniques « jugés trop déshonnorante », concept qui nous apparaitrait bien étranger de nos jours)

    C'est super bien documenté et surtout, c'est les vrais jeux, pas une sorte de parodie comme on le voit d'habitude. Il n'y a pas que Street Fighter d'ailleurs : Final Fight, Samurai Shodown,  Virtua Fighter, Darkstalker et tant d'autres, on suit la vie de ces personnages au fur et à mesure qu'ils grandissent tout en suivant en même temps la sortie des consoles et des jeux des années 90.

    Et c'est juste hyper prenant, un excellent anime que je conseille vraiment !



    Isekai Maou to Shoukan Shoujo no Dorei Majutsu

    « Si on met plus de fan service ça se vendra mieux non ? »

    J'aurais pu faire comme tout le monde et continuer Overlord puisqu'il y'avait une troisième saison mais j'ai raté la deuxième... Et puis le personnage féminin brainstormé pour aimer le héros m'a toujours dérangé dans ce show.

    Notez, j'aurais peut être dû le reprendre à la place car ce Isekai qui essaye à nouveau de présenter un personnage qui ressuscite en tant que Demon Lord est bien moins intéressant. Avec un héros qui se retrouve avec deux esclaves femelles et tout le fan service qu'il ne gêne pas de nous procurer.

    En vrai, j'étais chaud au tout début car je trouvais marrant que le héros n'arrive pas à communiquer proprement avec les filles mais au final euh non... Je crois qu'une saison sans Isekai naze n'est plus une vraie saison de nos jours... Comme une sorte de tradition.



    Asobi Asobase

    Elles sont affreuses... Mais c'est pour ça qu'on les aime bien, non ?

    Asobi Asobase semble surfer sur la vague des « slice of life avec des filles » tentant de les désacraliser en les mettant dans des positions honteuses dans lequel on aurait bien du mal à voir les personnages de K-On par exemple. Une sorte de contre production qui est toujours amusant à voir.

    Asobi Asobase c'est donc principalement du petit gag et des petits sketchs avec des filles qui ne reculent devant rien dans leur désir, l'une cherchant la popularité à tout prix, l'autre se moquant de l'idiotie de son amie et l'autre encore se foutant un peu de tout ce qui ne ferait pas avancer sa note d'anglais calamiteuse. Les sketchs sont amusant même si finalement plutôt classique et c'est au final surement les « gueules » que tirent régulièrement les héroines qui fait le principal intérêt du show.

    A noter aussi l'ending pyschédélique du truc qui met bien le ton de l'ambiance.



    Kyoto Teramachi Sanjou no Holmes

    Un anime un peu banal mais qui avait l'air sympas en vrai... Mais bon....

    Devant autant de bon anime, celui-là qui repose sur des enquêtes menés par un appréciateur d'objets d'art ne m'a hélas pas accroché suffisamment vite poru que je lui donne une réelle chance... Dommage... Surtout que y'avait un concept similaire juste à coté :



    Tsukumogami Kashimasu

    C'est un peu comme Holmes mais avec un coté historique et des personnages rigolos.

    Un anime un peu plus bizarre qu'il n'y paraît qui met en scène un magasin de prêt d'objet à l'époque du Japon Médiéval par un demi frère et une demi sœur. La particularité étant que ces objets sont des Tsukumogami, c'est à dire des objets pouvant s'animer lorsque les humains ne les regardent pas.

    Cela donne prétexte à tout un tas d'enquête dans lequel nos Tsukumogamis doivent retrouver des objets perdus ou comprendre divers intrigues... Le truc assez amusant, c'est que les humains ne peuvent donc jamais « vraiment » communiquer avec ces Tsukumagamis, ils doivent toujours parler entre eux en espérant que ces derniers les entendent et réagissent. Un type de relation finalement plutôt original.

    Le show est écrit comme quelque chose pour les enfants. Pourtant, on explore quand même des quartiers de prostitutions et d'autres trucs finalement assez crus sur la réalité de l'époque. Les personnages ne sont malheureusement pas hyper coloré à mon goût et c'est sans doute pour cela que je ne l'ai pas fini vu le nombre de show à suivre durant cette saison.

    Dommage, en vrai j'aimais bien.



    Chio-chan no Tsuugakuro

    Chio-chan adore se mettre dans des situations pas possibles !
    Ca la rend si attachante...

    Un autre anime très amusant qui aurait pu devenir mon anime très attendu chaque semaine de la saison si il n'y avait pas déjà tellement de truc. Chio-chan ressemble pas mal en concept à Asobi Asobase dans le coté « tranche de vie avec des filles odieuses » mais avec moins de gueules affreuses et plus de gags en tout genre. Quiproquos et référence vidéoludiques sont légions dans cet anime où le synopsis est tout simplement « voilà ce qui arrive à Chio-chan lorsqu'elle va à l'école ». Des histoires allant de prendre des raccourcis via les toits en se prenant pour Sam Fisher en passant par des accrochages avec des délinquants jusqu'à l'arrivée de nouveaux personnages bizarres pour garder le concept frais.

    Enfin, malheureusement, si au début on a l'impression que le show se concentera sur des trucs un peu « extraordinaire » sur le chemin de l'école, ça tourne quand même vite à des simples rencontres avec des personnages excentriques, un humour bien plus classique ce qui est peut être un poil décevant.

    Un autre point amusant, c'est que Chio chan joue à des jeux PCiste finalement très moderne. On voit du Assassin's Creed, du Splinter cell, du Counter Strike et même du Payday 2 ! Ca change un peu des jeux explorés d'habitude. En bref, les épisodes sont inégaux mais j'ai globalement beaucoup aimé et le show est très inventif, yeah !



    Muhyo to Roujii no Mahouritsu Soudan Jimusho

    Retour du shonen des '90 !

    Muhyo to Rouji fait parti des infortunés que j'ai abandonné en milieu de route plus parce qu'il y'avait tant de chose à regarder partout que parce qu'il est mauvais. C'est l'histoire d'un juge en droit surnaturel qui peut se permettre de juger les différents esprits maléfiques qu'il rencontre et se fait aider par son assitant, le bien maladroit Rouji.

    Si le show sent le bon shonen des années 90 c'est parce qu'il en est un ! Je me souviens avoir plutôt accroché au manga à l'époque d'ailleurs ! L'adaptation animé semble fidèle bien qu'un peu plate, quelque chose de vraiment dommage pour cet auteur qui a un trait assez prenant et sombre.

    Je verrais si j'y reviens, j'ai l'impression que lire les scans rendrait plus justice au truc pour être honnête....



    Happy Sugar Life

    Finalement, les Yanderes héroines sont assez rares.
    Pour que ça marche, on sent bien que le monde dans lequel elle vit doit être encore plus fou...

    Et pour finir, une dernière surprise ! Faut dire qu'en regardant le premier épisode, on trouve une lycéenne qui semble assez dingue d'une petite fille dont elle prend soin... J'étais loin de me douter que j'étais en face d'un véritable thriller psychologique et que tous les personnages de ce show (ou presque) sont de grands malades !

    Pendant tout le truc, je me disais que ça ne pouvait pas bien finir et l'héroine, yandere de son état, saura donner court à ses pulsions pour protéger « sa vie avec la personne qu'elle aime ». Une sorte de Yuri extrêmement malaisant dans un monde encore plus malaisant.

    On se retrouve au final dans un show assez subversif où on se prend d'affection pour des personnes qui sont en réalité de véritables ordures... Jusqu'au dénouement, implacable...

    Une vraie curiosité derrière son graphisme très mignon !

    Sinon j'ai continué Gegege no Kitaro même si je ne l'ai pas terminé. Les épisodes sont un peu inégal avec certains vraiment bons (le train fantôme) et flippant et d'autres euuuh, plus chiant (Neko musume fermière bon...), j'en reparlerais peut être lorsque je le finirais ? Je continue à beaucoup aimé en tout cas. J'ai également, chose très rare pour moi, pris le temps de finir Kokkoku et j'ai vraiment beaucoup aimé au final, un anime du genre est plutôt rare et, sans être transcendant, la fin m'est apparue très satisfaisante


    Dernière édition par Haganeren le Mar 7 Jan - 0:15, édité 1 fois
    Haganeren
    Haganeren

    Messages : 385
    Date d'inscription : 28/01/2016

    Topic des animes - Page 3 Empty Re: Topic des animes

    Message  Haganeren Sam 12 Jan - 20:08

    AUTOMNE 2018








    Cette saison d'anime fut... Paisible...
    Les genres étaient globalement bien représenté, j'ai mon petit anime favoris, un anime que j'aurais dû continuer, l'anime populaire du moment, une petite découverte et des restes que j'oublierais surement dans quelques mois...

    Globalement rien à dire donc.


    Goblin Slayer

    Edgy mais pas trop.


    L'anime du moment ce fut un peu lui. C'est pas "vraiment" un isekai mais on ressent la même vibre d'un concept un peu extrême et un auteur qui sait pas trop quoi en faire derrière. Ici, on montre les Goblins comme la pire engeance possible et imaginable. Laids, traitres, laches violent et pillent et agissant comme des véritables parasites, leur portrait est si peu flatteur qu'on a aucun problème à voir notre héros le Goblin Slayer les tuer de toutes les manières possibles sans compassion... Même les enfants !

    L'anime s'est fait connaitre surtout pour son premier épisode "choc" qui montre une équipe manifestement mal préparé se disant que "de toute façon c'est des goblins donc ça va être facile" se faire violemment tuer pour les hommes et violer pour les femmes pour les avoir sous estimé. Ca sonne un peu dans l'idée que c'est ce qu'il se passe à chaque Game Over dans un jeu de rôle. D'ailleurs les jets de dé dans l'opening vont un peu dans ce sens là. Donc voilà, c'est affreux, y'a des cris, des pleurs, y'en a une qui demande de la tuer parce qu'elle souffre trop parce qu'elle a été empoisonnée et l'un de persos va bientôt y passer... Mais non, elle se fait sauver par le Goblin Slayer. Après ça, les deux feront équipe et on entendra plus jamais parler des rescapés de cette mission. ( Et c'est bien dommage, y avait moyen de faire un truc original à tenter de guérir ce genre de trauma... Mais pour aller dans ce délire le show préfère introduire un autre personnage, bon... )

    Le truc c'est que une fois l'épisode "choc" passé, le show se calme considérablement. On aura toujours des menaces Goblins à déjouer ce qui est fun à regarder puisqu'il faut trouver une astuce mais globalement, rien d'excessivement incroyable On s'amuse plus à voir comment l'auteur va se dépatrouiller avec son concept qui tient en une ligne qu'en regardant les épisodes mais je suis méchant, en réalité, ça reste sympas.

    A la fin, le show est plus edgy du tout, il ressemble à un banal shonen avec sa team de personnage sympathique.
    Et il n'y a rien de mal à cela.


    Karakuri Circus

    Des combats de marionettes, des adversaires lanceurs de couteaux pour atteindre le cirque de minuit... La thématique de ce shonen semble claire.

    Il est où mon anime de la saison ? Mais oui c'est lui ! C'est Karakuri Circus !
    En réalité c'est un peu tricher parce que je l'avais déjà lu il y a très longtemps en manga, c'est rapidement devenu l'un de mes grands shonens cultes. Le soucis étant que la parution française a dû s'arrêter faute de lecteur... Et oui, de la même manière que Moonlight Act, un de mes grands shonens favoris, cet auteur est décidément très populaire en France à cause du design particulier de ses persos... Alors que c'est précisément ce que j'adore !

    Le truc avec Karakuri Circus c'est le changement de ton qu'il adopte au fil de l'aventure avec des passages franchement excellent. (J'aime particulièrement le flashback... Comme souvent dans les shonens ) Malheureusement l'adaptation se veut de finir en 36 épisodes les 40-50 tomes de l'oeuvre originel... Si au début on voit pas trop que ça coupe dans le lard, vers la fin ça se fait franchement ressentir et on est pas aussi impliqué que j'avais pu l'être à l'époque.

    Heureusement, tout cela je l'avais lu, moi ce que je veux savoir c'est ce qu'il se passe APRES la parution française et vu qu'on y approche à grand pas j'ai bon espoir que les passages les plus cuttés soient ceux que j'ai déjà lu ce qui est vraiment super ! On en est à l'épisode 12 là où j'écris ses lignes et on va rentrer en terrain inconnu pour moi... J'ai hâte !


    Seishun Buta Yarou wa Bunny Girl Senpai no Yume wo Minai

    Pour un show appelé "Bunny Girl", on voit plus souvent le héros en caleçon...

    On le devine à la taille du nom : C'est l'anime Light Novel du jour !

    Un étudiant blasé qui fait la rencontre d'une sempai habillé en bunny girl... Ouais ça a l'air vraiment naze comme début, d'autant que la suite ne va pas du tout dans cett direction ! Une nouvelle fois on a l'impression d'un concept qui a été balancé au hasard et l'auteur devait se débrouiller avec ensuite.

    Le vrai concept est mieux, la sempai en question souffre d'un syndrome particulier qui la rend de plus en plus invisible aux gens autour d'elle alors qu'elle est pourtant une mannequin qui apparait à la télévision ! Heureusement, le héros saura résoudre son problème avant de passer à la fille suivante même si la première restera sa petite amie.

    Oui, c'est littéralement Monogatari qui a remplacé les entités surnaturelles par des théories quantiques à la mort moi le noeuds. Le show est bien sûr largement inférieur à son modèle mais ça reste honnêtement très sympas.


    Sword Art Online : Alicization

    Je suis coincé dans une boucle temporelle qui m'oblige à regarder tous les nouveaux Sword Art Online alors que j'aime pas ça.
    Au secours

    En vrai elle est pas si mal cette saison. Sword Art Online a toujours reposé sur son concept edgy "si tu meurs dans le jeu tu meurs dans la vraie vie" qui vend du rêve... Alors lorsqu'il l'a abandonné, tout semble s'effondrer. Pourtant, il y a largement moyen de raconter une très bonne histoire sur les jeux vidéos en VR sans que les gens puissent mourir, Log Horizon l'a très bien fait et on a des tonnes d'autres manières de le faire.

    Mais pas Sword Art Online ce qui a même rendu le Gal Gun de l'auteur de Kino no Tabi passablement ridicule à bien des égards.... Sauf que là, Alicization semble avoir trouvé une solution en plongeant Kirito et le spectateur dans un monde ultra réaliste où il ne sait plus quel est la réalité du faux. Le monde a des cotés jeux vidéo mais tout semble trop réel et il a même des souvenirs d'enfance de ce monde, peut être que la société a réussi à carrément manipuler les cerveaux de leurs joueurs ?

    Quelque chose d'assez palpitant en vrai.... Mais je l'ai euh pas suivi plus que ça parce que euh... J'aime pas Kirito...
    ... C'est con en vrai... Je devrais continuer...


    Zombieland Saga

    Zombis Mignons rentrent dans l'industrie !

    Au final, je ne sais pas trop quoi penser de Zombieland Saga.

    Ils ont bien réussi leur coup parce qu'en lisant le synopsis on a l'impression que l'héroine est emprisonné quelque part pour de mystéreiuses raisons et qu'elle est poursuivi par des zombies... En réalité, elle est aussi une zombie avec ses copines zombies qui sont toutes des anciennes idoles ( + une courtisane / gaisha de l'époque édo ) Le producteur qui les a ramené à la vie souhaite en faire de grandes idoles pour promouvoir une région du Japon... Un show d'idol... Complètement délirant donc.

    Durant le premier épisode, seul l'héroine arrive à penser correctement et les autres se comportent comme des zombies ce qui rend le show honnêtement super appréciable. Les deux premiers épisodes tapent même dans des genres ( Métal, Rap ) auquel on ne s'attendrait pas pour faire rebondir les héroines. Rien de prévisible, c'était vrament bien !

    Puis les filles s'organisent, deviennent un "vrai" groupe d'idol un peu plus reconnu, les épisodes deviennent à propos de leurs problèmes personnels... Il y'a toujours des gags bien sûr, notamment un qui m'a fait hurler de rire où l'héroine donne un discours motivant avant de se faire gifler par une autre qui lui balance "Mais qu'est-ce que tu racontes !" et dire l'exact même discours motivant alors que l'héroine la regarde en mode "M-Mais c'est ce que je disais"... Non y'a toujours des trucs très drôles dans le show mais... C'est moins unique que les deux premiers épisodes.... Au final j'ai l'impression que j'ai été floué à regarder un show d'idol... Meh...

    Ca restait pas trop mal... Je l'ai pas fini, je crois qu'il me reste genre deux épisodes. J'abuse de le mettre en orange parce que si j'étais pas parti durant ce Noel, je l'aurais surement fini...


    Irozuku Sekai no Ashita kara

    Le moment où les animateurs se sont frottés les mains.

    Une fille dépressive dans un monde futuriste où la magie est monnaie courante est envoyé dans le passé par sa grand mère, une magicienne qui a mis des années dans ce sort complexe. On la retrouve donc à une époque où la grand mère est lycéenne dans une époque plus proche de nous (t'étais à DEUX doigts de la Science Fiction et tu as tout foutu en l'air !) où elle trouvera de la famille qui saura prendre soin d'elle.

    Ici, elle découvrira la joie de vivre grâce notamment à un garçon qui sait très bien dessiner et la plonge dans une transe artistique unique... Bref, c'est un show plutôt mélancolique qui essaye de sortir son personnage de sa torpeur avec des bons petits délires visuels à des instants clés... C'est plutôt sympathique et je voulais continuer mais... Ben je l'ai pas fait... J'ai souvent du mal à suivre ce genre de chose en anime (là où ça passe hyper bien en manga )


    SSSS.Gridman

    Un show où on aime toujours admirer les combats !
    Enfin, tout le monde parlait du chara design réussi de l’héroïne... Je le trouvais standard moi... Je préfère les gros robots dans ce show...

    Un petit show de mécha ça vous dit ? Au final c'est l'un de ceux qu ej'ai le plus suivi. Même si on pouvait totalement suivre ce qu'il se passait il y avait en réalité énormément de référence aux films de monstres à la Godzilla, Ultraman et autres délires du genre..... Ben Gridman lui même est en réalité bien plus vieux, ça c'est une nouvelle saison.

    Ici on est dans une ville qui soudainement se fait attaquer par un kaiju, ces monstres géants... Heureusement, Yuta ayant perdu récemment la mémoire entendu une voix sortir d'un viel ordinateur : C'est Gridman ! Il entrera alors dans le monde digital pour se changer en robot géant qui protègera la ville !

    Le ton du show est bizarre, tout le monde semble parler peu/ se faire la gueule. Reddit disait que c'était génial et comme la vie réelle... Perso si je vois un monstre géant je le regarde pas en faisant vaguement "ah", j'hurle de peur et je redéfinis tout ce que je pensais savoir dans la vie !

    Après, le show sait rapidement montrer d'où viennent ces monstres, c'est intéressant de suivre l'évolution des protagonistes et du méchant qui est derrière tout ça ce qui en fait un show plutôt sympas à suivre ! J'ai pas vu le temps passer !



    Ulysses: Jehanne Darc to Renkin no Kishi

    Le héros serait basé sur un vrai personnage qui aurait assassiné / abusé de tonnes d'enfants pour ses expériences.
    Fou, non ?

    Je l'ai regardé à un moment.
    Y'avait un héros alchimiste je crois, et il voulait trouver un truc pour le rendre puissant alors il fait un pacte avec une fée... Le premier épisode j'en disais trop rien... Mais après y'a eu le deuxième, avec d'autres filles et il embrasse une gamine qui deviendra Jeanne d'Arc pour qu'elle puisse avoir le pouvoir de l'immortalité parce que sa salive est devenu la pierre philosophale... ben voyons...

    En vrai ça avait l'air assez nanardesque vu comme la loli arrive en mode "j'ai des super pouvoir" en se téléportant derrière les méchants et eux tout ce qu'ils trouvent à dire à ça c'est : "Ah, tu n'as même pas d'arme de toute façon !".

    J'étais parti pour continuer quand même mais c'est vrai que c'est nul.
    Je pensais pas que ce serait dans le top des pires années 2018 d'un peu tout le monde par contre.
    Comme quoi...


    Gegege no Kitarou

    Dark Matter contre Gegege !

    Et bien... Ca continue !
    Là y'a eu un long arc pour une bataille contre les monstres occidentaux... Apparemment ça vient du show originel.
    C'est toujours sympas.





    Plein de petits shows sympathiques en somme et certains que j'aurais sans doute dû regarder... Mais j'attends surtout la suite de Karakuri Circus !


    Dernière édition par Haganeren le Mar 7 Jan - 0:20, édité 1 fois
    Haganeren
    Haganeren

    Messages : 385
    Date d'inscription : 28/01/2016

    Topic des animes - Page 3 Empty Re: Topic des animes

    Message  Haganeren Mar 13 Aoû - 1:00

    Hivers 2018





    Et bien pour être honnête, j'ai pas tant suivi les animes ue ça ces deux dernières saisons.... Faut dire que y'avait énormément d'anime provenant de manga que je connaissais déjà en scan. Genre Tate no Yuusha no Nariagari, sans doute le premier isekai que j'ai vu et du coup le seul que j'ai à la maison en scan. Vu les appréciations positives, j'imagine qu'il a été bien reçu. Je n'ai pas non plus vu l'adaptation du bien plus médiocre Tensei Shitara Slime Datta Ken où seul le premier chapitre où il fait ami ami avec un dragon a su m'amuser.

    J'ai même pas poursuivi ce Sword Art Online : Alicization alors que je le redis : Pour une fois, ça avait pas l'air trop mal... Je ne parle même pas de To Aru Majutsu no Index III (faut dire que j'avais arrêté la II car
    Spoiler:
    je trouvais qu'on excusait vraiment trop facilement Accelerator, surtout après qu'il écrase une ennemi dans un ascenseur sans la moindre compassion.
    ), parait qu'il va en France et laisse la best fille Misaka derrière pour trouver d'autres filles... Meh...

    Alors qu'est-ce que j'ai vu ? Et bien déjà je vais garder les 3 plus gros pour la saison prochaine, en attendant je vais me concentrer sur :

    Mob Psycho 2

    L'homme qui s'en foutait toujours autant de son pouvoir..

    Car oui, c'était la grosse attraction tout de même, cet anime enchaine les arcs intéressants les uns après les autres avec une qualité d'animation époustouflante. Le show continue à être drôle avec son personnage doté de pouvoir cosmique phénoménaux qui semble s'en foutre plus ou moins parce que ça n'a pas vraiment d'intérêt dans une vie rangée. On pourrait noter qu'avec la volonté de créer des nouveaux obstacles, il est dommage que Mob se sente de plus en plus obligé de "vraiment se battre" là où il insistait vraiment pour ne pas le faire auparvant, cette partie finale est sans doute le point le plus "dommage" de la saison.

    Parce que pour le reste, surement pas ! On a même des épisodes tourné autour de la vraie star du show : Reigen qui est décidément toujours aussi drôle et il est étonnant de voir une véritable évolution dans la relation entre ces deux êtres. Le rythme, en plus, est toujours aussi bon, les scènes de combats superbes et l'humour a des fulgurances qui m'ont honnêtement fait exploser de rire. Bref, le show reste excellent et j'espère VRAIMENT qu'on pourra avoir une troisième (et dernière si ça suit bien le manga) saison.



    Doukyonin wa Hiza, Tokidoki, Atama no Ue

    Un lolcat et un lolhumain.

    J'ai vu deux épisodes de ce truc, c'est l'histoire d'un écrivain asocial voir carrément misanthrope qui parvient malgré tout socialement à se rapprocher d'un chat. Les épisodes sont en deux parties, la première montre l'écrivain en proie à lui même avec le chat qui semble faire n'importe quoi et lui qui tente d'intéragir avec comme il peut... Et la seconde où on voit le monde du point de vue du chat, ses actions sont parfaitement justifiés même si un peu bête et il considère même que ce grand dadais qui lui sert de "maitre" est clairement sous sa protection et ne pourrait pas s'en sortir sans lui... Faut dire que c'est vrai qu'il prend pas très soin de lui.

    Bref, c'est très mignon mais ça a le défaut d'un peu trop trainer, on sent que c'est trop long comme concept pour un format de 10 minutes mais aussi trop court pour avoir un bon rythme en 20 minutes... Pire, la première phase, le point de vue de l'humain, est infiniment moins intéressant que celui du chat et j'avais juste envie de voir ça au final.

    Je l'ai drop en oubliant plus ou moins son existence en vrai.



    Kaguya sama wa Kokurasetai : Tensai-tachi no Renai Zunousen

    Je vous jure qu'ils s'aiment.

    C'est un manga de comédie romantique que j'adore ! On a deux personnages principaux qui veulent sortir ensemble à la seule condition que ce soit L'AUTRE qui confesse. Du coup les deux tentent des plans pour que l'autre soit dans un désavantage qui l'oblige à passer à l'acte... Rapidement cependant, le show focusera d'avantage sur les personnages en arrière plan, la secrétaire complètement ébaubée ajoutant un élément d'imprévisibilité bienvenu dans les plans des deux personnages et Yu, l'otaku du groupe, sera souvent le dindon de la farce au point à ce qu'il en devienne absolument sympathique.

    Au fur et à mesure que le manga avance, les relations se complexifient mais sont toujours originales et souvent prompt à faire rire. LE manga jouant souvent avec les codes du genre avec une sorte de narrateur qui expliquera tout et n'importe quoi. C'est en réalité un truc qui a été plutôt bien retranscrit dans l'anime !

    Malheureusement pour le reste, comme souvent, je trouve que le timing des blagues est pas toujours idéal... Mais c'est peut être parce que j'ai lu le manga avant... Néanmoins, j'espère que ça poussera les gens à apprécier cet excellent manga !



    Kemurikusa

    Bizarrement on s'habitude un peu à cette CG ultra cheapos...

    Vaguement suivi pour rigoler, c'est fait par les mêmes auteurs que Kemono Friends qui est parvenu à séduire tout le monde avec son cast malgré sa 3D absolument immonde. Pour être honnête, je m'attendais à pire de la part de Kemurikusa, les personnages sont assez mignons et on a un héros qui tombe au milieu de tout ça et qui semble très suspiceux au cast principal.... C'est par ailleurs globalement le gros des relations du titre. Le héros semble être l'être le plus inoffensif de la Terre, allant même jusqu'à tenter de protéger des gens qu'il ne connait pas alors qu'il est plutôt faiblard et, malgré ça, l'héroine restera tsundere pour ces premiers épisodes et le laissera donc la plupart du temps ligoté parce que "son coeur qui bat plus fort est sans doute une maladie qu'il a lancé".

    Oui, vu que les personnages féminins ont jamais vu d'autres êtres humains dans ce monde dévasté que l'on apprend à connaitre au fil des épisodes, ça permet tout un tas de truc classique de comédie sentimentale... Pourquoi pas... Même si c'est globalement moche... Et oubliable... JE l'avais oublié.



    Saiki Kusuo no Ψ-nan Conclusion

    Oui, il est là Saiki... Mais maintenant c'est fini...

    Je l'ai regardé super récemment en vrai lui... Parceque c'était des OAVs du coup c'est toujours chaud d'y repenser. J'apprécie toujours terriblement cet anime comédie qui est selon moi l'un des meilleurs de ces dernières années. Malheureuement, ces deux épisodes OAVs semblent à tout prix vouloir rusher une fin ce qui semble assez peu à propos. C'est pas très très satisfaisant mais honnêtement je suis juste content qu'on ait pu avoir deux épisodes supplémentaires au moins....



    Boogiepop wa Warawanai

    Tout le monde se fait la gueule et parle cryptiquement... On se croirait revenu en 2000 !

    Lui il m'intéressait un peu parce qu'il serait considéré comme le premier Light Novel ! En fait tout est pas super clair ce qui a pu agacé beaucoup de spectateur. IL y'a cette entité, le Boogiepop qui prend le corps de l'amie d'enfance du héros, il est pas là pour rigoler cependant puisqu'il semble prévenir d'un danger à venir... Et ces danger constituent les différents arcs de l'anime que je n'ai absolument pas fini.

    Le premier arc, c'est sur un monstre qui parait humain à l'extérieur mais se nourrit de chair humaine en se cachant. Un être assez difficile à démasquer donc et c'est ce type d'enquête dont semble être composé la chose... Plutôt cool donc ! Sauf que c'est pas toujours facile à suivre... Et le rythme est parfois un peu lent aussi... En vrai j'ai bien aimé avec sa structure narrative limite puzzle mais je l'ai arrêté un peu sans le vouloir car je suivais la trinité Dororo-Gegege no Kitarou-Karakuri Cirucus dont je parlerais après.

    J'aimerais bien le continuer en vrai.
    Peut être un jour... ?



    Go-toubun no Hanayome

    Le harem nouveau est arrivé.

    Le monde manque vraiment de comédie romantique que je pourrais apprécié, du coup je continue à commencer des trucs harems plus ou moins grossiers que je ne finirais pas... Cette fois, c'est ce truc où un lycée doit enseigner à 5 quintuplets différentes matières. Forcément les 5 filles sont très différentes, y'a la tsundere, y'a la bétasse, y'a celle qui l'aime sincèrement pas, y'a celle qui semble plus mature et la timide... Bref, vu que ce job de mentor paye bien et que l'argent est important pour sa famille, le personnage est obligé de leur courir après... C'est sans plus.

    Surtout que si on parle comédie harem, cette même saison (ou peut être celle d'après ?), il y'a "We can't study / We never learn / JE sais plus le nom jap" qui a exactement le même setting sauf que c'est pas des quintuplets, c'est genre une fille très forte en math qui insiste pour faire de la littérature alors qu'elle est nulle en ça, une autre où c'est l'exact inverse etc. Ca donne un message que je trouve pas si évident, celui qui va à l'encontre du fameux "bah fait pour ce quoi tu es bon", y'a du fan service comme de bien entendu pour un truc du genre et les filles sont vraiment très attachantes... Même le héros en vrai. Petit coup de coeur pour l'héroine (oui c'est rare) qui semble pas trop amoureuse du héros (en réalité si, sinon c'est pas un harem) mais qui se rend compte des sentiments de toutes ses copines par rapport au héros et tente d'empêcher dans l'ombre des catastrophes... La malheureuse. Et je ne parle même pas de la super sérieuse prof qui ne semble avoir aucun contrôle sur sa vie.

    Bref, rien ne m'est apparu aussi sympathique dans ce harem ultra classique... Parait que ce serait un énorme carton au Japon bizarrement. Je comprends vraiment pas...



    Star vs The Force of Evil Saison 4

    Un rythme dynamique. Des personnages attachants (enfin pas tous...). Un final décevant. Une série sympas.

    Comme souvent, j'ai regardé des cartoons aussi durant cette saison... J'en parle jamais et c'est dommage parce que du coup je ne pourrais pas parler de genre Gravity Falls que j'ai absolument adoré. Star vs The Force of Evil c'est un anime qui sort de mes recherches après avoir regardé un premier batch de cartoon depuis quelques années.... Avatar, Legend of Korra, le Gravity Falls déjà mentionné, Adventure Time ou Rick & Morty que j'ai pas aimé, même Futurama et les Simpsons (bon jamais jusqu'au bout), l'avantage des cartoons c'est que la langue anglaise me permet de les regarder tout en jouant à complètement autre chose, du coup ça peut aller vite !

    Star vs The Force of Evil c'est un setting qui rappelle pas mal les animes avec une princesse, Star, qui vient d'un monde de fantaisie pour visiter le monde de la réalité véritable en habitant chez Marco, un autre adolescent très fort en art martial. A partir de là, tout un tas de situations rocambolesques débarquent durant la saison 1 avec un seigneur du mal un peu ridicule qui va tenter de prendre le baton magique de Star, elle même qui se mettra à semer l'embrouille dans le monde réel, Marco qui va de plus en plus apprendre à quel point le monde de Star est délirant. Bref, un cartoon pas forcément extraordinaire (notamment à cause d'une qualité d'épisode inégale) mais avec un bon rythme, d'excellentes animations et des personnages globalement attachants... Bon, y'a cette tête de licorne qui est insupportable, c'est un truc qui m'a rapellé Steven Universe ça d'ailleurs : Des personnage qu'on aime pas vraiment mais on a quand même un épisode de 10 minutes entiers sur lui de temps à autre. Heureusement ça reste rare.

    Mais voilà, là c'est la saison 4, globalement beaucoup d'évènement se sont déroulé et le cartoon-comme beaucoup d'autres-s'est mis à avoir un fil rouge de plus en plus important. Déjà, l'histoire du pays de Star qui n'est pas si rose bonbon que ça, le destin des méchants du show et beaucoup de relation amoureuses entre les personnages au point qu'on aurait dit que les fans ne s'intéressaient plus qu'à ça.

    Finalement, cette 4e et dernière saison avait des trucs sympas et d'autres trucs... Qui l'était moins. La vraie conclusion finale est une sorte de "bonne fin mais quand on y réfléchit c'est horrible ce qu'il se passe non ?" qui ne m'a pas donné l'impression d'une fin vraiment bonne. Si on suivait la série pour les "ship", donc les relations amoureuses, je pense qu'on ne peut être qu'encore plus déçu vu comment ils ont tout rushé à cette dernière saison, ça faisait vraiment pas naturel..

    Bref, c'était sympas... Voilà.



    Bojack Horseman Saison 5

    Saucisson... de cheval

    Bojack Horseman est une série amusante car pour le coup, vraiment en dehors de ce que je regarde d'habitude. En gros l'idée est que le héros Bojack HOrseman a fait énormément d'argent grâce à un show télévisuel un peu naze et typique des années '90 nommé "Horsing Around" où il était le héros principal. Tout le monde a regardé ce show mais aujourd'hui, Bojack ne sait plus vraiment quoi faire de sa vie et sembler aller et venir dans la dépression. Il est du genre impulsif ce qui est idéal pour le mettre dans les pires situations et pire que tout : Il n'a plus jamais eu de rôle tellement tout le monde ne voit que le héros de Horsing Around en lui.

    Des gens graviteront autour de lui : Diane, d'abord, qui veut écrire les mémoires de Bojack est un peu le point moteur du début de l'histoire qui ressemble limite souvent à du slice of life tant on ne sait pas trop où ça va aller. Todd est un sans abri qui squatte chez Bojack et est surement son meilleurs soutien même si ce dernier a tendance à pas mal le dénigrer... Bref, ça a l'air triste comme ça mais en vérité c'est une comédie plein de cynisme et d'humour noir... Un truc que je ne m'attendais pas à apprécier donc.

    Faut dire que même si l'animation du show est un peu naze (une constante dans les cartoons qui se veut "pour adultes" semble-t-il), j'aime vraiment beaucoup le parti pris d'avoir beaucoup de personnages en "animal". Le cheval pour Bojack semble idéal tant il semble fier, il y'a Mr.Peanutbutter, un acteur super sympas et un peu envahissant représenté par un chien. Princess Carolyn, un chat persian qui est l'ex de Bojack bref, la plupart des personnages sont des animaux avec quelques humains dans le tas ce qui donne une bonne identité au show.

    POur le reste, que dire de cette saison 5 en particulier ? Déjà je trouvais que la saison 4 faisait une excellente conclusion
    Spoiler:
    le fait de donner une famille à Bojack était une très bonne idée
    . Du coup la saison 5 faisait un peu "de trop"... Pourtant bah décidément, ils sont toujours très très bons parce que durant la saison 5, les choses changent vraiment dans le quotidien de chacun des personnages que l'on a suivi jusque là et ça ne semble même pas vraiment artificiel, ce que j'aime dans Bojack c'est le coté "ainsi va la vie", les personnages vont et viennent et tout semble assez naturel finalement.

    Même lorsque Bojack retombe encore dans le trou...















    Spring 2019





    Alors là... J'avoue que j'ai rien suivi... Je sais même pas pourquoi, je sais plus trop ce que je faisais durant mes repas, sans doute que je regardais des vidéos de Super Mario Maker 2.... Enfin, j'ai continué les trois grosses séries que j'ai gardé pour l'instant tout de même et puis... BEn faut reconnaitre que la saison étiat pas trop pour moi.

    Tate no Yuusha no Nariagari, je connais tellement le manga que je l'ai acheté, la saison 2 de One Punch man semblait être catastrophique, la saison 3 de l'Attaque des titans risquait pas de m'intéresser vu que j'avais droppé à la saison 1 (sans savoir que ce serait un tel phénomène), j'ai jamais réussi à accrocher au manga de Kimetsu no Yaiba même si Weldar semble avoir apprécié. Au final je regrette peut être surtout de ne pas avoir suivi Mayonaka no Occult Koumuin car c'est des enquêtes occultes dont on m'a dit du bien et j'ai tendance à aimer ça.

    Bref, plein de trucs du genre mais tant pis, à noter que Zoku Owarimonogatari est sorti mais je le garde pour un thread consacré... Y'a pas grand chose à dire en vrai...



    Gegege no Kitarou

    Excellent dernier arc !

    Mais oui, toujours Gegege no Kitarou, j'ai suivi ce show pendant toute une année tout de même ce qui est un grand exploit ! Faut dire que malgré quelques épisodes faibles, les auteurs arrivent vachement bien à alterner entre épisode détendu, épisode assez dark et épisode fil rouge. Ici, on a pu enfin assister au final et il était drôlement bien fait ! Les différents yokais alliés de Kitaro sont attachants et je suis vraiment content qu'on ait un peu exploré la défiance de Kitarou envers les humains... Malgré ça, peut être que le final manquait de profondeur... Ca reste un show pour enfant... Même si il est très bon !



    Karakuri Circus

    J'adore tellement l'over the top de cette série.

    Mon anime shonen coup de coeur, j'adore vraiment cet auteur ! Et l'arc final était tellement over the top que j'en souris encore jusqu'aux oreilles ! Pourtant, en vrai, l'anime est vraiment pas si fameux.... Déjà, l'auteur a un coup de dessin que j'adore honnêtement et je sentais parfois, dans les meilleurs scènes de l'anime, que ce trait a sans doute été édulcoré via le simple fait que différents animateurs doivent se charger de faire les dessins.

    Ensuite, on essaye quand même de raconter un bon paquet de volume (flemme de chercher le nombre) en trois saisons ! Du coup ça saute plein de passage "moins importants" genre la présentation ou le passé de tel personnage... Malheureusement, vu que tout est lié dans ce show, il arrive un moment où ce passé à peine expliqué resurgit et où le personnage doit l'affronter... POur un lecteur du manga c'est sans doute très bien mais quand on suit que l'anime et qu'on est pas trop au courant de ce qui a été sauté ou non, ça semble venir franchement de nul part. Ces sauts narratif parfois très importants a énormément simplifié l'écriture de l'intrigue ce qui est vraiment dommage... MAis malgré tout, je suis content que cet anime existe.

    En vrai, ça me donne encore plus envie de lire le mange maintenant ! Et la fan trad avance un peu plus rapidement qu'avant, c'est vraiment cool ça !



    Dororo

    La relation entre Dororo et Hyakkimaru est exceptionnelle.

    Un autre reboot d'un vieux manga, décidément, je ne suis que ça ! Ici c'est une oeuvre de Tezuka... Tout de même... Sans doute pour cela, je suis un anime de Samurai alors que je suis, de base, vraiment pas fan du genre. On se retrouve donc devant une famille de Seigneur qui, devant la pluie de calamité qui s'abbat sur leurs terres décide de faire l'ultime sacrifice (enfin, surtout le père...) : Sacrifier leur enfant nouveau-né aux démons afin de se sécuriser une prospérité... Le marché est accepté et le bébé nait sans yeux, sans ouie, sans peau, sans grand chose en fait... Ce qui reste du nouveau né nommé Hyakkimaru est déposé dans une barque qui s'en va sur la rivière...

    Ainsi le pays prospéra mais Hyakkimaru n'est, évidemment, pas mort. En revanche, il ne peut pas parler, il ne peut pas voir, il ne peut pas entendre bref il ne peut pas ressentir grand chose mais vu qu'il "voit" les auras des gens, il sait très bien se battre grâce à un corps qui semble majoritairement artificiel. Il finit par rencontrer Dororo, un enfant qui tente de gagner sa vie comme il peut et sera globalement la voix de Hyakkimaru durant les différents épisodes. BEaucoup respecteront le traditionnel "un épisode = un monstre" mais en réalité le show est plutôt diversifié malgré une petite baisse de rythme avant l'arc final.

    Niveau thématique on est en plein dans le coup du "Vaut il en sacrifier un pour le bonheur d'un plus grand nombre ?" ce qui n'est pas si évident à répondre. Les personnages sont attachants et au final il y'a de nombreux risques par rapport au manga originel... En effet dans l'original Hyakkimaru peut parler ce qui change vraiment la relation à Dororo, y'avait aussi beaucoup plus de démons à abattre et Tezuka n'a jamais fini l'histoire... Du coup là c'est l'occasion, j'ai vraiment beaucoup aimé et c'est ultra rare pour un truc de Samurai.



    Gunjou no Magmel

    Une attente déçue.

    En terme de nouvel anime, j'ai quasiment rien suivi mais j'ai fait un petit effort pour celui là. Le setting est celui de l'apparition d'un nouveau continent sur Terre peuplé de créatures étranges qui feront tout pour piéger un potentiel humain. Depuis la Valée des Bannis de Spirou, j'ai toujours un petit faible pour des settings du genre et celui là avait même une structure d'épisode en "enquête" où notre héros avec des pouvoirs mystérieux tient une agence qui aide à retrouver les gens perdus dans ce continent.

    Les histoires s'enchainent, se ressemblent un poil et surtout sont incroyablement inégales. La plupart du temps, la résolution semble grosse comme une maison, mais lorsqu'on arrive à l'histoire de cette nonne qui semble parfaite alors que "en réalité" dans le continent, elle tue des monstres et se salie la robe et que c'est affreux... Là je vois pas bien. Tout le monde a pas la chance d'avoir des pouvoirs cosmiques phénoménaux, monsieur le protagoniste.

    C'est un peu le soucis que j'ai finalement, l'inventivité passé à balancer des monstres intéressants est gâché par un héros qui peut globalement tout résoudre avec ses pouvoirs magiques pendant que les humains "normaux" se font avoir. J'aurais préféré (et c'est pas souvent !) un truc un peu terre à terre... Sans compter que le héros parait edgy pour pas grand chose.

    Au final, sans plus pour moi, je suis pas allé jusqu'au bout.



    Isekai Quartet

    Oh mon dieu, les isekais se reproduisent entre eux !

    Un 4Komas qui mélange Re:Zero, Konosuba, Tanya the Evil et Overlord... Y'a pas grand chose à voir en vrai mais j'avais pas vu du Konosuba depuis un moment donc j'ai un peu regardé par curiosité... Dans les faits ça me rappelle Falcom Gakuen mais contrairement à ce dernier, ils n'amplifient pas les défauts des personnages existants donc c'est un peu moins fun.



    Kenja no Mago

    Oh bah ça alors ? Le héros est ultra OP ! C'est fou ça dans un isekai...

    Le isekai du jour ! Un ancien salaryman qui se fait réincarner en bébé dans un monde de fantaisie ! Le fait qu'il vienne de notre monde n'ayant aucun véritable intérêt dans l'histoire mis à part justifier le fait qu'il soit hyper OP. En plus, l'ancien grand héros du royaume lui servira de famille et à développer ses pouvoirs magiques et physiques sur puissant. Son seul problème c'est qu'il "manque de sens commun" et qu'il fera souvent des truc de fous en pensant que c'est normal alors que les gens qu'il rencontreront feront "Heiiiiin ?"... Ca lasse assez vite.

    Du coup au delà des machinations du méchant qui veut faire des expérimentations humaines parce qu'il est méchant, la plupart des épisodes consistent à dire du bien du héros et comment il est trop fort.

    Un truc vraiment sympas cependant : C'est pas un harem. Le héros a UNE fille qui s'intéresse à lui et ils sont quasiment déjà un couple et les autres ne lui témoignent aucun intérêt romantique... Ce que j'ai apprécié !



    Hilda

    L'univers est trop choupi

    Y'a pas tant de cartoon qui sortent en fait et le plus souvent c'est une continuation de truc existant ce qui rend le suivi assez confus. J'ai beau regardé 1000 listes des cartoons de l'année ou je ne sais quoi bien rares sont les successeurs à ce que je regarde déjà... M'enfin rare ne veut pas dire "j'en trouve jamais" : La preuve, il y'a Hilda.

    Hilda, c'est une petite fille qui vit dans la campagne d'un monde rempli de créatures étranges avec sa mère. Elle est parfaitement heureuse mais pour sa mère, la vie est de plus en plus délicate à partager aussi loin de la civilisation et surtout, si proche de créatures qui ne pensent pas forcément du bien des humains... Il faut retourner en ville. Quelle horreur ! La ville, Hilda ne veut pas en entendre parler et tente de tout faire pour s'arranger avec les créatures de la forêt... Mais peut être que même en ville, des animaux fantastiques se cache.

    Je trouve la thématique vraiment géniale, notamment le fait que même si Hilda part souvent toute seule dans des aventures, sa mère est parfaitement au courant de l'existence de ces créatures, il n'y a pas le cliché du "les parents ne croient pas ce que dit l'enfant, tout cela est une grande métaphore de l'enfance". La problématique de la ville est aussi très intéressante en soi parce qu'on est aussi un peu blasé de quitter le monde merveilleux de la campagne pour celui qui parait bien moins intéressant de la ville... Et on voit, comme Hilda, que ce n'est pas si vrai. Bref, j'ai vraiment absolument adoré cette série qui n'a qu'une douzaine d'épisode et semble bien fini ce qui en fait une excellente surprise !
    Haganeren
    Haganeren

    Messages : 385
    Date d'inscription : 28/01/2016

    Topic des animes - Page 3 Empty Re: Topic des animes

    Message  Haganeren Jeu 9 Jan - 2:38

    Deux saisons d'un coup... Encore...
    Le pire c'est que j'ai regardé masse de truc au final !



    ÉTÉ 2019







    Kanata no Astra

    Tous dans l'espace !


    Mon gros coup de coeur de la saison ! Par le créateur de Sket Dance que j'avais déjà beaucoup aimé, c'est une aventure de Space Opera comme j'en vois peu en manga avec des lycéens (oui bon bah ça toujours) qui sont téléporté par erreur au fin fond de la galaxie les obligeant à faire un grand voyage pour revenir à la maison. Les personnages sont sympas, l'aventure super prenante, l'univers très bien, le rythme sans faille avec même une vraie conclusion à la fin de l'aventure ce qui est bien rare dans le monde des animes. J'ai même le manga chez moi maintenant !

    Attention cependant, vu que c'est un truc de survie où les gens meurent pas toutes les cinq secondes, beaucoup ont pas "compris" le show, le trouvant stupide simplement parce qu'il est un peu léger... Alors que c'est exactement pour ça que moi je l'ai aimé. Un truc léger qui a des moments plus sérieux dedans !




    Cop Craft

    L'elfe et son épée, le flic et son flingue.

    L'autre anime qui m'a bien fait plaisir cette saison... Faut dire que le setting est vraiment exactement dans ce que j'aime. L'idée c'est qu'un portail vers un monde de fantasie classique s'est ouvert dans un autre monde ressemblant bien plus à notre réalité. On se retrouve donc avec des immigrés "magiques" dans un monde moderne et on suit les aventures d'un flic hard-boiled qui se voit attribué d'une gamine noble hautaine typique des isekais. Ca marche doublement parce que en même temps ça joue avec le cliché du "vieux briscard qui gagne un petit jeune comme compagnon" et en même temps ça joue avec les clichés de monde de fantasy genre en ayant le héros qui s'intéresse genre pas du tout à toutes ces histoires de magie, pour lui ça le dépasse. De l'autre coté, on a la fille qui est très naïve, remplis de grandes valeurs morales au point où il est finalement difficile de lui expliquer ce que c'est qu'une "ex". Les deux forment un duo que j'ai honnêtement adoré, et le fait que l'opening soit juste le meillerus de 2019 pour moi rend le truc d'autant mieux !

    Oui, je l'ai aimé, mais tout de même j'ai une petite impression de gachis, la première enquête est excellente, la dernière pas si mal mais au milieu on dirait du filler sans grand intérêt. Pire, le projet avait clairement pas de pognon et l'animation peut être vraiment désastreuse à certains moment et ça c'est vraiment triste parce que ça ternit un excellent prémice ! J'aurais aimé les deux partenaires dans des situations plus diversifiés, des crimes avec plus d'intérêt d'autant que même les personnages secondaires peuvent être très bon (le prêtre dealer est formidable !) Peut être dans une saison 2 ?... M'étonnerait...




    Enn Enn no Shouboutai

    Un shonen tout feu tout flamme.
    Pas d'inquiétude pour le spoil, c'est l'opening et je suis à peu près certain que le truc apparait jamais en vrai.

    Ou Fire Force chez nous. Lui c'est bizarre parce que je le vois très souvent il semble assez mis en avant niveau marketing pourtant j'entends jamais qui que ce soit en parler... En plus c'est pas l'auteur de Soul Eater du coup j'avais une certaine confiance ! Au final l'anime est un peu plus inhabituel que je ne le pensais avec de longs plans fixes, limite à la Shaft mais des fois ça semble plus... Maladroit. Ca rend le rythme assez haché et inhabituel pour un shonen ce qui a rendu le show relativement peu populaire. Moi j'aime bien, mais il faut reconnaitre que autant j'ai bien suivi durant cet été, autant j'ai pas continué en automne alors que j'aimerais bien rattraper ça !

    Après dans les défauts... Autant l'idée de base est sympas bien que contre-intuitive (donc des pompiers qui manient le feu et pas l'eau... ), autant faut reconnaitre que ça limite quand même vachement les pouvoirs possibles comparé à Soul Eater qui paraissait bien plus tordu. Du coup, ils font tous plus ou moins des arts martiaux pour se différencier.





    Arifureta Shokugyou de Sekai Saikyou

    La loli des donjons est un animal à sang chaud que l'on retrouve principalement dans les isekais.

    Un isekai avec un héros qui se fait séparer de ses camarades parce que y'en a deux trois qui l'aime pas et ont fait exprès qu'il tombe... Un peu edgy comme setup.. Il finit par trouver une petite fille vampire au fond qui, j'imagine, est en réalité un grand démon scellé et avec qui il développe une relation limite familiale. En vrai c'était pas si mal et j'aimais bien la structure où on voit comment se débrouillent la classe d'un coté et le héros de l'autre mais il y avait tellement mieux ailleurs...





    Maou-sama, Retry!

    Attendez, je reconnais cette relation...

    En vrai c'est le même setup que plus haut mais avec un héros un peu plus rigolo. Il rencontre aussi une enfant qu'il prend sous son aile mais cette fois dans un village où personne l'aime.. JE l'ai encore moins continué que le précédent cependant... Tout cela ressemble un peu trop à un certain héros au bouclier... Du coup je n'ai regardé qu'un épisode ce qui justifie le rouge. ( En général, rouge veut dire que j'ai à peine commencé, orange que j'ai pas fini et vert que j'ai terminé... Ch'ais pas si je l'ai dit ?)





    Uchi no Musume no Tame naraba, Ore wa Moshikashitara Maou mo Taoseru kamo Shirenai.

    Jamais deux isekais papa / fille sans trois

    Alors lui je m'en souviens vraiment plus ! Ca m'apprendra à écrire mes descriptions 6 mois après avoir vu les shows ! Je crois me souvenir que c'était un héros qui prenait soin d'enfant dont une petite fille en particulier... Ouaip... C'était vraiment la saison des shows comme ça... Un effet du viellissement des otakus.






    Tsuujou Kougeki ga Zentai Kougeki de 2-kai Kougeki no Okaasan wa Suki desu ka?

    On avait dit pas les Mamans !

    Un isekai sauf qu'il y va avec sa Maman ! Ca aurait pu être rigolo si le show ne tenait pas absolument à mettre le fils et la mère ensemble pour... EUh... Ben le public j'imagine... Du coup ça rendait le truc incroyablement gênant ! Du coup je regrette un peu d'avoir mis du rouge avant parce que lui il est vraiment affreux en comparaison !





    Kawaikereba Hentai demo Suki ni Natte Kuremasu ka?

    Ce regard complice sera tout ce que je t'accorderais !

    Une comédie romantique sur des perverses qui tourne autour d'un héros... C'était pas terrible (la masochiste est agaçante, la sadique donne envie de lui donner un coup de pied sauté... ) , pourtant, j'aime bien que le copain du héros finit par avoir une copine (dont la perversité consiste à le stalker) sans doute ce qui m'a sauvé le truc car une fois qu'il a été casé, j'ai arrêté la série sans regret.





    Kimetsu no Yaiba

    Un jour j'aimerais sans concession l'anime shonen du moment !

    Une grosse ponte celui là, j'ai tenté le manga à deux reprises sans jamais réussir à accrocher. Y'a un début "choc" où le héros perd sa famille qui me gonfle toujours un peu. Ca marchait ptêt sur moi du temps de tales of Phantasia m'enfin depuis je trouve ça cheapos. Toute la partie après est douloureuse à suivre, on a l'impression que l'auteur sait pas trop où il va avec son héros "normal et indécis". D'ailleurs, le premier combat se règle un peu dans la douleur vu qu'ils ne savent pas se battre. Et du coup, ça va immédiatement dans un arc d'entrainement alors que j'ai même pas eu le temps d'apprécier vrament qui était ces gens. Ca m'a bien bien gonflé, et même l'arc d'après, l'examen, c'est super bizarre comme l'apreuve les mette direct contre des démons alors que c'est que des gosses... On aurait dit qu'ils voulaient se la jouer Hunter X Hunter avec un rtuc super hardcore mais primo dans ce dernier les épreuves étaient créatives et secondo y'avait plein d'adultes qui passaient le test. En plus ch'ais pas c'est bizarre, les mecs ils perdent des gens tous les ans et ils se posent pas des questions ? Y'a pas un truc à revoir ? Genre un monstre un peu trop fort dans la montagne ? Et puis je me serais passé du "Allez t'es pas un homme !" qu'on se prend régulièrement dans l'arc d'entrainement. En fait, le soucis, c'est qu'on a tout ça sans avoir vraiment posé l'univers et ça du coup ça m'a rendu les 6 premiers épisodes vraiment ultra chiants à suivre. Honnêtement j'aurais même pas continué si Weldar et Rafla n'était pas super fan !

    Après par contre, ça introduit le grand méchant qui a un coté Kira (Jojo 4) très sympas, on voit un peu dans quel genre d'univers on est, il y'a d'avantage de perosnnage de soutiens (même si l'un d'entre eux est vraimetn agaçant... ) bref, ça s'améliore, les combats deviennent aussi beaucoup mieux foutu et surtout, les mecs ont fait une animation absolument incroyable qui aide vraiment à vendre l'anime ! Et puis j'aime bien le gimmick de donner l'histoire des méchants une fois qu'ils retrouvent leur humanité dans la mort, ça c'est pas mal. Bref, le début est franchement bof mais après ça va mieux et ça me permet d'enfin suivre un truc populaire... ouf..





    Sword Art Online - Alicization

    Ptêt la scène la plus forte de toute la série... Oui

    Un autre anime que je suis d'ailleurs, je l'aime bien cette série de Sword Art Online avec son idée de Kirito dans le coma que l'on place dans une expérience de MMO pour pouvoir le sauver. Je sais pas où ça va mais le prémice est à nouveau intéressant. Mieux, y'a pas le coté harem ridicule de la saison 2 ! Et ça c'est toujours bon ! Par contre je suis bien à la bourre quand même...





    Machikado Mazoku

    J'aime comme tout le monde a l'air de trouver ça normale que leur copine se met à avoir une queue et des cornes du jour au lendemain.

    En vrai j'ai complètement oublié son existence et je l'ai pas du tout regardé... Et en vrai c'est dommage parce que ça avait l'air rigolo. L'histoire d'une fille qui se réveille avec la destinée de méchante de magical girl... Elle doit en vaincre une et apporter son sang à l'autel familial qui sert de coince porte afin de détruire la malédiction qui pèse sur leur famille et les oblige à vivre avec seulemetn 400$ par mois... Outch ! Bien sûr, c'est une fille normale voir même un petit peu plus bête et faible que la moyenne alors que la Magical Girl, elle, tout le monde la connait bien et elle est super balèze ! Du coup c'est une petite histoire comique entre ces deux personnages qui vont, on s'en doute, se lier d'amitié.

    C'est plutôt mignon honnêtement, je regrette de ne la découvrir que maintenant où je me suis regardé deux épisodes d'un coup.





    Joshikousei no Mudazukai

    Nichijou sans amour et folie.

    Du coup à la place j'avais commencé à regarder ça et... Ben ça m'a pas du tout plût. On dirait genre Nichijou dans la structure avec un trio de filles principale qui font beaucoup des sketchs et pas mal de personnages qui gravitent autour... Genre exactement un truc qui me plait... Mais là ch'ais pas, on dirait que tout le monde se déteste.

    On a cette fille un peu bécasse qui veut plaire aux garçons et les deux autres semblent vraiment ne pas pouvoir la saquer... Mais genre vraiment. Une autre fille du trio veut être mangaka (ah mais tout comme Nichijou je vous dit) donc y'a tous les gags classiques avec ça mais c'est pas pour autant qu'elle semble avoir la moindre amitié pour la première... Ben du coup ça donne aucune empathie à l'ensemble. Si encore ça allait à fond dans la subversion je dis pas mais... Ben là c'est pas vraiment le cas.





    Castlevania Season 2

    La saison est pour eux et ça ne m'a pas enthousiasmé plus que ça.

    J'avais été très enthousiaste pour la première saison du coup j'ai regardé la seconde les yeux fermés ! Pourtant beeen, j'ai été un peu déçu je dois l'avouer. Le gros de la saison se concentre sur les généraux de Dracula se dont ben... Je n'en avais pas grand chose à faire en vrai. Ca se voulait être comme une sorte de grand plot politique mais aucun ne me paraissait sympathique et vu que en plus le rythme est plutôt lent, c'était vraiment ennuyeux... En vrai, il n'y avait que Dracula qui était intéressant dans tout ce beau monde. Pendant ce temps, les héros sont enfermé pendant les deux tiers du temps dans une bibliothèque à, certes, avoir des petits moments un peu sympas avant de se réveiller durant genre le dernier épisode (ou avant dernier) et défoncer les ennemis beaucoup trop facilement... Notez que cet épisode, en vrai, il défonce énormément et ça a permis de sauver une saison qui, sinon, m'aurait laissé un gout vachement amère quand même !

    Allez, globalement ça reste sympas quand même. Et puis franchement, le pire défaut de la première saison est corrigé... Oui, il y a des vrais musiques de Castlevania dans ce show, et ça c'est génial !





    Evangelion / The End of Evangélion / 1.0 / 2.0 / 3.0

    La fin d'un classique.

    On s'est enchainé tous les Evangelions durant cette saison... + les fameux films et ce fut... Intéressant. C'est marrant comme End of Evangelion est beaucoup plus sexualisé que.. Ben à peu près tout le reste de la série en fait. Ca le rend assez bizarre pour être honnête... Mais pas innintéressant. En vrai j'ai pas grand chose à dire, j'ai enfin fini une série qui a été la première série de manga que j'ai acheté. Je suis assez content d'en avoir vu la fin et honnêtement.. .Ca se finit pas si mal...
    Spoiler:
    Le coup que toutes les âmes humaines redeviennent une seule pour ne plus avoir de frontière entre les êtres est honnêtement une bonne idée pour une saga qui traite beaucoup de l'isolation de son personnage principal... Et tous les persos du show peuvent voir leurs problèmes se résoudre avec une telle solution... D'ailleurs, c'est pour ça que End of Eva semble être si sexualisé, j'ai l'impression qu'li prend le sexe comme "excuse" poru la fusion des corps et donc des esprits ce qui rajoute un coté désagréable (cf : la masturbation de Shinji) là où dans le manga, beeen non c'est juste les esprits qui sont tous ensembles, pas besoin de sexe. (ce qui permet au message d'être plus tourné sur tous les sexes et pas surtout pour les mecs)
    Quelque soit le moyen utilisé par le média pour mettre en scène cette cassure entre les esprits des différentes personnes, à la fin, il faut accepter le fait qu'il y ait d'autres êtres qui nous sont différents. C'est un peu l'interprétation que je m'en fais... Après pour la Rei géante et tout l'aspect psychadélique euh, je le savais mais là je m'en souviens plus...

    Pour les films "reboot" mon avis est plus partagé, ça a commencé par une sorte de non intérêt puisque beeen c'était juste un remake et lorsque le 3.0 sort enfin des gonds j'ai l'impression que le film, bien que plaisant à suivre, n'a plus vraiment de fond à raconter, n'a plus d'histoire derrière ses évènements pour ne devenir qu'un simple film d'aventure moins marquant que ses ainés de surecroit... Pourquoi pas mais... C'est dommage non ?
    Allez, vivement 3.0 + 1.0 !





    Infinity Train

    Le nouveau cartoon des gens qui font des cartoons cools !

    Ca fait un moment que j'attendais sa sortie et ils ont sorti tous les épisodes d'un coup ces cons ! Du coup j'ai à peine pu profiter de cette bonne petite série, Infinity Train. L'histoire d'une ado qui veut être Game Designeuse (!) et qui embarque dans un train qui semble avoir un nombre infini de wagon. Chaque wagon pouvant contenir un monde entier plus ou moins dangereux. Le concept est très cool, ça glisse bien et le rythme est pas trop mal géré même si ça manque peut être de personnages secondaires à mon gout pour aller dans mon top cartoon.

    Mais c'était cool quand même !







    AUTOMNE 2019








    Mairimashita! Iruma-kun

    Ne pas arriver à trouver une image attractive et descriptive pour un anime qu'on a beaucoup aimé, c'est terrible.

    Mon anime de la saison.... On a ce héros qui a toujours été pauvre et maltraité toute sa vie et qui se retrouve vendu par ses parents à un grand démon... Loin d'être le début d'une série émo, notre héros garde toujours le sourire et il se trouve que ce grand démon qui a toujours voulu d'un petit fils et le pourri gâte ! Il doit maintenant aller à l'école des démons alors qu'il n'est qu'humain, les démons ayant plusieurs chanson comme quoi les humains sont délicieux à manger il ne veut clairement pas se faire repérer !

    On m'a dit que ça ressemblait à un anime des années 2000.... Et ben complètement ! Tout le prémice de base avec le héros pauvre qui se fait recceuillir c'est totalement Hayate no Gotoku et j'ai vu bien des séries où le héros est dans un lycée "spécial" et essaye de garder un secret du genre... Comme MxZero typiquement. Et ben y'a pas, ça me plaît toujours autant ! Le héros se fera des amis, tente de traverser les différents cours des démons et monte en grade au fur et à mesure que les obstacles arrivent devant ses yeux.

    C'est con mais ça marche. Ah ! Je suis resté dans les années 2000...





    No Guns Life

    Le chara design qui vend un show.

    Faut le dire, l'anime balance du lourd dès le début avec son policier hard boiled qui a une tête de pistolet. Bien sûr dans l'univers, c'est un humain modifié et tout et tout mais... En vrai je trouve bizarrement pas l'univers si cool que ça, je le trouve pas super bien exploité, trop simpliste de loin avec cette grande société qui semble tout contrôler façon Shinra mais sans que ce soit trop remis en question. Du coup on se rattrape sur le héros qui, lui, est très bon, avec sa tronche de canon mais son coeur tout tendre.

    C'est sympas et je pense que je l'ai arrêté plus parce que j'avais pas beaucoup de temps qu'autre chose.




    Hataage! Kemono Michi

    5 secondes avant le German Suplex.

    Le show que j'attendais le plus de cette saison puisqu'il est fait par l'auteur de Konosuba ce qui signifiait pour sûr de bonnes tranches de rigolade. Et franchement, rien que le fait d'avoir un héros catcheur qui se fait isekai et qui décide de partager son amour des animaux en capturant tous les monstres qui passent pour les remplir d'amour et potentiellement faire un magasin d'aniamux de compagnie, on sent que l'anime a un setting quand même bien marrant. Au final ça... Va... Mais c'est pas aussi bien équilibré que son oeuvre phare. On dirait qu'il ne sait pas trop quoi faire de ses personnages une fois créé des fois (Darkness et son gag très répétitif était un peu comme ça dans Konosuba ceci dit.) et ça se voit tout particulièrement avec la fille démone qui ne souhaite que manger des monstres, on voit la plupart du temps pas trop à quoi elle sert contrairement à sa servante qui est le seul personnage à aller à l'encontre du héros (quitte à perdre tout le temps). Le trio de fille peut faire penser à Konosuba de loin mais pour être honnete la dynamique reste assez différente et tout ce petit monde est malgré tout assez sympathique. Le show est bien animé et bien rythmé, et en tout et pourtout ça a été un plaisir à suivre !

    Je crois que le meilleurs gag, ça reste cet homme fourmi qui débarque d'un coup, sans la moindre explication, sans la moindre parole, est le meilleurs bro possible et continue à ne pas être expliqué tout en faisant techniquement partie de la troupe. Je l'adore.





    Watashi, Nouryoku wa Heikinchi de tte Itta yo ne!

    "Je suis OP mais je voulais pas !"

    Un isekai avec une petite fille qui voulait être réincarné avec des caractéristiques normales car le fait qu'elle ait été surdoué dans son ancienne vie l'a rendu très malheureuse. Juste pour l'ennuyer, Dieu lui donne quand même des pouvoirs pêtés.

    Bon.... Notez qu'en manga pourquoi pas mais là boarf...






    Honzuki no Gekokujou: Shisho ni Naru Tame ni wa Shudan wo Erandeiraremasen

    Le show a un coté terre à terre assez innatendu pour un isekai ce qui le différencie pas mal et le rend sympas à suivre.
    ... Dommage que je l'ai oublié.

    Un isekai avec une petite fille.... Non attendez je vous jure que c'est différent !
    En gros elle, son problème c'est qu'elle adorait lire dans son ancienne vie, elle ne faisait que ça ! Et elle finit d'ailleurs ensevelis sous une montagne de livre... Et dans ce monde, horreur, on est dans un monde médiéval et elle est dans une famille de paysan, personne autour d'elle n'a de livre ! Un livre, ça coutait très cher par le passé et c'était recopié à la main, aucun moyen d'en acheter un !

    Alors, comme bien des isekais, il faudra conquérir l'environnement, elle (ré)invente le shampoing typiquement car elle ne supportait plus de se gratter autant la tête et a comme objectif de fabriquer elle même des livres pour combler sa passion.

    Celui là, ma soeur l'aime bien en manga et je peux comprendre pourquoi. Il a un ton un peu plus "réaliste" (le coup des chevuex qui gratte c'est bien vu ) et l'héroine rencontre finalement beaucoup de difficilté... Là comme ça elle m'agace un peu à ne penser qu'à ses bouquins mais apparemment le tout s'arrange par la suite...

    J'ai quand même l'impression que c'est plus à voir en manga tout de même.




    Kono Yuusha ga Ore Tueee Kuse ni Shinchou Sugiru

    Tête d'affiche.


    Un isekai.. Parce que c'est la mode mais ici d'inspiration un peu Konosuba avec sa déesse qu'on ridiculise beaucoup. Elle fait en effet venir un héros incroyablement bon. Bien sûr elle est très contente et aimerait bien flirter avec d'ailleurs... Mais le héros a le défaut d'être incroyablement prudent, s'entrainant à outrance pour être ABSOLUMENT sûr de gagner. Se méfiant de tout et n'importe quoi... J'ai cru que c'était ça le gag mais en fait pas vraiment car le monde est très dur et en général le héros a vraiment raison de se méfier du coup le gag c'est avant tout de se moquer de la déesse qui voit toujours faux.

    En vrai, le vrai attrait de la série c'est voir la déesse faire des gueules pas possible... Là j'en ai balancé une très soft. J'ai l'impression que c'est à la mode en ce moment de désacraliser les héroines en leur faisant faire des tronches pas possible non ?




    Ore wo Suki nano wa Omae dake ka yo

    Une comédie romantique qui me fait rire au premier épisode ? Formidable !

    J'ai une relation un peu bizarre avec cet anime parce que son premier épisode m'a ultra hypé... Non vraiment, je m'en voudrais de le spoiler ici car il est vraiment très très bien pour une comédie romantique. J'étais à fond dedans ! Tellement que genre lorsque j'en ai été au cliffhanger du 3e épisode ou un truc comme ça... C'en était trop ! Il fallait que je vois la suite et j'ai regardé le manga ! Au final, l'anime est allé plus loin que le manga mais surtout... Ben les arcs d'après sont un peu plus décevant en vrai.

    Le héros avait un petit coté original qui est assez vite gommé et les filles qui avaient une certaine originalité dans le setting effacent ça également... Bref, le tout devient une simple comédie romantique harem comme toute les autres après... Et une relativement prévisible en plus puisqu'il est assez évident de voir quel est la meilleurs fille. (et croyez moi, c'est pas de Rei vs Asuka là, tout le monde est d'accord )

    Dommage donc... Mais j'ai beaucoup aimé tout de même le premier arc très prenant !





    Choujin Koukousei-tachi wa Isekai demo Yoyuu de Ikinuku you desu

    Isekaions nos élites !

    Un autre show que j'ai totalement oublié de voir du coup je l'ai regardé un peu à l'arrache là... C'est un isekai avec 7 lycéen surdoué un peu à la Danganronpa, c'est à dire dans des trucs bien précis. Ils sont recceuilli dans un village un peu pauvre et ils vont les sortir de la misère par reconnaissance de les avoir sauvé alors qu'ils sont passé dans ce nouveau monde.

    Bien sûr, il y'a du fan service mais j'apprécie le fait que le coté harem soit quand même assez limité. En vrai on pourrait se demander ce que je peux trouver à ces shows où tout réussi aux héros comme ça... En fait j'y ai un peu réfléchis mais... Il y'a quelque chose d'assez agréable de voir les personnages "maitriser" leur environnement. Au début il y a rien, et avec l'action du héros, de plus en plus de choses sont construites jusqu'à totalement changer le monde dans lequel ils sont. C'est pour ça que c'est plaisant à regarder même si il n'y a pas vraiment d'obstacle aux héros, ce qui est important c'est de voir une évolution. C'est sans doute l'un des gros trucs qui m'a plût dans Log Horizon.

    Sauf que contrairement à Log Horizon, ce show est bien moins crédible. Je passe sur la journaliste ninja (qui dit "nin nin", bon j'avoue je trouve ça un peu drôle) et la swordmaster qui, évidemment, font des trucs hors de ce qui est possibile humainement. Même Danganronpa ( sans doute pour garder les meurtres crédibles ) se garder de trop insister sur ce genre de chose, genre la nageuse exceptionnelle fait des temps "à priori" plausible... Mais ça encore ça va, par contre l'ultimate prestigitateur qui téléporte tout le monde hors de la maison en feu... Bon bah moi j'appelle ça de la vraie magie hein. La pro de la médecine fait une opération à corps ouvert là comme ça dans l'air de dehors sans se soucier des bactéries qui pourrait éventuellement rentrer dans le corps et qui fait genre tout va bien... Ca donne un sentiment compliqué. Et puis je peux pas m'empêcher de penser à d'autres show, après Dr Stone c'est dur de trouver crédible l'ultimate inventeur qui part de rien et qui fabrique déjà des trucs en aluminium de façon industrielle. Pareil, après Spice & Wolf et ses intrigues bien complexes, notre surdoué en marchandage qui a le gros du temps d'antenne semble balancer des trucs bien basique en comparaison.

    Je parle beaucoup trop pour cet anime sans grande importance...





    Babylon

    Un anime qui se prend au sérieux pour une fois.
    L'opening est super court pour faire "série télé".

    Un autre cas spécial que celui là... C'est un anime policier dans ce qui semble être notre monde (enfin, c'est des procureurs mais au Japon ils dirigent les policiers je crois). Deux agents enquêtent sur des documents administratifs d'une société phamaceutique.. qui ne semblent pas bien intéressant jusqu'à tomber sur cette page double toute collé avec des cheveux, de la peau et totalement remplis de "f"... Bizarre. Mais ce n'est que le point de départ d'une enquête bein plus complexe et remplis d'acteur divers dont un en particulier très mémorable.

    J'ai toujours aimé les shows policiers et celui-ci avec son coté "série télé" promettait beaucoup. Le tout décolle à fond lors de cet épisode 2 excellent avec un interrogatoire particulièrement dérangeant, une mise en scène bien plus soignée que d'habitude avec des super transitions entre les scènes et même une structure cool. Non vraiment, ça défonçait ! Les épisodes d'après n'ont hélas pas forcément la même qualité mais ça se suit bien et après un épisode 7 qui essayait un peu trop d'être edgy à mon gout, la série s'est arrêté... et reprend là, pour cette nouvelle saison.

    C'est assez intéressant en tout cas et c'est dur de vraiment spoiler son intérêt mais il est là ! J'ai hate de voir la suite.




    High Score Girl II

    Romance et jeux d'arcade

    La suite d'High Score Girl qui avait été un anime que j'ai dévoré l'année passé. Il y a eu un time skip et... Comme souvent avec les timeskips c'est un peu moins bien après. Oh, pas de quoi jeter l'anime avec l'eau de Shippuden mais les voici lycéens au lieu d'écolier avec un triangle amoureux un peu plus classique sous les bras ce qui enlève un peu le focus des jeux vidéo et l'originaltié du show. Il y'a encore beaucoup de chose que j'aime bien, le fait que chaque personnage ait un personnage de jeu de baston attitré par exemple, le héros a Guile, ce qui lui va bien, lui qui ne fait qu'attendre dans un coin que les choses passent sans prendre de décision, l'héroine a Zangief pour le coté "brute au coeur tendre" et la novuelle a le perso Aztec de Darkstalker assez technique pour montrer que beeen elle est pas en adéquation avec le héros finalement. Un parallèle que j'aime bien, c'est le fait que tout leur tumulte amoureux se passe durant la série des street Fighter Alpha avec comme commentaire "Comme la série Street Fighter on a de nouvelles release mais sans 3e opus on a pas l'impression d'avancer !". L'ambiance des salles arcades de l'époque est bien retranscrite, je regrette un peu qu'il n'y ait pas le moment où le héros fait un jeu RPG Maker pour l'héroine alors qu'elle ne peut plus sortir de chez elle car c'était légitimement le truc le plus romantiquement mignon qu'on pouvait faire avec les jeux vidéos mais hélas, ça restera dans le manga seulement.

    Il y'a beaucoup de footage des vrais jeux mais le show est en 3D un peu cheapos comme la première saison... On finit par s'y habituer cependant mais ça reste pas fameux... Qu'importe, ça se finit plutôt bien au final !




    Chuubyou Gekihatsu Boy

    Ils sont tous choux-byou

    Un harem inversé ! Depuis Host Club j'ai toujours envie de les regarder mais là... Ben j'ai complètement oublié de le faire ! Et c'est dommage, parce que dans les trois épisodes que j'ai vu, je me rends compte que tous les garçons de ce "harem" sont tous complètement désillusionné avec leur "chunninbyou" où ils se prennent tous pour des super dieux de la mort. Kyoto Animation avait fait une célèbre comédie romantique avec une héroine comme ça typiqumeent.... Bon bah là, c'est avec les garçons et....

    Ouais, c'est marrant. La pauvre héroine cherche juste à se faire des amis et veut vraiment éviter d'avoir quoique ce soit à faire avec ces mecs bizarres vraiment ridicules. Le premier arc est à propos d'un stalker sur une autre fille de la classe du coup, on est en terrain connu et peut être que je le continuerais.





    Africa no Salaryman

    euh... J'ai pas trop de commentaire à dire là.

    Un de ces shows "pour adultes" au graphisme particulier. Ca ne me gêne pas forcément, Aggretsuko était absolument excellent et Pop Team Epic fut... Mémorable.
    Mais là je trouvais l'humour assez bof donc non.







    Mobile Suits Gundam Movie I & II

    L'action est surprennamment bien chorégraphié pour un truc si vieux.
    Mais c'est plutôt dans les relations humaines que l'âge du truc se fait sentir.

    Histoire de mourir moins bête on avait décidé après les films Evangélion de regarder ceux sur Gundam qui résume la toute première série. Et c'est euh... Intéressant.
    C'est vraimant marrant de voir les mechas être vraiment précieux, quand ils en perdent genre trois les mecs sont vraiment dans un état de rage au début ! D'ailleurs, c'est amusant d'avoir un héros affronter un méchant qui est bien plus fort que lui en terme de skill et qu'il arrive à dépasser juste parce qu'il a un meilleurs matériel. D'habitude c'est plutôt l'inverse, le méchant semble avoir un matériel trop puissant et c'est le héros avec sa détermination qui le défonce... Drôle non ?

    Faut dire que cet héros, il a un peu été embauché de force de l'armé finalement, il trouve par un concours de circonstance le Gundam et vu qu'il le pilote très bien, il est gardé dans une troupe de militaire qui est principalement constitué de civils qui se sont reconvertit vite fait car ils se sont échappé via un vaisseau militaire... C'est un peu curieux dit comme ça mais ça l'est encore plus dans la série. Du coup notre héros been parfois il a des doutes, il se dit que non, il n'est pas un soldat, il a pas de raison de faire ça. Et là y'a son commandant qui lui fout une énorme baffe pour qu'il reprenne ses esprits. non mais oh ! Même la copine elle lui sort un "Je ne te reconnais pas dans cette lacheté" alors que... Ben euh non enfin ch'ais pas, au début c'était un espèce de geek dans sa chambre, de quoi elle parle ? Et à force d'être aussi antipathique faut pas s'étonner quand le héro tombe amoureux d'une autre ! De manière général, tous les gentils je les trouve finalement assez peu sympas alors que en revanche, vu que y'a un gros travail pour humaniser les méchants ben ils me semblent finalement bien plus sympathique que les gentils ! Genre y'avait ce couple de généraux dans le film II, j'étais sincèrement triste de les voir passer à trépas ! Et c'est sans compter sur Char qui, en plus d'être super classe est sincèrement désolé de la perte de ses hommes !

    Niveau graphique c'est dingue comme le film a du charme, c'est ultra viellot mais on sent que ces frames sont vraiment dessinés à la main et non assisté par ordinateur et ça donne un cachet incroyable à l'ensemble ! Du coup bien sûr, le film est bourré de problème de perspective, y'a un moment génial où un mec à l'avant plan fait tomber sa casquette et un mec à l'arrière plan la ramasse en vol qui m'a fait exploser de rire ! Pour le fond par contre bon.... On sait jamias trop où le film se situe finalement. Il parait que ça "parle" des enfants soldats mais... Ben on sait pas trop si le film dit "ouais les enfants soldats c'est nul" ou au contraire "ouais les enfants soldats c'est dommage mais ramène ton cul et pilote le robot ou je t'en fous une". Sans compter le fait que seul le héros puisse arriver à faire quoique ce soit dans cette série, les femmes, particulièrement sont incroyablement mauvaises et foirent globalement tout ce qu'elles entreprend qui n'est pas "soutenir le héros". Je pense notamment à cette malheureuse Sayla qui n'a jamais rien réussi de sa vie.

    Malgré ces réserves et la sensation réelle de regarder une série télé en ultra accéléré, c'est très intéressant ! Vivement que je vois le troisième film !
    Haganeren
    Haganeren

    Messages : 385
    Date d'inscription : 28/01/2016

    Topic des animes - Page 3 Empty Re: Topic des animes

    Message  Haganeren Lun 6 Juil - 23:35

    HIVER 2020








    Une saison assez particulière.. J'ai vu pas mal de truc et ça sortait un peu de ce que je regarde d'habitude. ( Bon, à part Iruma et To Aru qui avait commencé là )Y'a un truc trash, un truc sur les animes de la part d'un auteur adoré que j'aime sans plus, de l'enquête policière que, pour une fois, j'ai pas arrêté au deuxième épisode.. Et des trucs plus moyens...





    Mairimashita! Iruma-kun

    Le shonen de la bonne humeur.

    Iruma-kun c'était cool la saison dernière alors c'est resté cool cette saison ! Le show est principalement axé sur la comédie mais c'est amusant comme le lore de l'univers s'immisce dans l'action petit à petit. Comme quand on apprend qu'un jeu de balle au prisonnier est la suite d'un jeu bien plus meurtrier avant dont les démons se servaient pour régler leurs différents... Lui même inventé pour empêcher les guerres incessantes qui bouleversaient le monde à chaque différences d'opinion. On a appris à apprécier tout le cast de personnage en tant que démon « mais en fait c'est quand même un peu des humains » mais ici, on nous rappelle tout de même leurs origines démoniaques, surtout à la fin fantastique de l'arc de ces derniers épisodes. Ouah !

    Bon, je dis pas, ça reste une comédie lycéenne et même si le sentiment de familiarité est sans doute ce qui m'a attiré dans le show de base, j'aurais sans doute pu faire sans la même présidente du conseil des élèves que dans Hayate no Gotoku ou une énième idole infiltrée dans la classe qu'il faut aider parce qu'elle fait de son mieux... Mais bon... On s'en fout parce que y'a Clara, et que Clara c'est un personnage toon absolument génial qui illumine chaque épisode de ses réactions.... Et puis le tout sent quand même bon la bonne humeur, aaaah le show me manque déjà...


    Rikei ga Koi ni Ochita no de Shoumei Shite Mita.

    La science a bien changé...

    C'est un genre encore assez rare que j'aime pas mal. En gros l'idée c'est de prendre la même recette qu'une comédie romantique lycéenne... Sauf que been c'est des adultes, du coup dans les faits les rapports sont assez différents et ça change un peu tout le tout.

    Ici, tout se passe dans un laboratoire où deux « science type » sont amoureux de façon obvious l'un de l'autre.... Mais voilà, ils y connaissent pas grand chose et ne sont pas certains de leurs sentiments du coup... Ils vont tester ça ! Genre voir si prendre la main d'un sexe opposé fait battre le cœur d'avantage, ce genre de chose, et si ça change pour l'être aimé. A son meilleurs, le show propose même des protocoles scientifiques assez sympas donnant un petit coté éducatif à l'ensemble.

    .. Mais bon, même si j'ai bien aimé parce que c'est mon genre faut reconnaître que ça fait pas très crédible de voir ces scientifiques censé être « géniaux » ne pas incorporer des notions de statistiques plus qu'élémentaire juste pour pouvoir dire après « ah, mais c'est parce que tu n'as pas pris en compte cette notion » « Quelle notion Jammy ? » « et bien je vais t'expliquer ».... Ça donne un coté pas très cohérent.

    L'aspect éducatif est ce que je met le plus en avant mais le titre reste une comédie romantique sympathique mais pas transcendante qui m'aura fait passer un bon moment.



    ID:INVADED

    Enquêter dans l'esprit des tueurs, en voilà un principe rigolo !

    Un anime policier à l'univers assez particulier. En gros l'idée c'est qu'on peut pénétrer à l'intérieur de l'espace mental d'un meurtrier.. Ou plus précisément de son « envie de tuer »... Un prétexte comme un autre pour retrouver notre héros détective dans un monde aux règles et à l'atmosphère visuelle bien barré.... Enfin... Ptêt pas « tant que ça » en fait.. Après le premier épisode où on voit un monde morcelé avec un héros qui doit se reconstitué ce qui vend un peu du rêve, je trouve les « mondes de rêve » suivant un peu plus convenu...

    Mais c'est pas très grave parce que honnêtement, j'ai trouvé que le scénario se tenait pas mal, que l'univers était vraiment cool et que l'idée de déduire des trucs de la vraie vie à travers le monde des rêves... C'est comme ça que j'imagine Inception..... Faudrait que je le vois.

    Au final le personnage le plus intéressant devait être la jeune détective qui passe de « débutante » a une personne totalement différente au cours de l'histoire... Et c'est cool ça... Le développement.



    Pet

    Psychadélisme chez les méchants.

    A l'inverse, Pet pousse vraiment le délire visuel beaucoup plus loin ce qui, normalement, devrait me le faire adorer mais... Ben là en fait, au lieu de se servir du fait d'aller dans les rêves pour démasquer des meurtriers.on le fait comme représaille à d'autres personnages façon Jikkoku Shoujo de ce que j'ai compris du premier épisode... En vrai, j'aurais dû en regarder d'autres parce que ça m'a fait bonne impression là comme ça mais ça ne s'est jamais fait.



    Jibaku Shounen Hanako-kun

    Le Noragami des petits !

    Un anime qui me fait beaucoup penser à Higambana no Naku Koro Ni dans son plot. On a donc une fille qui tombe sur une entité « Hanako-kun » qui lui promet de réaliser ses souhaits... La légende de la « fille aux toilettes Hanako-san » est très connue du coup là le twist c'est que c'est un garçon.....  En vrai y'a pas que ça, il ne va pas « vraiment » chercher à réaliser le souhait de l'héroine ce qui l'agace et elle finit par aller voir ailleurs... Et se fait maudire... Hanako-kun la sauve mais à condition qu'elle l'assiste dans son devoir de maintenir l'équilibre des forces surnaturlele dans l'école... Un bon prétexte pour avoir un duo de héros devant les évènements à suivre !

    Y'a un petit coté « Noragami » à l'ensemble au fur et à mesure qu'on découvre les différentes rumeurs et les créatures ( assez balèze ) qui sont derrière... Mais bizarrement arpès avoir fini le premier arc « sérieux » qui était plutôt sympas j'ai laissé tomber l'anime... Ca arrive.



    Dorohedoro

    Si vous saviez le mal de chien que j'ai eu à choisir une image tellement ce show est diversifié.
    Au final tant pis pour Enn, voici le héros qui met la tête d'un magicien dans sa gueule... Je peux pa faire meiux.

    Mon grand coup de cœur de la saison et qui a tapé à l'oeil a beaucoup de monde.. Dorohedoro c'est un setting un peu hardcore où dans une cité mal famé nommé « the Hole » (le trou) où des magiciens d'une autre dimension arrivent régulièrement pour s’entraîner à leur propre magie qui leur est personnelle sur de malheureuses victimes humaines sans que ces derniers puissent faire grand chose.

    Mais récemment les choses ont changé car un homme avec une grosse tête de lézard se promène dans les quartiers pour planter ses crocs sur tous les magiciens qu'il voit avant de les tuer. Ce héros, Caiman, n'a pas toujours été ainsi mais il a perdu tout souvenir et sa tête de lézard est certainement dû à la magie de l'un de ces maudits magiciens... Il suffirait alors de trouver le bon, de le tuer, et le sort serait ainsi levé !

    Dit comme ça, ça a l'air simple... Limite classique, mais le show est incroyablement plus barré que ça et beaucoup plus original. Déjà là je le présente comme une évidence mais l'épisode 1 te plonge direct dans le sujet sans la moindre explication et c'est pas juste « on fait une intro cool puis on se repose pour expliquer », tout est balancé un peu « au qui mieux mieux » ce qui, en général, me gonfle mais marche étonnamment bien là.

    Faut dire que ouais l'univers est vraiment farfelus et sait balancer ses secrets, genre la méthode de Caiman pour trouver son magicien, c'est de foutre la tête de sa victime dans sa gueule. Elle se mettra alors à voir un homme à l'intérieur qui jugera si c'est lui ou non.... Qui est cet homme ? Même Caiman ne le sait pas et on se demande franchement d'où vient cette drôle d'idée !

    Mais le vrai génie, c'est que la bonne moitié de la série est consacré.. Aux méchants, c'est à dire aux magiciens qui viennent dans le monde des humains pour s'entrainer dont l'un des plus méchants : En avec sa magie consistant à changer ce qu'il souhaite en champignon ce qui paraît con comme ça.. Mais est en fait parfaitement OP.... Sauf que à force de les voir faire des actions de tranche de vie dans un monde où la mort peut arriver brutalement à n'importe quel moment, ces monstres immondes nous paraissent... Sympathique. Et quand on voit que Caiman lui même n'hésite pas à tuer des magiciens « parce qu'ils sont magiciens » alors que certains se sont reconvertis dans la société, le coté manichéen apparent éclate complètement ce qui en fait une œuvre.. Finalement limite subversive... C'est mon idée d'une œuvre qui nous fait nous attacher à ce qui aurait clairement été des salauds dans d'autres œuvres.

    En vrai il y a beaucoup à dire.... Un travers que je n'aime pas dans ces œuvres qui se veulent choquantes c'est le fait de s'amuser à « tuer du PNJ » car vu qu'ils ne comptent pas, on peut faire une boucherie un peu facile et Dorohedoro semble faire ça au premier abord... Sauf que non, ce mec tué en random en premier épisode, c'était un grand pôte d'un personnage après qui fera tout pour le ressusciter ! Et le show a également une énorme dose d'humour noire qui montre un certain « flegme » de la part de tout ces habitants...Mais là, j'ai vraiment pas trop envie d'en dire, cela se voit bien assez vite et quelque soit le camp, Caiman et Nikaido ou En et sa bande, tous sont vraiment cool à suivre.



    Eizouken ni wa Te wo Dasuna!

    Les animes parlent d'anime.

    Le show le plus mis en avant... Enfin c'est celui dont j'entends le plus parler encore aujourd'hui. Eizuken est le dernier anime de Masaaki Yuasa qui a fait des œuvres largmeent apprécié mais euh... Ben en général ça me convient pas plus que ça perso... Genre Tatami Galaxy c'était sympas mais y'a l'arc pré-final que je trouvais trop longuet et répétitif. Ping Pong : The Animation y'a littéralement aucun personnage que je trouve sympathique. Space Danday a des énormes écart de qualité qui m'ont fait décroché... Bref, pas trop mon truc

    … Et là ça va... En plus, c'est sur un autre genre que j'aime habituellement pas trop : Les animes sur la culture japonaise. Je les trouve souvent beaucoup trop mélioratif envers eux sans avoir un réel propos... C'est limite de la propagande pour moi ! Et pour être honnête Eizouken tombe aussi dans ce travers en présentant ce club de lycée avec trois filles très passionnées pour bosser constamment afin de produire des animes, la valeur travail en avant. Et bien sûr, on ne touche pas au fait que les animes sont généralement plus des adaptations qu'autre chose (Eizouken en étant soi même une) ; non, là, elles créent des univers, expliquent leurs fonctionnement et s'amusent à le décrire... La belle vie !

    …. Mais bon.... Faut reconnaître que les héroines ont un design atypique vraiment cool. Il y'a la petite naine très geek et passionnée mais bien timide, la grande perche qui ne pense qu'au couts de production et qui est souvent la voie de la raison et le mannequin clairement présentée comme étant particulièrement belle donc une exception là où elle semble être le personnage au chara design le plus conventionnel. Les grands moments du shows, c'est justement quand elles imaginent un monde extraordinaire et le décor devient alors crayonné et un peu animé pour le traverser. Ca rappelle des jeux d'enfants et c'est juste super fun à regarder.

    On retrouve après les classiques conflits entre qualité et faisabilité qui font généralement le beurre de ce genre de série mais en soi, la qualité de l'animation, des décors et des designs fait que je suis resté jusqu'à la fin.. Et il partait pas gagnant !



    Hatena☆Illusion

    Non, je ne les sent pas ces deux là...

    Une série un peu shonen où le héros s’entraîne à devenir un puissant prestidigitateur pour plaire à un magicien célèbre qui lui a promis qu'il deviendrait son assistant. Finalement il se retrouve dans une histoire où « en fait », c'était pas de la prestidigitation mais de la vraie magie grâce à des artefacts créé par la femme du magicien en question... Moi à sa place je serais un peu déçu... Mais du coup des ennemis viendra chercher les artefacts parce que yada yada.

    C'est un anime un peu cheapos pour être honnête et pas bien passionnant.. Mais ce qui m'a le plus ennuyé c'est l'héroine qui est la fille de ce fameux magicien.. Ca fait depuis Baka no Test que j'ai pas vu une héroine aussi désagréable... Alors oui, c'est une tsundere, elle pensait que le héros qui est son ami d'enfance était une fille et quand elle se rend contre qu'elle s'est planté elle veut le foutre dehors ! C-C'est cruel ça, d'autant que lui il a tout fait pour être assistant avec elle mais non, elle n'en démord pas !

    Elle est tellement injuste envers lui qu'il est obligé de proposer ses services en tant que majordome pour parvenir à ne pas dormir dehors... Alors certes, je me doute que leurs relations s'améliorent mais je pense que ça en dit long sur le manque de subtilité dans les personnages. C'est évident que l'auteur voulait un personnage tsundere, jouer sur le cliché de la « mauvaise impression de départ » qui brouille les deux personnages ou encore celui du héros qui doit servir l'héroine façon Hayate no Gotoku... Mais dans Hayate, l'héroine sauve VRAIMENT un héros qui est au bout de sa vie du coup on peut comprendre ça... Mais là euh bof.

    Du coup j'ai vite abandonné.



    Mobile Suits Gundam Film 3

    J'aurais pu prendre une image du genre « Climax »
    Mais au final, c'est dans cette petite tension entre ces deux personnages ennemis mais où aucun n'est parfait que brille le plus Gundam.

    Hop, on a pu se caser une petite séquence « film » pour voir la fin des films Gundam originelle qui.. Sont un peu dans la lignée des précédents. Les relations ont toujours un peu trop vieilli mais ça se voit moins vu qu'on se concentre sur le climax. On a ENFIN des méchants qui paraissent plus méchants que les gentils avec cette grande phrase « Have you heard of Adolf Hitler ? » même si globalement on a l'impression que la victoire vient plus d'un concours de circonstance dû à la famille en elle même qu'une véritable action des héros... Et je trouve ça pas mal en vrai, ça permet de rendre compte d'une situation politique complexe.

    A ce stade en tout cas, si la mort du moindre vaisseau était un événement dans le premier film, ici, on y va à la pelle. On introduit d'ailleurs maintenant à fond le concept de « New Type », c'est à dire des enfants d'humain né dans l'espace et qui ont développé de nouveaux sens... Ça tombe un peu au dernier moment je trouve mais il paraît que c'était encore pire dans l'animé original à cause de l'obligation pour les auteurs de faire plus des combats hebdomadaire souvent sans apport scénaristiques notable qui empêchait d'introduire ce genre de concept.

    Au final, ces trois films étaient... Intéressant. Clairement on a l'impression de perdre un bout du scénario entre les moments scénaristiques. On sent que y'a beaucoup d'épisode « filler » qui permettaient au moins à la base de poser une situation dans le temps. Là, les films semblent vraiment sauter d'un momnet à un autre. J'imagine qu'on ne compile pas 43 épisodes aussi facilement et je n'aurais jamais vu la série originel du coup ça reste la meilleurs façon de s'y mettre selon moi.

    Ce que j'ai trouvé le plus curieux c'est que les "méchants" ont un peu toute cette iconographie type "empire" comme si c'était une vielle famille contre la République alors que ben... A la base, c'est quand même des colonies qui se rebellent façon Etats Unis, non ? Du coup on aurait plutôt tendance à dire que les méchants assis sur leurs trones qui se gavent, c'est la Terre ! D'ailleurs ça va dans le sens des méchants qui disent que les Terriens sont comme des gouffres sans fond qui engloutissent leurs ressources... Mais au final, c'est quand même eux qui ont cette iconographie de méchants, bon.



    Owl House

    Un Isekai Américain

    Je suis toujours un peu à la recherche de nouveaux cartoons sympas et j'avais trouvé Owl House pas trop mal sur le papier. L'histoire d'une fille fan de fantasy qui se retrouve précisément dans un monde du genre au lieu d'aller dans son camp de vacance qui avait l'air un peu nul est un début assez générique mais qui marche toujours sur moi.

    Elle tombe rapidement sur Eda, une sorcière qui gagne sa vie en vendant des curiosités-souvent des objets de fabrications humaines-et qui se trouve être parfaitement capable de renvoyer l'héroine chez elles... A condition qu'elle lui rapporte la courone de « King » un espèce d'animal de compagnie grandiloquent enfantin convaincu qu'il est le roi démon le plus puissant du monde... Après ce premier épisode et malgré une réussite, l’héroïne décide de rester dans ce monde merveilleux encore quelques temps.

    A partir de là, les épisodes tacheront surtout de nous faire découvrir ce monde. Souvent des fillers mais certains approfondira certains personnages... Une formule classique. Pour être honnête je trouve qu'il manque peut être un fil rouge plus intéressant pour « vraiment » me hyper à regarder ce show.... Qui, comme souvent, a tendance à un peu sortir au compte goutte ( faut dire que l'animation est très bonne )

    En plus, dans les derniers épisodes, l'héroine réussit à aller dans une... Ecole de sorcier transformant un show assez diversifié en quelque chose qui me semble plus classique... Surtout quand on suit pas mal d'anime comme moi... Bref, c'est sympas mais pour l'instant j'en suis pas fou non plus.




    PRINTEMPS 2020














    Le printemps a été la pire saison d'anime depuis bien longtemps, j'y ai très très peu trouvé mon compte et quand je le trouvais... Et bien les épisodes furent délayé à cause du covid !



    Brand New Animals

    L'un des Zootopia des Japonais... Ou le Beastars de Trigger, au choix

    Bon cette saison m'aura tout de même apporté le dernier Trigger que... Ben je l'ai trouvé super sympas moi ! C'est une sorte de Zootopia avec une héroine mi-animal qui s'enfuit du monde des humains pour arriver dans une ville où ils seraient totalement accepté : Anima City. Rapidement, elle fera la rencontre d'un homme mi loup Shirou Ogami qui semble bien mystérieux... Et elle même, ne pouvant même pas reprendre forme humaine contrairement à tous les autres habitants, semble avoir des secrets...

    Du coup, on a un setting cool avec plein de personnages rigolos. Le fait qu'ils aient une forme humaine et une forme animal peut être assez rigolo... Genre le commissaire quand on le voit on est déjà totalement sûr que c'est un chien aux oreilles tombantes (un Basset ça s'appelle de ce que je vois ? ) un autre on devine tout de suite que c'est un requin.. Bref, le chara design est vraiment amusant, le rythme est ultra dynamique plus à la manière d'un Space Patrol Luluco que d'un Kiznaiver que déjà tout le monde a oublié.

    Bref, je l'ai beaucoup aimé malgré le fait qu'avec un setting pareil on aurait pu facilement faire 24 épisode au lieu de 12.. Parce que bon, l'arc final faisait quand même un peu rushé malheureusement et c'est dommage de finir comme ça... Reste que c'est surement mon anime de la saison que je me suis dévoré car tous les épisodes sont sorti en même temps... Du coup je l'avais plus pour le reste de la saison !



    Tower of God


    L'arrivée des webtoons !

    C'était un peu l'anime « hype » autour de moi... Alors que perso, quand un synopsis parle d'un espèce de jeu de la mort entre des personnages qui doivent grimper une tour, ça m’enthousiasme pas plus que ça.. J'ai jamais trop aimé ça, les jeux de la mort, y'a vraiment eu que peu d'exceptions ( genre Danganronpa ou Kaiji ) Le vrai intérêt en réalité c'était que c'était l'adaptation d'un « webtoon » coréen ce qui est encore assez nouveau. Mieux : Pour une fois l'équipe derrière semblait assez solide.

    Du coup beeen c'est parti, je lance ça. On a un héros avec sans doute un pouvoir caché sans souvenir qui se fait recceuillir par une fille... La fille disparaît pour grimper la « Tour des Dieux » car elle veut voir les étoiles. Le garçon la poursuit car il n'a qu'elle malgré les dangers. Il arrivera rapidement à dégotter une épée assez puissante en se liant d'amlitié avec une personne d'autorité de la tour et je pense que l'intérêt est un peu de comprendre petit à petit comment se passe la politique de la tour.

    Donc d'un coté, on a nos candidats qui passeront des épreuves, des tournois et autres joyeusetés souvent mortelle et de l'autre on a les surveillants de ces épreuves qui auront leurs petites histoires. Le héros trouvera donc assez rapidement un groupe avec lequel rester et ce petit monde a chacun ses objectifs.

    C'est de qualité, honnêtement je pense que mon moi du passé aurait pu apprécier mais... Ben ch'ais pas... Je l'ai pas trouvé très intéressant et c'est pas un genre que j'apprécie. Weldar met tout sur le compte du héros.. C'est vrai qu'il est un peu geignard mais j'ai l'impression que si il avait été badass ça m'aurait gonflé aussi.. En vrai, je le trouve un peu claustro, les décors sont souvent assez vides, on ne voit rien de l'univers à part des intérieurs de tour ou des « faux extérieur », on a très peu le sentiment d'un « monde » mais plutôt d'une suite d'épreuve qui pourrait tout aussi bien être sans fin, puisqu'elle n'est prétexte qu'à voir des personnages qui n'ont pas su m'accrocher.

    Même alors qu'il n'y avait vraiment plus rien à voir, je soupirais à l'idée de m'y remettre... Non, c'est pas pour moi.



    Kakushigoto


    Sayonara Mangaka Sensei

    Comme je l'ai dit sur Eikuzen, j'ai souvent du mal avec les animes sur des métiers créatifs, ils ont tendance à assez mal représenter le médium, le présentant un peu trop de manière positive.. Du coup quand j'ai vu ce show qui parlait d'un auteur de manga un peu pervers qui doit cacher son métier à sa fille.. J'en attendais pas grand chose.

    Sauf que ce que j'avais pas compris, c'est que c'est l'adaptation d'un nouveau manga de l'auteur de Sayonara Zetsubo Sensei ! Ce show surnaturel où un professeur ultra négatif parle de phénomène de société à ses élèves qui feront dévier la conversation sur d'autres sujets glissants... Et du coup j'ai un peu retrouve cette verbe mais... Pour  le monde du manga.

    Le premier épisode donne vraiment le ton, donc oui, on a un héros qui a honte de son métier (même si son « manga pervers » est hilareusement opposé aux canons d'un vrai truc ecchi pour les fois où on l'aperçoit. Ce qui marque c'est qu'on a VRAIMENT l'impression d'avoir en face de nous la parole d'un auteur un peu blasé et qui semble vraiment nous balancer son expérience personnel.... Genre quand le héros vient prendre conseil auprès d'un mangaka qui « avant » avait un grand succès mais maintenant plus beaucoup.... Et que la façon polie de le saluer c'est de dire « Les choses se sont calmées hein »..... C'est très drôle car c'est assez typique des Japonais de contourner un peu le truc comme ça et on a vraiment l'impression que c'est un truc vrai.

    Bien sûr y'a tous les trucs un peu acerbe comme le fait que « après un manga à succès, la prochaine série de l'auteur fera systématiquement toujours un four » ou « lorsque l'auteur sait que sa série va se faire dégager et qu'il ne peut rien y faire, il va généralement se lacher à fond pour faire tout ce qu'il veut ce qui va, ironiquement, raviver l'intérêt des lecteurs. ». Ce genre de regard humoristique sur l'industrie est vraiment ce qui m'a le plus intéressé là où les gags à base de « ma fille va trouver mon job au secours » sont bien plus classiques... Mais restait sympas.

    Plus curieux, chaque épisode se terminait par ce qui semble être un time skip avec la fille du héros à présent lycéenne qui découvre, enfin, le secret de son père qui semble étrangement absent... Y'a un vrai build-of pendant tout ce temps pour un final que j'ai trouvé.. Sans plus... Disons que pour moi la relation père / fille est ultra idéalisé, autant le père a son caractère bien trempée, autant la fille ne semble juste là pour être mignonne sans que le moindre conflit ne débarque entre les deux... Ca rend le tout un peu ennuyeux et même le mini twist final paraît « un peu trop beau » à mon goût...

    … Mais bon, globalement, c'était cool.



    Hachi-nan tte, sore wa nai deshou


    Un Isekai en famille nombreuse.

    L'isekai de la saison ! Un mec qui se ressuscite dans une famille nombreuses de noble un peu pauvre et.. J'ai laissé tombé.. Ouais je le sentais pas trop ch'ais pas pourquoi, j'étais pas d'humeur cette saison.



    Princess Connect : Re;Dive


    L'appel du jeu

    J'ai vu une vidéo qui disait que ce truc était fait par le directeur de l'anime Konosuba et que donc c'était hyper drôle... Et vu que y'avait vraiment rien de nouveau, j'ai regardé deux épisodes... Bon c'est vrai que y'a des trucs rigolos, genre le monster design vraiment loufoque qui aide à faire des gags.... Mais c'est bizarre cette décision de faire un héros quasi amorphe non ? J'imagine que c'est parce que c'est une licence de jeu ?

    En tout cas c'était quand même assez ennuyeux...
    Il ne faut pas croire toutes les vidéos sur Internet !



    Gleipnir


    Oui nounours ! Ça pue !

    Dès la couverture je ne sentais pas trop cet anime non plus (décidément... ). Un garçon qui peut se transformer en espèce de chat monstrueux et qui le fait à un moment pour sauver une fille des flammes... Cette dernière le fera alors chanter car elle a l'air de savoir plus que lui pourquoi il se change en monstre. Tout ce beau monde se fait interrompre par un autre monstre et.. Hey mais c'est encore un Death Game !

    En plus y'a des plans un peu tendancieux genre « fan service mais pas trop »... Meh... M'intéresse pas.. J'aurais jamais dépassé le premier épisode.



    Toaru Kagaku no Railgun T


    De base j'avais une image qui montrait la nouvelle fille mais..
    Rien ne vaut un bon gros railgun des familles en gif. BAAAAAAAAA !

    Une nouvelle saison à Kagaku no Railgun ! J'étais enthousiasmé ! Faut dire que autant les Majutsu no Index m'ont malheureusement gonflé au bout du troisième film parce que les intrigues à base de magicien ne m'inspirait pas et voir constamment de nouvelles filles dans le harem du héros devenait lassant.... Autant j'aimais beaucoup les intrigues de Kagaku no Railgun moins « globale » et plus concentré autour de sa cité étudiante d'esper.

    Pourtant, c'est techniquement un spin-off ! L'héroine Misaka Mikoto étant l'une des nombreuses filles du harem du héros Touma.. Mais sans doute la plus populaire. C'est sans doute rien de plus qu'une tsundere aujourd'hui, mais à l'époque, on la trouvait tous adorable.... Et bien ici c'est encore mieux car elle a droit à une vraie vie en dehors du héros d'Index montrant un personnage généralement héroique et se battant contre des méchants que, encore une fois, j'ai trouvé plus fun que dans la série principale. Le point d'orgue étant la troisième saison To Aru Kagaku no Railgun S qui montre « son » point de vue de son arc de la série principal... Sans doute le meilleurs arc de la série qui m'a rendu vraiment fan de la saga... Au point d'en commencer une review, si si !

    Bref c'était en 2013.. Il y a 7 ans donc, autant dire que pour moi ça appartenait largement au passé (avec les séries Kagaku originel sorti en 2009.. Encore plus vieux) du coup je me suis précipité sur cette nouvelle saison To Aru Kagaku no Railgun T... Et y'a eu largement plus de budget que sur cette 4e saison malheureuse de full Metal Panic ! Du coup been on retrouve ce que j'ai aimé dans la série avec des pouvoirs d'espers toujours bien pêté et des scientifiques assez malsain... On retrouve aussi les trucs que j'aimais déjà pas en 2009 c'est à dire les moments tranche de vie / gag super bizarre.... Kuroko la fille téléporteuse a une obsession envers l’héroïne qui devient un peu glauque et pas vraiment drôle au bout d'un moment et même Saten a un espèce de gimmick qui fait qu'elle soulève la jupe de sa copine pour commenter sa culotte... Ce qui est euh... Ben je sais pas, c'est pas spécialement du fan service parce qu'on voit rien, c'est pas non plus très drôle, je comprends pas ces trucs et ça paraît limite en dehors de leurs personnages des fois vu que c'est leur seul « coup de folie ».

    Bon après, je reconnais qu'un grand jeu des To Aru Kagaku est d'attendre dans ces moments tranches de vie que l’héroïne passe sur le chemin de Touma, le héros de la série principale pour une interaction généralement trop choupinette. Et là y'en avait plein !

    Non, je n'ai jamais grandis. Qu'est-ce que propose cette saison de neuf ? Et bien un zoom sur une Level 5 qui a le pouvoir de contrôler mentalement les gens même si ce pouvoir n'a pas d'effet sur Misaka qui le contre carre avec son électricité ( dis comme ça ça fait vraiment con... ) et qui paraît être vraiment malsaine même si tous les gens dans les commentaires balancent que c'est leur waifu !  Bon, à la fin je peux voir pourquoi mais boarf...

    De toute façon avec le covid on a un épisode une fois tous les mois maintenant... Erf....



    Appare-Ranman


    Des Japonais aux Etats Unis

    Alors lui il est assez original, on a un inventeur un peu génial au Japon de l'époque Meiji ( donc 1868 – 1912 ), à ce moment le pays a encore un système assez féodal malgré les progrès technologiques du reste du monde... Ainsi, Appare notre héros apparaît comme un personnage en décalage avec le reste de son environnement... Qui le rejette tout autant. Le seigneur local voulant carrément le punir pour le manque de respect dont il fait preuve.

    C'est le second héros Kosame qui s'en charge, un Samurai venant d'une famille qui l'a toujours été et qui est fier de l'héritage Japonais. Il a dans le fond bon cœur et essaye tout d'abord de simplement raisonner Appare.. Une attitude qui lui vaudra à travers un tas d'incident et de quiproquo à embarqer dans une machine flottante d'Appare filant à toute allure dans l'Océan Pacifique... Impossible de faire demi tour, les deux compères sont heureusement sauvé par un cargo qui les emmèneront... En Amérique !

    Appare est ravi de l'avancée technologique du pays et Kosame atterré à l'idée de ne plus jamais pouvoir revenir au Japon et à sa famille.. Quoiqu'il en soit, une grande course est organisé et seul la récompense qu'ils y gagneraient leur permettrait d'obtenir l'argent nécessaire pour revenir un jour... Donc là, c'est un manga qui va sans doute se finir en course un peu délirante ce que je trouve vraiment cool !

    Après, je n'en suis qu'au 4e épisode parce que... Oui, le Covid, du coup difficile de trop juger. Je trouve peut être que Kosame est un peu trop le souffre douleur de tout le monde ( le fameux syndrome « comic relief » ) et Appare un peu trop antipathique... Mais c'est des petits reproches que je fais pour une série dont le setting est plutôt cool !



    Arte


    L'un de mes mangas historiques en anime.

    Y'avait tellement rien cette saison que j'ai regardé des trucs que j'avais déjà lu en manga... Donc ouais Arte, on les achète, c'est l'histoire d'une femme durant la Renaissance Italienne qui veut être peintre et qui se fait opposer ce métier car la société entière pour qui une femme peintre paraît inconcevable.

    J'ai vu beaucoup de commentaires stipulant que ce n'est pas réaliste.. Et effectivement, les rapports entre les personnages restent très japonais avec une Arte toujours en train de saluer à la Japonaise pour s'excuser ou même son personnage qui semble toujours être une boule de positivisme presque sans fin... Et même si c'est sans doute un peu vrai, il ne faut pas oublier que Arte s'inspire d'une vraie femme peintre Artemisia Gentileschi qui a réussi à être artiste (bon, parce que son père l'était) envers et contre tout... Bien sûr Arte est bien plus positif parce que Cette Artemisia s'est faite violée par son prof (aie) et son mari d'un mariage arrangée dépensait globalement tout ce qu'elle gagnait. (Ouille)... Et même à son époque, elle était plus traité comme une curiosité qu'autre chose malgré sa renommée pour représenter le corps des femmes car elle aurait été très forte pour ça.

    Non, ils ont bien fait de rendre ça plus gentil, là c'est cool, on la traite méchamment mais elle s'en sort avec le sourire, le message est positif  et on apprend des trucs sur la structure de l'apprentissage de l'art à cette époque... Et la condition des femmes. ( L'histoire de la courtisane qui a tout perdu par amour est terrible ! ) Globalement c'est donc vraiment bien mais l'anime a beaucoup simplifié le trait de l'auteur ce qui rend le truc bien moins cool qu'en manga.



    Kaguya-sama wa Kokurasetai?: Tensai-tachi no Renai Zunousen


    Le retour de la meilleurs comédie romantique de ces dernières années !

    Tout comme Arte, j'ai déjà lu tout ça mais... Ben voilà y'avait pas grand chose cette saison et j'adore vraiment ce manga du coup je l'ai regardé et... Ben là par contre l'adaptation est vraiment excellente ! Le tout est très drôle et les blagues tombent généralement plutôt à pic ! C'est une vraie réussite !

    Là, la saison 2 s'éloigne un peu du concept de base ( qui aurait pu tourner en rond pour être honnête ) pour se concentrer sur des personnages secondaires qui sont aussi incroyablement attachant. C'est fou comme j'aime tout le monde du cast principal dans cet anime ! Y'a rien à changer !

    J'aurais sans doute toujours une plus grande affection pour le manga qui semble avoir plus de détails mais des fois, l'anime rajoute ses propres mises en scène qui montre un véritable intérêt pour l'oeuvre adaptée, c'était vraiment bien !
    Haganeren
    Haganeren

    Messages : 385
    Date d'inscription : 28/01/2016

    Topic des animes - Page 3 Empty Re: Topic des animes

    Message  Haganeren Sam 10 Oct - 2:08

    ÉTÉ 2020












    Et ben y'avait deux trois trucs très sympathique cette saison malgré le fait que j'ai l'impression de pas avoir regardé grand chose... J'aurais sans doute pu faorcer avec genre Great Pretender que je regarderais surement la saison prochaine du coup ou Deca Dance mais... la motivation n'y était pas..




    Re:Zero kara Hajimeru Isekai Seikatsu 2nd Season

    Sur une échelle de 0 à 100, on est dans re:zero.
    La journée s'annonce pas super....


    Bon bah l'anime de la saison y'a pas, c'était lui... Certes, on pourrait avoir un peu l'impression que ça stagne au même "checkpoint" mais honnêtement c'est impressionnant comme chaque épisode arrive à en foutre plein à la gueule au héros c'est assez impressionnant. D'autant que vu le concept du truc tu pourrais te dire "ouais bon c'est facile en fait" mais non ! Ils réussissent vraiment à donner une tension malgré le fait qu'on puisse recommencer depuis un "checkpoint" ! C'est balèze quand on y réfléchit...

    En plus, l'air de rien, on connait beaucoup de choses qui était un mystère jusque là et globalement je ressortais tout excité de chacun des épisodes... Une vraie réussite ! Du coup, pas grand chose à dire car c'est la digne suite de la première saison que j'ai malgré tout préféré pour sa diversité et le fait qu'elle ait une vraie conclusion, là, on sent bien que cette saison 2 se doit d'avoir une partie 2 sinon... Ca ne ferait pas de sens.

    Et j'ai hate de voir ça !



    Yahari Ore no Seishun Love Comedy wa Machigatteiru. Kan

    C'était plus passionnant dans mes souvenirs..

    Suite d'un anime que je suivais au lycée, j'étais très heureux de reprendre cette série jusqu'à ce que.. Je la revois... Et là je sais pas, un désenchantement... Déjà je me souvenais plus de grands chose donc j'ai dû regarder des épisodes d'avant pour me remettre dans le bain et euh ouais ça va mieux maintenant je me rapelle bien de pourquoi j'avais aimé cet anime à la base. J'aimais beaucoup le décalage du héros et des autres personnages.

    Mais là je sais pas, je sais que la saison 2 était plus sérieuse mais tout le décalage du héros au début est parti et il devient un classique héros de harem... Et même pas le harem un peu décalé tourné sur l'humour. Non un harem où tout le monde fait globalement la gueule et puis je sais pas, ils ont une manière de parler... Vraiment pas naturel, tout fait très artificiel pour quelque chose qui se veut si sérieux..

    Du coup beeen, je l'ai laissé... Apparemment c'était pas si mal si j'avais continué... Bon....




    To Aru Kagaku no Railgun T

    J'avais bien dit que j'avais une image de la nouvelle fille.
    Mais pour être honnête, vaut mieux voir le gif trop cool du post précédent...


    L'autre anime de la saison, c'était bien sûr To Aru Kagaku no Railgun qui revient toujours plus fort que jamais et... C'était cool ! Y'a un petit accent mis sur ce level 5 qui est capable de brainwash quasiment n'importe qui et qui donc se retrouve aussi dans des intrigues particulièrement tordue et ça renouvelle un peu la formule. Après, il faut reconnaitre que c'est pas toujours facile à suivre et je n'ai pas forcément ce déclic de "ah je vois tout ce qui se passe et je pige que c'est avec de l'astuce que l'héroine s'en est sorti", principalement parce que vu qu'on connait pas bien l'étendu des possibilités, ça parait un peu facile d'en trouver des exceptions... Mais bon...

    En vrai, comme d'hab, les phases de slice of life sont toujours aussi raté (à mon gout hein... ) mais les enquêtes sont funs et les phases d'action vraiment cool, je passais toujours un excellent moment devant ce show et j'apprécie toujours de voir Misaka intéragir avec notre Touma national... Yeah... Ca va me manquer...






    Appare-Ranman!

    Ca y'est ! Ils conduisent enfin !


    En général j'évite toujours les animes historiques... L'idée de revenir à l'époque des Samurais, en général, ça m'agace un peu je sais pas vraiment pourquoi... Mais là c'est pas pareil, puisqu'on propose une course à travers les Etats Unis ! Je crois que j'en avais un peu parlé de celui-là et honnêtement je ne suis pas déçu du voyage !

    Bon, un anime plein de bons sentiments, avec une morale pas trop trop originale et finalement... Assez peu de course en fait. On passe plus de temps à déjouer les pièges et à parler / combattre des hors la loi qu'autre chose sans compter les sentiments des personnages qui évoluent au cours du voyage... C'est peut être ma plus grosse déception d'ailleurs ça, l'absence d'impression de "voyage" mais pour un anime original de 13 épisodes, c'était sans doute difficile à faire.

    Je vais pas mentir, le petit final m'a fait un petit pincement au coeur... C'est que je m'y étais attaché à ces zouaves là finalement ! C'était bien animé, pas trop mal écrit et surtout assez original dans la production d'anime habituelle !... Ben oui, de tout ce que j'ai sélectionné ici, c'est la seule non suite !





    Maou Gakuin no Futekigousha

    Tu vas voir qu'il va se relever en disant "ah ! Même pas mal !" après ça.

    Bizarrement, malgré le fait que j'ai vraiment pas eu envie de le continuer... Je n'ai pas que des mauvaises choses à dire sur cet honteux anime de Power Fantasy... Vous savez, ces animes où le héros est juste le plus fort et tout le monde ne semble vivre que pour le mettre en valeur. Oui, c'est de ça dont on parle mais à un point tellement absurde que ça en devient franchement drôle. Le mec est quand même capable de défoncer un adversaire simplement avec les battements de son coeur ! On en est là !

    Le truc qui m'a touché, c'est quand genre le grand frère méchant fait la classique scène cliché où il élimine son petit frère de sang froid pour avoir échoué à défoncer le gentil, ce dernier va tout faire pour le culpabiliser. Il va ressusciter le petit frère en zombie en lui disant qu'un jour, ils ont sans doute été comme des frères ordinaires avec petits flashbacks à la clé. Et pour quelqu'un comme moi qui peut pas blairer ce cliché absurde des mecs qui tuent leurs subralternes comme d'un rien j'avais trouvé ça assez frais.

    Sinon c'est honnêtement minable et puis la vache, les mecs voient un mec aussi puissant et jusqu'au BOUT ils vont faire genre "ah ! mais c'est un tour de passe passe ! Ch'uis sûr maintenant il est à sec !" c'est parfaitement improbable !...Et assez énervant au bout d'un moment...

    J'ai pas suivi le truc longtemps (épisode 2... ) mais j'ai des bons petits souvenirs donc je le mets en orange... L'histoire ? Quel intérêt ?







    No Guns Life 2nd Season

    C'est comme Psycho-Pass..
    Je regrette un peu de pas l'avoir aimé plus que ça.

    En vrai... Non mais en vrai... Moi je l'aime bien quand même No Gun's Life, j'aime beaucoup son atmosphère crasseuse et l'idée d'un héros avec une tête de flingue est incroyablement forte. Mais voilà, comme je l'avais dit à la première saison (sans doute, ch'uis pas allé vérifier), il y a des trucs qui me chiffonnent.. Je trouve l'univers un peu trop simpliste avec sa compagnie qui reigne sur le monde entier sachant qu'on en voit pas forcément les effets hors des quartiers sombres... C'est encore très flou même à la saison 2 cette histoire.

    Et puis been niveau personnage, on a quand même le jeune garçon qui a un petit truc qui le rend désagréable. Genre il écoute personne, il fout tout le monde dans la merde... C'est gonflant... D'ailleurs ça a pas loupé, il a fait ça dès le début de cette saison !

    ... Du coup j'ai pas continué...







    Uzaki-chan wa Asobitai!

    Le propos, c'est clairement l'éthique dans le journalisme vidéoludique... Non attendez...

    Y'a pas grand chose à dire sur cette comédie romantique... C'est une fille en Université qui aime bien ennuyer son sempai... Et elle a des gros seins.. Voilà.... En fait c'est pas tant l'anime lui même qui m'a marqué que les discussions qui en suivit. Certains étant outré qu'on puisse mal noter l'anime en stipulant que tout de même, il y'a une mauvaise représentation des filles avec des gros seins dans les animes ( hein ?? ) et que tout de suite elles sont stigmatisées ce qui est un scandale.

    Bien essayé, mais l'héroine a un T Shirt avec marqué "SUGOI DEKAI" ("Incroyablement gros"), donc au bout d'un moment faut pas déconner...







    On dira ce qu'on vouda, y'avait quand même plus de choix avant.. Ou alors je donnais sa chance à plus d'anime ? Je sais pas... Y'a beaucoup de suite aussi...
    Haganeren
    Haganeren

    Messages : 385
    Date d'inscription : 28/01/2016

    Topic des animes - Page 3 Empty Re: Topic des animes

    Message  Haganeren Dim 11 Juil - 19:37

    AUTOMNE 2020

    Si j’avais été déçu par les animes de la saison dernière j’ai été infiniment plus comblé par cette nouvelle fournée ! Regardez comme je parais tout joyeux ! En vrai y’a même pas tout vu que j’ai tendance à décrire les animes qu’à leur fin donc je décrits Higurashi et Jujutsu Kaisen à la saison suivante alors que je les ai commencé là !

    Du coup j’ai pas regardé Great Pretender par contre j’ai continué à poursuivre Enen no Shouboutai: Ni no Shou / Fire Force avant de le laisser de coté à nouveau… Le truc c’est que je sais pas trop quoi lui reprocher à cet anime mais bon bah voilà… Y’a prêt juste beaucoup de trucs plus intéressants ?


    Akudama Drive

    L'anime cyberpunk remplis de personnages mémorables surprise !

    Juste l'anime de la saison en fait... Ptêt de l'année ch'ais pas ! C'est par le scénariste de Danganronpa et ça se voit beaucoup dans la présentation. Dès le début je trouvais ça trop cool la manière dont les personnages (qui portent pourtant des noms génériques comme "Hoodlum" ou "Brawler") sont remplis de personnalité dans cet univers cyberpunk ultra over the top. L'héroïne se fait embarquer dans une histoire avec les plus grands criminels d'une société ultra surveillée et rejetant activement leurs éléments "mauvais" en les nommant des "Akudamas" avec une section policière qui a parfaitement le droit de les exécuter lorsqu'ils les trouvent... Et ces marginaux le leur rendent bien en rendant coups sur coups ! L'anime ne tombe pas dans le piège de nous dire que ces “Akudamas” sont des personnes bonnes, ce sont d’authentiques truands, d’authentiques arnaqueurs de la pire espèce mais avec leurs propres codes et à la fin… Et bien oui on s’attache à ( certains d’entre ) eux…

    Le meilleurs d’Akudama Drive au final, c’est sans doute qu’en tant qu’anime original, il a un début et une fin. Une vraie. Pas une fin d’arc qui amène à lire la suite en Light Novel ou en manga. C’est une œuvre complète et ça fait un bien fou. Au delà de ça, l'univers futuriste qu'il présente fait parfaitement son job en tant que science fiction à représenter une possibilité de notre monde avec certes, auteur oblige, un gros coté over the top à chaque instant mais cela ne rend sa visite que plus agréable !

    J’ai adoré.


    Tonikaku Kawaii

    Ils sont mignons certes… Mais on s’ennuie...

    Le nouvel anime de l’auteur derrière Hayate No Gotoku.

    Une comédie romantique simple, avec un homme qui se marie avec une fille qu'il ne connaît pas et qui renferme sûrement bien des secrets mais on s'en fiche parce qu'il l'aime..... On retrouve un peu ce mélange classique entre slice of life et moments plus sérieux sans compter une grosse dose d'affection envers la culture otaku... En vrai, malgré le fait que j'avais vraiment aimé Hayate no Hotaku à l'époque, j'ai trouvé cette nouvelle œuvre assez lassante et ennuyeuse en manga... Et l'anime n'a pas vraiment changé ça.




    Majo no Tabitabi

    Un épisode = Une histoire !

    L’histoire d’une sorcière en apprentissage qui finit par passer son examen et parcours le monde. Ce qui m’a attiré c’est ce côté “Kino no Tabi” où chaque épisode est une petite histoire ce qui rend chaque épisode assez imprévisible finalement… Et ce fut un anime du coup très cool à suivre tout le long de la saison. Je crois que la chose la plus sympas c’est de voir la mentalité de l’héroine changer au fil du temps qui passe (même si les épisodes sont dans le désordre chronologiquement ) pour la voir de plus en plus encaisser les coups moraux.

    De l’autre côté je comprends pas toujours l’humour... Contrairement à Kino, notre héroïne se fera inexplicablement coller par une sorcière plus jeune qui euh…. Est très très attirée sexuellement par elle ?.... Et c’est drôle ? C’est un peu comme les pervers dans les shonens, je ne comprendrais décidément jamais l’appeal de ces personnages et j’aimerais que quitte à faire un amour homosexuel ce soit pris plus sérieusement. La complainte reste mineure vu que ce personnage n’intervient pas à tous les épisodes.






    Kimi to Boku no Saigo no Senjou, Aruiwa Sekai ga Hajimaru Seisen

    Plus haut ils étaient ennuyeux, vous deux vous êtes juste très très énervants...

    Je pense que l’idée c’était de faire un espèce de Roméo et Juliette… En gros deux généraux de deux pays qui s’affrontent mais qui finissent par tomber amoureux l’un de l’autre. Avec des “pauses” dans les combats sur des terrains neutres où ils peuvent tomber l’un sur l’autre. C’est dans un monde de magie donc forcément ça bastonne avec des pouvoirs et tout. J’ai rien contre ce genre de plot et j’ai beaucoup aimé Kishuku Gakkou no Juliet du même genre en manga par exemple…

    Mais là qu’est-ce qu’ils sont énervants…. Le héros qui est absolument parfait comme un espèce de Kirito like est très agaçants, la fille avec ses expressions ultra vues et revues est très gonflante… Non ce couple je le sens pas décidément…….. Non vraiment j’ai pas pu regarder loin.

    Alors j’ai stoppé très vite.


    Kamisama ni Natta Hi

    Elle paraît insupportable sur le gif… Mais en fait c’est elle qui sort le héros pour faire des trucs pas mal à tous les épisodes !
    Comme Haruhi en en son temps en fait....

    Une sorte d’Haruhi-like avec une gamine qui affirme être Dieu et qui semble bien avoir raison ! Elle débarque dans la vie de notre héros qui n’a rien demandé à personne pour le sortir de sa torpeur ! Cette fille en elle-même semble assez mystérieuse car elle a clairement un “pouvoir” notamment pour deviner des choses mais les parents du héros semblent connaître ses origines plus modestes…

    En vrai, y’a un feeling un peu similaire à Anohana mais en moins triste et plus déjanté. Chaque épisode semble être sur quelque chose de totalement différent ce qui fait que j’ai cité Haruhi plus rapidement… Pour être honnête même si je suivais au début j’ai fini par décrocher car les épisodes manquaient un peu de focus et ne m’intéressaient pas plus que ça au bout d’un moment….  Dommage car c’était pas si mal mais il y avait beaucoup d’autres animes durant cette saison ! Pour être honnête, j'écris ces lignes un peu tard deux saisons après et je peine à me souvenir de cet anime !



    Maoujou de Oyasumi

    Pauvre petit demon lord, t’inquiètes pas ça va bien se passer...

    Une princesse enlevée par le roi des démons et qui attend la venue de son héros… Ou pas d’ailleurs ! Quitte à se faire enlever notre héroïne tient à passer un bon moment et souhaite plus que tout à avoir un bon sommeil ! On l’observera alors s’échapper de sa cellule et mettre le château sens dessus dessous pour obtenir le lit parfait ! C’est plus ou moins le pitch de départ avec cette princesse intenable qui refuse de rester tranquille si elle a un moyen de passer une meilleure nuit de sommeil !

    En vrai en regardant les premiers chapitres du manga je m’étais dit que c’était rigolo mais que ça risquait d’avoir du mal à se renouveler et allait finir par me lasser… Finalement, je le reprends en anime ce qui est pas moins risqué vu que le souci des animes comiques c’est qu’ils foirent souvent le bon timing pour que ça soit réussi ! Mais honnêtement pas là ! Les épisodes se renouvellent de façon très décente, le traditionnel arc final était très sympa et j’ai une véritable affection pour cet anime encore aujourd'hui !

    Une bonne surprise.


    Osomatsu-san 3rd Season

    Le show est de plus en plus meta... Mais je trouve que ça nous éloigne des personnages.

    Ayant plutôt apprécié les deux premières saisons je n’allais pas forcément dire non à une troisième saison… Mais bon, entre tous les nouveaux animes et le fait que j’ai l’impression qu’on ait un peu fait le tour du sujet j’ai fini par lacher cette série.

    Ce que je lui reprochais c’est de faire un peu trop d’épisodes “méta”, les quintuplets ne sont plus des personnages attendrissants pouvant évoluer si on est constamment en train de faire des sketchs spéciaux dans genre la préhistoire. En vrai j’aurais sans doute malgré tout continué dans d’autres saisons… Mais pas cette fois.


    Gal to Kyouryuu

    Y’a une fille et un dino.

    Hein ?



    HIVERS 2020 / 2021

    Un peu moins de “surprise” dans cette saison mais beaucoup d’anime bienvenue

    Re:Zero kara Hajimeru Isekai Seikatsu 2nd Season Part 2

    Le Die and Retry en anime continue !

    Et ben oui Re:Zero Saison 2 il était bien gentil mais il nous laissait un peu sur notre faim tout de même avec un arc certes très intéressant avec beaucoup de désespoir mais bien plus long à suivre qu’auparavant ! En bref, on voulait la suite !

    Et on l’a eu… Ch’ais pas trop quoi dire en fait, le mec sait juste bien écrire son histoire, les personnages se cherchent et se trouvent. Le héros en bave tellement qu’on est vraiment content quand il réussit et l'héroïne arrive même à passer une étape ce qui est bien plus rare dans ces animes ! Quand on y réfléchit, pour un anime, c’est même assez rare d’autant assumer sa romance au lieu de simplement garder un petit côté triangle amoureux pour le plaisir avant que le héros choisisse au dernier moment… C’est d’autant plus rigolo que l'héroïne n’est clairement pas la favorite de la communauté ! Mais qu’importe ! Car l'auteur, il a une histoire à raconter et n’a pas le temps pour ça !

    La bataille finale est ainsi assez éprouvante car on ne sait jamais trop si l’auteur va nous faire une vacherie à la fin ou non… Il en est parfaitement capable !

    Bref, ce fut mon anime de la saison avec un autre...


    Log Horizon: Entaku Houkai

    Le shonen le plus démocratique !
    Vous m’aviez tous tellement manqué...

    La suite de Log Horizon ! INCROYABLE qu’on ait eu ça ! Franchement j’y croyais vraiment plus ! Du coup j’ai eu un peu de mal au début, j’ai cru que ça allait me faire comme dans Yahari Ore no Seishun Love Comedy wa Machigatteiru il y a deux saisons où j’avais tout oublié et qu’il me fallait regarder des épisodes de la saison d’avant pour comprendre.

    Mais non, heureusement, les personnages répètent suffisamment les informations pour comprendre “grosso modo” tout ce qu’il se passe avec une intrigue très politique au début, une action sur d’autres lieux qu’Akiba et se concentrant sur d’autres personnages avec un final vraiment sympas comme tout… Globalement ça a été un plaisir à suivre ! Il n’y a vraiment que Log Horizon pour imaginer dans son scénario à propos de “qui c’est le chef ??” que la solution est d'organiser un vote.
    Un vote pour élire un chef ah ah, qu’est-ce qu’ils vont pas inventer ces Japonais.

    Malgré tout, il faut reconnaître que ces séries ont quelque chose d’agaçant. On a pu voir où était Curtiss, sa situation est intéressante d’autant qu’il rencontre des personnages teasé depuis longtemps. Pendant ce temps à Akiba on a un petit arc pour que la saison se conclut sur quelque chose de propre mais…. Ben on voit bien que la majorité des choses restent en suspens et qu’il faudra prier tous les Dieux de cette planète pour avoir une quatrième saison qu’il sera bien improbable d’avoir ! C’est ça qui est triste quand on suit des shonens peu populaires...



    Jujutsu Kaisen (TV)

    Visuellement, un shonen aujourd’hui est incomparablement plus avancé qu’il y a encore quelques années.

    Le petit shonen de la saison que j’ai suivi tout le long. Avec l’histoire d’un lycée ( bien sûr ) très empathique et très fort à la bagarre qui se fait entraîner dans une histoire de démon… Et finit par avaler le doigt du plus puissant d’entre eux pour en avoir la puissance. Il est super balèze, oui, mais en contrepartie il a un démon qui lui veut beaucoup de mal en lui… Alors on se dit que c’est comme Naruto finalement et qu’il pourra puiser du chakra / ki / puissance / whatever quand même mais… Pas vraiment, c’est là que Jujutsu Kaisen se montre un peu plus “extrême”. On flippe assez facilement pour nos héros ou en tout cas les sacrifices qu’ils auront à faire et appeler ce démon est au moins autant une erreur que de ne pas l’appeler.. Avec ça, beaucoup souhaitent se saisir de l’occasion pour tuer notre héros et on peut pas leur donner tout à fait tort vu le danger !

    L’arc suivant présente un autre ennemi particulièrement perturbant et tout cela avec des side kicks sympathiques, une animation superbe et un rythme nickel… Qui retombe peut être un peu lors d’un classique arc de tournoi mais franchement, c’est être mauvaise langue comme de manière générale je trouve ce shonen vraiment cool à suivre !

    Bref, je l’avais pas suivi en manga et j’ai l’impression que cet anime est une bonne manière de s’y mettre !


    Demon Slayer

    J’ai eu beaucoup beaucoup de mal à accrocher.
    Mais quand les combats commencaient à ressembler à ça ça allait.

    Que dire sur Demon Slayer…… Ben que déjà j’ai pas accroché. Je l’ai commencé en manga une fois, deux fois, et j’ai abandonné…. Je l’ai commencé en anime et pfff non j’ai arrêté… L’histoire d’un héros remplis d’optimisme qui vit dans une famille où j’ai déclaré, case 1, qu’elle allait toute se faire buter, l’originalité pourrait être dans la soeur qui n’est “que” changé en démon mais vu qu’elle ne peut jamais parler le personnage est moins intéressant que je ne l’aurais pensé. Pour ne rien arranger, après le premier combat un peu laborieux, il y a un arc d'entraînement / examen pour devenir examinateur que j’ai trouvé vraiment naze. C’est genre du Hunter X Hunter mais j’ai trouvé tous les examinateurs absolument incompétents vu le setting où on manque de personnel du titre. Les mecs ont quand même pas vu qu’il y avait un démon ultra dangereux trop fort pour des gosses depuis des années dans le coin… Alors après oui, c’est bien animé, mais je sais pas à côté y’avait Jujutsu Kaisen je le trouvais infiniment plus pertinent tout en utilisant aussi des plots point assez connu.

    Mais voilà, Demon Slayer, c’est pas un anime comme les autres. C’est une licence qui a TOUT arraché sur son passage, un truc qui n’a pas seulement bien vendu mais qui a vendu genre deux à trois fois plus que les meilleures ventes en manga ! Un phénomène ! Du coup j’ai ravalé mon ennui et j’ai continué malgré tout… Et…. Ben ouais c’est mieux.

    Au bout d’un moment on finit par faire la rencontre du méchant qui a un petit côté “Kira” de Jojo partie 4. Les ennemis deviennent plus intéressant, leur backstory mieux travaillé avec cette originalité d’avoir le héros qui leur apporte finalement la paix. On finit même par avoir des compagnons avec le héros dont euh un sur deux est juste insupportable d’ailleurs… bon…. Mais en vrai, à la fin j’étais convaincu, c’était “bien”....... Je sais toujours pas trop pourquoi c’est “exceptionnel” mais au moins c’est “bien” et en prime j’ai pu voir un film très sympathique qui fait suite à cette saison récemment alors hein. C’est beau.


    Hanyou no Yashahime: Sengoku Otogizoushi

    Les trois filles du docteur Yasha

    Quand on a été fan de manga dans les 2000 et qu’on avait plutôt un regard tourné vers le passé, Rumiko Takahashi n’est pas un nom qui laisse indifférent… J’avais tout lu d’elle ! En commençant par Ranma ½, le plus romantique Maison Ikkoku, puis le déjanté Urusei Yatsura ( Lamu ) puis il y a eu Inu Yasha…. J’étais très fan d’Inu Yasha, l’histoire d’un demi démon chien qui se fait planter par une miko à un arbre et qui finit par rencontrer une lycéenne dans le monde présent. On passait régulièrement du monde du présent à celui du passé alors que les deux compères pourchassaient les démons à la recherche des morceaux d’une perle qui amplifie les pouvoirs des démons.

    Bien sûr, les deux sont attirés l’un vers l’autre et ne se l'avoueront pas car c’était la mode à l’époque ! Mais moi j’aimais bien ça ! Et les autres compagnons qui se joindront à l’équipe étaient très sympas aussi, tous à le chasse de ce salaud de Naraku……. Et puis… La lassitude. Inu Yasha tomba dans le “monster of the week” où quasi tous les combats finissaient par se ressembler. Une fois les personnages introduits on en voyait rarement de nouveaux et le méchant ne faisait QUE de s’échapper systématiquement c’était insupportable… Je n’ai jamais fini Inu Yasha mais je me doute de comment ça a pu finir…

    Du coup cette suite d’Inu Yasha avait de quoi m’intriguer… Les héros sont complètement différents et il s’agit même de trois filles venant de divers couples de la première série. Tout est gardé assez léger pour, j’imagine, ne pas repousser ceux qui n’ont pas vu Inu Yasha et je me suis un peu fait emporter par le truc… Il y a un petit coté monster of the week mais les personnages sont assez frais pour que cela ne me repousse pas et pour être honnête, dans d’autres circonstances, j’aurais regardé… Mais là, il y avait tellement d’anime que je l’ai finalement laissé de coté…


    Higurashi no Naku Koro ni Gou

    Tout va toujours très bien dans le petit village d’Hinamizawa

    L’anime des discussions discord ! C’est la suite d’un Visual Novel qu’on connaît après tout très bien et on les théories sur comment ça allait boucler avec l’autre Visual Novel de Ryukichi : Umineko nous rendait très hype avec Nagalfar lorsqu’il a commencé en automne ! Étant une suite d’Higurashi on sait donc parfaitement ce qu’il se passe dans ce village bien sûr et si l’anime faisait comme si il était un remake de l’original à la base on commence à voir son véritable plot et théoriser sur ce qu’il se passe.  Puis bon… Le souci d’Higurashi c’est que c’est un monde qui est basé sur les répétitions avec au début tout le monde qui est content et fait du slice of life assez médiocre mais rempli de foreshadowing… Et à force de voir ce même début deux fois, trois fois… Ben c’est agaçant…. Et on ne fait qu’attendre que tout parte à la dérive avec des gens qui commencent (enfin) à se comporter de façon inquiétante du coup il s’est lassé et m’a laissé tout seul devant l’anime jusqu’à sa fin en hivers 2021 !

    En vrai j’ai bien aimé la suite même si on parvenait à deviner où ça allait finir par aller et je suis très impatient de voir le fin mot de l’histoire dans la prochaine saison qui devrait débarquer en hivers 2021 !



    Tenchi Souzou Design-bu

    ”Alors j’ai fait un proto et…”

    Des anges qui décident de la tête des animaux pour peupler la terre. Un prétexte habile pour cacher un show un peu documentaire sur la vie animale….. Enfin…. “Habile” sur le papier car dans la pratique c’est un peu gros comme une maison et les informations sont plus faites pour les enfants.

    Je trouve bizarre qu’ils aient mis un ange qui veut absolument bouffer toutes ces créatures… Ch’ais pas ça me rend mal à l’aise vu qu’on s’attache à elles… La consommation de viande a toujours été remplie de contradictions m’enfin on évite d’en parler de façon positive dans un show qui les présente de façon étendue… Non ?


    Jaku-Chara Tomozaki-kun

    Une comédie sentimentale avec... euh...... Ah oui aujourd'hui c'est un joueur pro de Smash Bros !

    Une comédie romantique entre un nerd et une fille branchée… En vrai je suis pas allé très loin car la scène d’intro m’agaçait déjà… En gros on a un nerd qui est le meilleurs du Japon à un jeu qui ressemble beaucoup à Smash Bros et on a son pôte qui euh ben en perdant ( forcément ) dit que son perso est plus craqué, que c’est la faute à la manette et euh… Tout un tas de trucs qu’on aurait pu effectivement pu dire à quelqu’un si il n’était pas champion du Japon ! Enfin je sais pas, je peux être mauvais joueurs contre des inconnus sur Internet mais si je me fais exploser par Daigo sur Street Fighter je dis pas que le pad est mal branché… Ou en tout cas je dis pas que c’est pour ça que je suis perdu !

    Le pire c’est que c’est pour faire une transition sur le fait que le mec, du coup, n’a pas d’ami et que grâce à la fille branchée il va pouvoir se sortir de sa position de nerd pour avoir, et pourquoi pas, une copine…. En vrai que ce soit cliché, pourquoi pas mais la scène d’introduction me faisait dire que le show n’avait vraiment aucun pied dans la réalité et que ça en devenait assez peu agréable à regarder… Du coup j’ai vité décroché mais d’après ma soeur ça devient sympas à suivre après… Tant pis...




    Hataraku Saibou!! S2

    Les globules les plus sympathiques du monde !

    Le retour de mon anime médical préféré ! On retrouve notre globule rouge favorite avec notre globule blanc favoris poru des épisodes assez déconnecté les uns des autres nous montrant comment marche les maladies à l’intérieur de notre corps. Il y a parfois des épisodes plus long maintenant et on retrouve des musiques que j’aimais bien dans la première saison de temps en temps.

    En vrai j’ai… Pas grand chose à dire. C’est vraiment bien ce “il était une fois la vie” en anime… Mais c’est vrai que j’ai pas regardé jusqu’au bout. Peut être par lassitude car je lis aussi le manga de “Black”, une version du manga où on est dans un corps en bien plus mauvaise santé ce qui implique un fil rouge bien plus important ? L’anime sortait durant cette même saison d’ailleurs mais du coup je ne l’ai pas regardé.




    SK∞

    Si j'avais vraiment suivi l'anime j'aurais sans doute balancé un gif car l'animation était incroyable.

    Une animation impressionnante pour des personnages assez rigolo entre le héros fan de skate et le rival / ami qui, en fait, fait surtout du snow mais arrive à se débrouiller…. C’est sympas mais y’a qu’un seul problème.

    Je déteste les animes de sport….. C’est pas contre toi SK∞ !



    Wonder Egg Priority

    Encore une adolescente qui a signé un contrat trop beau pour être vrai....
    Madoka ne vous a donc pas suffit ?

    Le plus gros regret dans ce que je n'ai pas vu de la saison. Une fille ayant du mal à suivre la réalité après le suicide de sa meilleurs amie… Au fond du trou de ses regrets elle commence à suivre une entité qui lui assure qu’il peut la ressusciter ce qui semble être le truc le plus suspicieux du monde… Et bien sûr ce n’est pas gratuit car cela va demander d’acheter un oeuf avec une surprise dedans dans l'espoir que ce soit son amie… Et pour le payer, il faut aller dans les mondes cognitifs d’autres personnes en détresse pour les sauver . Comme une bonne arnaque, le premier oeuf est facile à acheter mais les suivants sont de plus en plus compliqués !

    En vrai y’a un côté “Flip Flappers” que j’aime bien dans l’anime et bien sûr, l’environnement des rêves est idéal pour faire des trucs très déjanté… J’aime beaucoup.. Alors pourquoi ce regret ? Et bien je regrette parce que j’ai pas pris le temps de le regarder et franchement j’ai vraiment vraiment envie ! Du coup j’ai essayé de me le caser mais la saison de printemps 2021 est honnêtement très bonne aussi donc c’est pas facile !

    Faudra bien parce que je suis toujours curieux sur lui.


    PRINTEMPS 2021

    … Et bien ça n’a pas été dans cette saison que j’ai pu voir ça : Ce printemps 2021 a été EXCEPTIONNEL en terme d’anime, il y en avait plein… Et de très bons !
    Une saison aussi bonne ça tombe très très rarement… Ca fait juste des années que j’avais pas conseillé autant d’anime de la saison aux gens autour de moi



    Vivy -Fluorite Eye’s Song-

    Hatsune Miku en crise existentielle de NieR Automata qui fait le scénario de Terminator

    Vivy c’est l’histoire de la première IA autonome qui aura pour principale fonction de “chanter de tout son coeur” et de “rendre les gens heureux en chantant”… C’est son but et elle est programmée pour y répondre… Mais il est dur de comprendre ce que signifie “de tout son coeur”. Avec ce début j’étais pas méga chaud en vrai, j’imaginais un espèce de show d’idol où l’IA apprendrait à devenir humain et blablabli… Et les 10 premières secondes m’ont conforté dans cette idée avec une robot qui sort de coulisse pour commencer à chanter !

    …. Devant une audience en état de décomposition.. Tout le monde est mort, les flammes sont partout, les robots tuent les civils avec une violence terrible et la chanteuse ne semble pas y voir de problème… Bref, les robots se sont soulevés.  C’est alors que Matsumoto, une IA, se fait envoyer dans le passé pour empêcher cet événement terrible, plus d’un siècle dans le passé, à la création de la première IA autonome mentionnée plus tôt. Matsumoto fera tout pour convaincre Vivy de l’aider mais cette dernière dit que ce n’est pas sa mission. Matsumoto fait remarquer que sans audience, elle ne risque pas de rendre qui que ce soit heureux… Alors elle accepte même si leurs buts sont finalement différents.

    En vrai, c’est trop cool ! Là je me mets du point de vue de Matsumoto mais en vrai on est plus du point de vue de Vivy et si le but de Matsumoto est clair, on ne sait pas trop jusqu’où il est capable d’aller pour l’atteindre ! L’anime joue sur le temps long dans lequel Vivy devra intervenir à plusieurs moments de l’Histoire pour la faire dériver en sa faveur… Et peut être trouver pourquoi les IAs se sont soulevés pour commencer…

    Juste un anime original et super cool à suivre, j’aime particulière comme Vivy, présentée habituellement à son avantage montrera à quel point elle est artificielle dans les gros plans digne d’un vieux Visual Novel obscure sur PC-98. Non vraiment, il est exceptionnel.



    Fumetsu no Anata e

    Arcs Funèstres

    Une “chose” tombe dans la nature. Ressemblant de base à une pierre, elle a un pouvoir assez étonnant puisqu’elle semble pouvoir prendre l’apparence de tout ce qui meurt près d’elle… Cela prend cependant un temps indescriptiblement long pour que cela arrive ! Mais à partir de là, la “chose” commence à explorer le monde, à apprendre… Un prétexte pour parcourir des endroits, rencontrer des gens dans des arcs très différents et… Souvent tragique. Je jure que je savais ce qui allait se passer dès le début mais j’ai quand même pleuré à plusieurs reprises dans cet anime. Et ça m’arrive quand même plutôt rarement !

    En fait j’ai pas trop envie d’en parler car je le trouve vraiment bon et la surprise fait beaucoup partie de cela ! Malheureusement, en faisant cela, je vois bien comme mon pitch est moins percutant qu’un Vivy ou Odd Taxi et c’est vraiment dommage vu comme c’est bon ! En tout cas c’est encore un anime très original et éloigné des poncifs habituels.


    Mairimashita! Iruma-kun 2nd Season

    Mon vrai shonen du moment ! Vive Iruma !

    Les nouveaux animes très sérieux et dramatiques allaient forcément me donner une furieuse envie d'un anime plus léger, plus drôle et il se trouve que par un hasard extraordinaire, je considère Iruma-kun comme étant mon shonen "humoristique" favoris de ces dernières années. C'est simple, c'est mignon, y'a un univers intéressant derrière, des personnages très attachants et l'adaptation anime sait exactement quoi rajouter au bon moment. Genre ce méchant qui veut qu'on s'intéresse à lui et qui aura donc une petite chanson rajouté pour l'occasion ( souvenir de la chanson super drôle de Clara dans la saison 1... ) J'avais un peu peur de l'arc du début avec la présidente des élèves très forte qui devient toute timide mais la suite a su complètement me convaincre.

    Bien sûr, de nos jours, les shonens très sérieux comme Chainsaw man, Demon Slayer ou Jujutsu Kaiten sont ceux qui seront toujours le plus mis en avant... Pas moi... Arriver à m'accrocher à des personnages SANS situation de tension permanente c'est en soi un exploit que j'apprécie toujours et plus les arcs vont, plus Iruma kun est intéressant avec son petit pitch des années 2000.... D'ailleurs, il continue dans la saison suivante bien moins fourni en anime dans lequel il devient un rayon de soleil !



    Kyuukyoku Shinka Shita Full Dive RPG ga Genjitsu Yori mo Kusoge Dattara

    J’insiste, des fois, y’a pas de honte à abandonner...

    Ce ne serait pas comme cela que je décrirais "Full Dive RPG"... C'est un "isekai" mais... En fait les isekais c'est bizarre car ça a été démarré par Sword Art Online qui, pourtant, se passe dans un jeu vidéo et non dans un "autre monde"... Là où un Log Horizon est vraiment axé sur l'univers du jeu en comparaison. Du coup Full Dive RPG est une version un peu humoristique de Sword Art Online où le héros se plonge dans un monde entièrement en VR dans lequel on peut jusqu'à ressentir avec ses 5 sens... Mais en allant trop loin. Le jeu est beaucoup trop "réaliste" et l'humour vient du fait qu'au lieu d'avoir des petits avantages en tant que joueur genre des niveaux qui augmentent non non, faut VRAIMENT faire de la muscu dans le jeu pour devenir fort.

    Ca en soi c'est marrant et du coup ça m'intéressait un peu malgré le chara design de la vendeuse du jeu qui, non seulement est un peu gonflé de se plaindre des plaintes du héros alors qu'elle joue une espèce de fée en dehors des systèmes du jeu mais en plus a un chara design un peu abusé au niveau de la poitrine.... Le souci, c'est que ça ne marche pas. Je vois très fort ce qu'ils voulaient faire mais j'ai arrêté à l'épisode 4.

    Le truc c'est que pour un jeu qui se veut très réaliste beaucoup de choses ne le sont pas simplement "parce que ça arrange les scénaristes". C'est très bon de faire ton amie d'enfance qui veut ta mort car tu as tué sans faire exprès son frère. Ça arrive dans plein de jeux de tuer sans faire exprès un PNJ du coup le concept marche bien... Mais pourquoi la soeur a des stats ultra pété sans justification ? C’est ça le réalisme ? Et lorsque le héros se fait retrouver dans un bar, comment ça se fait que des gardes apparaissent instantanément ? Et comment tous les villageois ont fait pour tous être au courant en un rien de temps pour lui jeter des tomates ? Y'a beaucoup BEAUCOUP de trucs qui paraissent juste illogique par rapport au setting. D'ailleurs personne ne s'étonne que le héros ne puisse pas se déconnecter de son monde durant certains moments alors que... Ben je sais pas c'est une faille sécuritaire majeur ? Je trouve qu'il y avait moyen d'explorer beaucoup de vanne sur ce qu'arrange les jeux vidéo habituellement au joueur ou au contraire faire un propos sur l'élitisme d'une partie du public de jeu vidéo qui lui lance des "git gud", mais en fait, c'est pas un jeu réaliste, c'est juste un jeu qui veut briser le joueur d'une façon un peu similaire à un Takashi Castle sur Famicom... Et même là on pourrait se dire "pourquoi pas" mais ce n'est pas ce que dit le scénario du jeu.

    Lorsque le héros décide de s'arrêter parce que trop c'est trop ( je vous passe les scènes gênantes avec une loli dominatrice.... "réaliste" hein ), c'est mis en parallèle avec la fois où il a abandonné son activité sportif suite à un évènement ultra honteux de son passé... Mais je suis désolé ça a aucun rapport, alors quand sa soeur lui balance un "tu abandonnes encore hein ?" ça m’a semblé complètement absurde. Qui en a quelque chose à foutre si je décide d'abandonner un jeu ? Qui ça intéresse ? Pire, qui ça va outrer ? Et tout ça pour quoi ? Pour terminer un jeu vidéo ? Et c'est ça qui devrait l'inspirer à arrêter de jouer aux jeux vidéo pour reprendre l'activité sportive forcément supérieur aux jeux vidéo ? Y'a juste rien qui va ! Et même si on me dit “bon c’est bon c’est juste un anime pas prise de tête”, ben déjà j’ai pas l’impression mais EN PLUS je trouve franchement pas les filles très sympathiques… La soeur stalker qui devient folle plus présenté comme un monstre pour la blague, la marchande aux gros seins qui est abuse à mort, la loli sadique et, à priori, la “vraie” soeur du héros. Aucune d’entre elles me font rire, aucune d’entre elles ne me semble sympathique et le héros masculin, comme toujours, ne l’était de toute façon de base... Et je parle MÊME PAS de l'opening / ending qui semble sous-entendre que toutes ces filles vont finir inexplicablement dans le harem du héros. Je ne sais pas quand ça tourne à ça mais vu l'écriture désastreuse que j'ai eu je ne m'étonne de rien !


    Odd Taxi

    Inhabituel mais pas surréaliste.
    Ancré dans la réalité, mais pas austère.
    Bienvenue dans Odd Taxi !

    Une surprise totale ! Le monde d'Odd Taxi est urbain avec plein de personnages qui ont plein de buts très différents. Ils sont tous représentés par un animal même si ça semble curieusement pas avoir vraiment d'influence sur le scénario contrairement à un Beastars. Mais chacun de ces personnages ont un point commun : Odokawa : un homme d'une quarantaine d'année et son taxi. L'occasion de voir tout un tas de petite sous intrigue se développer autour de lui dans une ambiance de mystère avec des personnages très hauts au couleur... On parle d'un addict fou de gasha ou un chef de gang qui parle constamment slam en rimant. C'est vraiment assez similaire à Durarara dans sa démarche et ça marche ultra bien et au lieu d'avoir un énième lycéen en héros principal... Là, on a un vieux taximan.

    Le fait d'opter pour des animaux permet de rendre tout le monde assez mémorable du groupe pour idol qui cherche à percer jusqu'au tattoo Yakuza sans passer par le gorille docteur. Les personnages sont incroyablement sympathiques... Même les méchants ! En vrai tout repose sur l'écriture, les dialogues et voir ces sous intrigues se développer pour converger à la fin et ça fait un bien fou de voir cette diversité de ton dans un monde plus moderne. Niveau production, on pourra regretter les voitures en 3D, c'est vrai, mais la musique est vraiment super en comparaison ! D’ailleurs je lis que les voix sont pas des seiryuus classiques mais des comédiens venant d’un autre milieu et c’est une autre façon pour cet anime de paraitre “différent”... Y’en a même un déjà mentionné qui est doublé par un authentique rappeur professionnel ce qui signifie qu’il est capable de parler très vite. (Il a à priori écrit ses propres dialogues du coup )

    Odd Taxi c'est tout simplement mon anime de la saison, je me PRECIPITAIS dessus dès qu'il sortait. Je l'ai absolument adoré et pourtant Dieu sait comme la saison était fournie en concurrence !



    Eden’s Zero

    Je suis sûr que c’est très amusant à suivre en vrai… Surtout que c’est dans l’espace !
    Mais en vrai, j’ai l’impression de déjà connaître l’intrigue.

    J'ai grandi dans les années 90 / 2000... Donc en soi, j'aime les gros shonens très simples à l'ancienne ! Un truc comme Fairy Tail est donc pile dans mes goûts tant que ça ne tourne pas trop vers le fan service gratuit ou l'écriture trop confuse... Du coup, quand je vois qu'Eden Zero est le nouveau manga fait par le créateur de Fairy Tail et surtout, dans mon cas, de Rave que j'avais beaucoup aimé quand j'étais ado... Ben ouais pourquoi pas ? Malheureusement il ne passait pas sur mon site de téléchargement d'anime et vu la quantité de show de qualité que je devais gérer... Je n'ai jamais poursuivi au-delà du premier épisode.

    J'ai abandonné... Mais en soi, j'aurais pas dit non pour voir ce qu'il se passe après ce premier épisode certes conventionnel mais sympathique. ( D'ailleurs un titre rouge ne veut pas dire un titre que je n'aime pas mais un titre dont je n'ai vu qu'un voir deux épisodes )



    Zombieland Saga Revenge

    Est-ce que le fait qu’elles soient zombie a encore un intérêt ?
    Est-ce que d’éternellement jeunes travailleuses toujours motivées n’est pas le rêve de tout producer ?
    Tant de questions...

    J'avais beaucoup aimé Zombieland Saga... Je crois ? Vraiment ? Je me souviens de moments vraiment amusants comme l'impro de rap battle lors d'une dispute de groupe ou l'impro d'heavy metal pour un public particulier... Y'avait un petit coté "Blues Brother" en soi... Mais avec des idols au lieu d'un groupe de rock... Je sais pas si j'avais fini la première saison cependant car je ne me souvenais pas qu'elles avaient essuyé un énorme échec dans lequel leur manager trop enthousiaste a réservé une salle de spectacle bien bien plus grosse que la fanbase de notre groupe... Qui donc s'effondre sous les dettes.

    L'originalité de Zombieland Saga c'est que toutes les filles sont des zombies qui auraient bien du mal à vivre en société sans les exceptionnels talents de maquillage de leur manager... Et c'est ptêt ce qui me dérangeait un peu aussi en réalité. Le manager est un peu censé être l'élément comique du show à toujours hurler ses ordres absurdes aux filles; voyant toujours plus loin pour elles dans une attitude presque martiale..... Mais dans les faits et même si on t'explique qu'en fait elles aiment beaucoup leur métier... Ben elles ont pas exactement le choix; cela n'aide pas que le manager fait manifestement cela plus pour lui ( ses motivations n'étaient pas vraiment expliqué à mon stade ) et la promotion de la région de Saga au Japon ( qui, d'ailleurs, finance l'anime ! ) que pour le bien être de celles qui font le gros du taf. Ces dernières sont des outils et même sans penser à la réalité de la situation de bien des idols au Japon ( celles qui réussissent pas notamment... ), je peux pas m'empêcher, en regardant le show, d'avoir un fond de pensée pour la situation de ces dernières qui est franchement pas enviable... C'est pour ça que je regarde rarement des trucs d'idols, ce serait comme faire un cartoon sur le fait qu'Hollywood tout est super cool tout le temps... Ben non, Brojack Horseman montre un homme lessivé à la place.

    Après, en soi, ça ne m'a pas empêché de regarder la première saison simplement pour les gags avec le fait que les filles peuvent s'arracher leurs têtes ou les styles de musiques improbables qu'elles sont obligé de prendre... Mais dans cette saison 2, là où j'en étais, la tension dramatique se fait par rapport à des idoles rivales et le fait de devoir remonter sur le podium... En fait, le fait qu'elles soient des zombies n'a plus vraiment d'importance... En soi, j'aurais sûrement fini la saison malgré tout mais vu le nombre de truc à regarder, je l'ai juste laissé filer !




    Shadows House

    Des êtres d’ombres qui vivent comme dans une aristocratie… Quels secrets cela renferme ?

    Un autre anime que j'ai beaucoup beaucoup aimé... Shadow House joue vraiment sur l'atmosphère avec la "naissance" d'une "poupée vivante" qui nous servira d'héroïne et qui se doit de servir sa maîtresse Kate dans un immense manoir. Elle ne sait rien sur la situation, mais elle voue instinctivement un grand attachement à sa maîtresse pour qui elle nettoiera sans cesse la chambre... Il faut dire que sa maîtresse Kate semble avoir exactement le même corps qu'elle... Sauf qu'elle semble être faite de suie !

    Kate ressemble à une ombre comme tous les "maîtres" de cette maison on suppose et lorsque ses émotions s'expriment cela laisse encore plus de suie à nettoyer. C'est un anime remplis de mystère qui s'intéresse aux sorts des employés de maison sans insister outre mesure sur le fantasme des maids. Chaque épisode est l'occasion de voir un peu plus loin, d'en apprendre un petit peu d'avantage et si on excepte un final un peu trop grandguignolesque car rajouté pour finir l'anime là où le manga continue tranquillement, cela donne un anime avec une atmosphère terrible à suivre ! Notre héroïne est maladroite et pleine d'optimisme... L'idéal pour percer les mystères sordides de la famille qui "l'emploie".



    SSSS.Dynazenon

    J’aurais sans doute dû montrer une image d’adolescents blasés mais j’ai préféré un gros robot en 3D.

    Le nouveau trigger qui euh… Ben du coup je l’ai laissé de côté assez vite. Comme beaucoup d’autres shows dans une autre saison j’aurais sans doute regardé  plus en détail mais là y’avait juste trop de trucs à suivre pour me le permettre.

    Après, on va pas se mentir, le début était pas forcément très enthousiasmant avec des personnages qui ont tous l’air ultra blasé et des kaijus qui débarquent limite dans l’indifférence générale malgré les grosses destructions. Le héros se fait embarquer un peu malgré lui, l’héroine qui veut trahir tout le monde aussi ainsi qu’un hikikomori “léger” soutenu par sa cousine un peu fourre

    Je pense que ça voulait être une suite à SSS.Gridman qui avait un ton similaire mais… Ben du coup je sais pas.



    Dragon, Ie wo Kau.

    Encore une comédie basé sur un setting de fantasy un peu classique.
    Mais là.. J’avais trop de chose à voir...

    Un dragon peureux qui a perdu sa maison et qui essaye d’en trouver une autre mais c’est pas très simple quand on est aussi gros !… Pour être honnête j’ai pas regardé au delà du premier épisode parce j’ai complètement oublié son existence.

    Contenu sponsorisé

    Topic des animes - Page 3 Empty Re: Topic des animes

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 22 Jan - 15:57