Le Deal du moment : -37%
Ecran PC Gamer Incurvé – ACER – ...
Voir le deal
179.99 €

    Vos grands jeux de 2021

    Haganeren
    Haganeren

    Messages : 385
    Date d'inscription : 28/01/2016

    Vos grands jeux de 2021 Empty Vos grands jeux de 2021

    Message  Haganeren Dim 9 Jan - 18:24

    Quand j'ai commencé ce top, j'ai eu l'impression de ne pas avoir fait grand chose de 2021.. Je sortais d'un marathon effroyable de Megaman X, je me souviens très clairement avoir fini des trucs de longues dates comme Phantasy Star II ou Kowloon's Gate... Et je vois que j'ai raté plein de truc de 2021 comme Shin Megami Tensei V, Resident Evil Village, Deathloop, Psychonauts 2 et j'en passe... Ce fut une grosse année !

    Tellement grosse au final qu'en cherchant bien... Je me rendu compte que j'avais fait beaucoup plus de jeux de cette année que de prime abord !


    1. Outer Wild : Echoes of the Eye


    Comment trouver une image représentant à la fois la beauté de l'exploration d'Outer Wilds sans rien spoiler ?
    Au final cette image envoyé par les développeurs fait très bien l'affaire, tout est explorable et des scènes encore plus belles que celle ci vous attendent dans un univers riche et cohérent.

    La première place me surprena moi même, surtout vu ce qu'il y a en dessous ! En vérité c'est un peu de la triche, ce n'est pas que le DLC d'Outer Wilds sorti en 2021 que je mets en avant... Mais bien Outer Wilds dans son ensemble.

    Quelle claque ! Une ode à la découverte scientifique avec juste une once de mélancolie. J'ai adoré me ballader dans l'espace avec mon vaisseau en suivant des pistes laissées par une ancienne civilisation pour comprendre un lore bien épique ! J'aimais tout particulièrement le fait qu'on ne ramasse pas réellement "d'objets" mais que nos connaissnaces des règles régissant l'univers suffisent à nous libérer des passages... Alors j'avais bien hate de voir ce que réservait le DLC d'un jeu aussi atypique... Et je ne fus pas déçu ! De nouvelles mécaniques, un nouveau lore et une extension au deux tiers aussi long que le jeu de base... C'est bien !

    Le DLC tente des choses intéressantes sur la peur notamment et il a presque été à la frontière du désagréable à un moment mais le payoff a été suffisamment incroyable pour que je lui pardonne tout.

    2. Deltarune chapter 2


    Ait la banane Kris

    Un beau jour Toby Fox est arrivé et a balancé "Ah oui en fait ! Y'a la suite !".. Alors moi, en tant que fan d'Undertale de la première heure, forcément, je suis curieux d'avoir la suite...

    Ah ! Ce fut limite une surprise ! Sur le moment j'avais fini Eastward qui avait sa petite atmosphère qui reste un peu dans mon coeur mais qui ne m'avait pas non plus laissé une énorme impression malgré tout l'amour que le jeu a eu... Immédiatement, en quelques vannes, Toby m'amena à nouveau dans son monde que j'avais quasi oublié entre temps ! Le chapitre 2 est infiniment plus marquant que le chapitre 1 à mon gout et les personnages très rigolos.

    Le mieux c'est le retour du contenu annexe marquant qui, selon moi, est la véritable force de ces jeux. On discute sur Internet, on s'informe qu'il existe un autre layer derrière le jeu, des boss en plus, une nouvelle route et c'est en général beaucoup plus creepy que la partie normale.

    Et avec ça, la musique est extraordinaire ! Quelle bonne année !



    3. The Great Ace Attorney Chronicles


    Un "reboot" extraordinaire pour mon jeu d'avocat préféré dans un Londre ultra attachant

    Il faut vraiment que j'ai adoré Outer Wilds et Deltarune Chapitre 2 pour que The Great Ace Attorney soit cantonné à la troisième place... Lui qui aurait battu la majorité des premières places des précédentes années ! J'adore Ace Attorney, même ceux que les gens aiment pas genre le 5 j'aime... Bon ok le 4 m'a ennuyé et le versus layton a une fin pourrie mais sinon c'est toujours du tout bon !

    Mais il faut reconnaitre que la série principale commence à avoir un peu trop de lore. Comment faire mieux que le final du 3 ? C'est dur.. Le 6 a trouvé une bonne combine en déplaçant l'action au sein d'un pays mais vu que ça ne touchera pas personnellement Phoenix, forcément, ça reste moins puissant.... PTêt que la solution c'étiat juste de changer de setting.... Et c'est ce qu'ils ont fait !

    Un nouveau héros ! Dans le passé ! En reprenant des mécaniques du versus Layton que je trouvais déjà très cools comme le jurys ou le fait d'avoir une multitude de témoin sur le stand ! Tout ça en gommant les défauts de ce dernier jeu grâce à un Sherlock Holmes un peu trop bulresque pour faire le boulot à notre place ! Le scénario est excellent, les personnages supers avec des animations que je trouve incroyables ! Mieux, je trouve sincèrement que les affaires les moins bonnes de ces deux jeux "Great Ace Attorney" sont meilleurs que les moins bonnes de la trilogie originelle... Du coup, en tout et pour tout, j'ai vraiment eu l'impression de ne jamais m'ennuyer même dans l'enquête 3 ! Et puis pour un jeu aussi bulresque je lui trouve un vrai petit travail historique franchement agréable.. J'aime beaucoup le choix de représenter plus de gens "normaux" là où le 5 et le 6 multipliait les personnages ultra bizarres. Ca brouille les pistes et ça ne les empêche pas d'avoir des mimiques très mémorables !

    J'avais déjà fini le premier épisode via fan traduction donc j'ai juste dévoré le second avec une impatience non dissimulé.. Ce fut exceptionnel... C'est déjà fini... Ah... Non vraiment, ce n'est pas parce qu'il est à la troisième place qu'il a à rougir...


    4. Metroid Dread


    Le jeu sur lequel je n'aurais jamais parié...

    Le 12 novembre 2020 j'ai adressé à mon ami Weldar ces quelques mots : "Weldar, as-tu vu quelqu'un d'autres que toi fantasmer sur Metroid Dread ces 5 dernières années ?.[...] Metroid Dread personne connait ça ah ah".
    Et ben j'ai BIEN ramassé mes dents quand en juin il y a eu l'annonce que le jeu non seulement existait mais en plus sortirait plus tard dans l'année ! Ouah ! Alors non, autant un nouveau Metroid 2D, j'avais jamais barré la possibilité, autant Metroid Dread en particulier j'avais double barré la mention sans aucun espoir de le revoir !

    Ben il est là ! Et franchement, au delà du nom, j'étais plus ou moins certain que jamais Nintendo oserait continuer le scénario de Metroid et ferait plutôt une sorte de soft reboot qui partirait dans une autre direction tout en disant "ouais mais ça contredit pas le reste"... Et bien non ! Il est hyper impliqué dans ce qu'il s'est passé après Fusion et pour un vieux fan pour moi, ce nouveau lore fut un délice à parcourir ! Le jeu lui même se manie particulièrement bien, encore mieux que le remake 3DS de Metroid 2 dont il semble être la suite évidente. Tout le monde parle des skips possibles du jeu qui, pour beaucoup, ont été laissé intentionnellement par les développeurs ce qui est une manière assez original de concevoir un jeu je trouve.

    Pour compenser, le jeu laisse hélas une impression assez mauvaise dans ses décors et sa musique... Tout comme le remake de Metroid 2 hélas. Les décors sont remplis de vie et ont beaucoup de détail mais il manque vraiment ce supplément d'âme qui donne l'impression de ne pas avoir vu ça ailleurs et bien sûr une musique nous plongeant dans les tréfonds de cette nouvelle planète... Aussi, je trouvais le jeu souvent trop guidé, n'ayant plus l'impression d'explorer ce monde mais juste de suivre la direction évidente que semblait me montrer le Level Designer... Qu'importe... Malgré ces défauts, Metroid Dread a été un véritable gâterie dans un monde pourtant saturé par les Metroidvanias !



    5. Bowser's Fury


    De la liberté avec une tortue énervée sur le dos.

    Une autre surprise ! Bowser's Fury est la semi-suite expérimentale de Mario Odyssey que je n'attendais certainement pas pour 2021 ! Il faut dire que Nintendo est de plus en plus énervant à garder des surprises qui sortent au dernier moment comme ça... Le seul soucis est que j'avais déjà acheté Mario 3D World sur Wii U, que je l'avais d'ailleurs adoré, et que je ne comptais pas le reprendre pour cette petite extension d'une poignée d'heure ! Heureusement, on put me le prêter au boulot et j'ai dévoré le jeu à 100% en une soirée... Une soirée bien remplis de 7 heures mais une soirée quand même !

    J'adore les plateformers 3D, ces jeux qui t'enjoint à l'exploration active d'un univers qui ne te veux pas que du bien en collectant tout un tas de trucs prétexte à te pousser à passer ses dangers... Et j'ai beaucoup aimé le fait que Bowser's Fury soit exactement ça au lieu de la formule linéaire héritée aux Mario 2D. Le but sera toujours de trouver un certain nombre de collectible qui débloqueront de part leur nombre la suite de l'aventure. Ca a été les étoiles dans Mario 64 et Galaxy, les soleils dans Sunshine et les lunes dans Odyssey. Ici, on visitera les différentes îles dans l'optique de trouver des "astres félins" ou "catshine" en anglais.  Une fois le collectible récupéré et avoir redescendu de l'île, elle reboot et change divers éléments en son sein pour proposer un autre catshine à récupérer... Parfois un peu répétitif quand on voit la grosse ficelle, cela a plutôt bien fonctionné pour moi sur les 7 heures du jeu ! En fait, le jeu reprend un peu la solution de Mario Odyssey qui consiste à mettre beaucoup beaucoup de ces astres félins partout pour que le joueur se sente toujours l'envie de faire un truc nouveau contrairement à un Banjo Tooie qui tentait l'inverse, en cachant son équivalent du collectible final au fond d'un passionnant process pouvant durer plusieurs heures et perdant la moitié du public au passage.

    C'est une évolution très intéressante d'un genre pas très aimé sur le papier mais qui passionne toujours autant quand Mario s'en charge.... Mais si ce n'était que ça, il aurait juste imité Mario Odyssey, l'ajout c'est qu'en parallèle de la recherche de catshine, un compte à rebours visible dans le monde s'apprête à ressusciter un Bowser gigantesque prêt à tout pour détruire le minuscule Mario ! Du coup, il faut voir que tous les collectibles de ce monde sont fait pour accommoder leur layout en cas d'un tel évènement avec des blocs Bowsers apparaissant à certains endroits par exemple. C'est assez fascinant tout le système qui a été mis en place pour accommoder un truc ultra systémique sur un Level Design qui est au contraire posé et non modifiable comme habituellement dans la série... De l'autre coté, le jeu n'est pas parfait, on sent que le système de power up hérité de Mario 3D World ne marche pas très bien dans un univers moins linéaire et que ça devient lourdingue au bout d'un moment d'attendre Bowser pour pêter certains blocs spécifiques.

    Au delà de ça, c'était un jeu vraiment fun à faire.


    6. Persona 5 Strikers


    Petit road trip à travers le Japon avec de vieux copains

    Quand Persona 5 Strickers a été annoncé, la réaction m'a mis dans une colère noire... Les gens avaient la suite d'un jeu qu'ils avaient aimé sous une forme beaucoup plus approchable qu'un jeu de combat comme Persona 4 Arena et ils n'avaient qu'une seule chose à dire : Il est où le portage de Persona 5 sur Switch ? Comment est-ce qu'un portage pourrait être plus important qu'un nouveau jeu ? Ah ! C'est parce que Persona 5 Strickers est un Dynasty Warrior like et que c'est donc par définition pas très intéressant, c'est pour ça ? Et bien non seulement ils ont parfaitement tord de penser ça parce que ces jeux sont super cools mais en plus le jeu a tellement tenu à ressembler au Persona 5 originel qu'il en est devenu un Action-RPG très similaire au final à Kingdom Hearts mais avec la remarquable idée de pouvoir s'infiltrer pour éviter de se manger un combat tous les 3 pas... Quelque chose qui ferait franchement du bien à Kingdom Hearts d'ailleurs.

    Je ne dis pas, le scénario était-bien sûr-infiniment moins travaillé et intéressant que Persona 5, c'était une évidence. Bien sûr, le fait que tous nos choix amoureux ne soit en rien reflété dans cette suite et que, pire, je sois traité comme un coureur de jupon est un peu agaçant d'autant que je je suis désolé mais MOI dans MA partie j'étais avec Makoto sans la moindre ambiguïté tout le long et je ne tolère aucune autre insinuation ! Certes, la façon dont le jeu tient ses problématiques en voulant les retourner ( comme beaucoup de suite ) semble amenuir le message originel. Oui, bien sûr, je me doutais que tous les policiers n'était pas corrompu dans Persona 5, ce n'est pas en me présentant ce personnage évidemment sympathique de détective qui a du mal avec sa fille après la mort de sa femme que je comprendrais mieux que ce qui était critiqué dans l'oeuvre originale était plus un système que des individus... Aussi Atlus semble vouloir systématiquement mettre en avant des filles androides dans leurs extensions / suites de Persona c'est assez amusant.

    Mais dans le fond, tout cela a peu d'importance. Persona 5 Stricker a l'avantage de mettre en scène des personnages que j'aimais déjà bien pour les faire visiter le Japon à travers un road trip géant... Et ça ça défonce en vrai car j'ai vraiment ressenti ce petit voyage. Les Palaces à visiter... Oh non "Prisons".. Bref les donjons sont à nouveau beaucoup plus travaillé que ce qu'Atlus me donnait l'habitude de voir du temps de la PS2 à l'image du Persona 5 originel et présente même des thématiques encore plus over the top quitte à certes devenir un peu plus grossier sur ses métaphores... Mais franchement l'original était pas super subtil non plus... Globalement le jeu fut long (malgré un rush certain à la fin ) et ambitieux et toujours un grand plaisir à parcourir. LE système de combat est très satisfaisant malgré des boss peut être un peu trop "sac à PV" par endroit. La grande attraction étant sans doute de voir les monster designs historique de Kaneko s'animer avec tant de grâce dans un monde "action".

    En clair, que ce soit en terme de gameplay, musical et dans les itnéractions des personnages; J'ai pris beaucoup de plaisir à ce Persona 5 Stricker. Seul le scénario un peu plus bâteau que l'original aurait pu me décevoir... Et il ne l'a pas fait.. Tout simplement parce que je ne voyais pas un monde dans lequel la suite aurait pu égaler l'original à ce niveau.



    7. Melty Blood Lumina


    Un flow de combat incroyable et des personnages avec lequel je suis plus familier que je le pensais.
    Ben oui, j'avais lu Tsukihime en manga il y a longtemps contrairement à Fate Stay Night !

    J'aime les jeux de baston 2D... C'est un plaisir certain que j'ai principalement avec ma petite soeur tant j'ai peu de gens avec qui apprécier ce genre de gâterie vidéoludique. Excepté peut être les jeux SNK sur la borne arcade du boulot  mais cela a un peu arrêté avec le télétravail imposé par la situation sanitaire... Bref, si tout le monde était à fond sur Guilty Gear Strive cette année et que je suis plutôt fan de la série, non seulement je n'étais pas plus impressionné que ça vu que le jeu a l'air beaucoup plus terre à terre que par le passé mais le nombre de personnage DLC annoncé dès le début m'a définitivement freiné dans mon achat... C'était la même chose avec ce jeu de baston Dragon Ball FighterZ qui a pourtant eu l'encensement de la foule ! La façon dont le jeu qui coute déjà son prix te dit "ah ! il faut donner encore plus d'argent !" dès sa sortie m'énerve de plus en plus à travers les âges...

    Mais bon voilà, ça commence à faire 5 ans qu'on est sur le même Blazblue à toutes les vacances... Le jeu est exceptionnel bien sûr mais bon je me dis qu'on peut peut être aller voir ailleurs pour changer non ? Du coup, malgré des réticences dû au fait que je n'y connais pas grand chose dans la licence "Fate" de Type Moon, je finis assez récemment par prendre le remake de Melty Blood... Et il faut reconnaitre que le rythme du jeu est assez incroyable. Contrairement à Under Night in Birth je comprends les différentes possibiltiés des personnages entre la jauge de "lune" et la jauge de "super", et donc les différents moyens de se booster pour attaquer de façon plus offensive son adversaire incluant la possibilité d'ouvrir des raccourcis pour déclencher des attaques sans quart de tour et bien sûr tout un tas de méga attaque et autres "Ex" permettant une version plus forte de certaines techniques... Sauf qu'avec toutes ces possibilités offensives, le jeu contrebalance par un bouton dédié uniquement aux contre qui est juste super fun à utiliser à très bas nivaeu !

    En fait, le système est si prenant que je dirais preque que que comparé à un Blazblue ou à un King of Fighters le focus est bien moins sur les personnages qui se ressemblent parfois un poil trop dans leurs archétypes respectifs... Mais vu que le jeu contient aussi une maid qui peut poser des pièges sous la forme de cactus qui punchent quiconque arrive devant, je lui pardonne aisément... et j'ai ma main ! Une très agréable surprise là où je m'attendais à un jeu beaucoup trop complexe ( j'ai toujours l'impression d'avoir rien compris à UNIEL, un jeu de baston de la même équipe )



    8. It Takes Two


    Un jeu purement coopératif c'est très osé de nos jours.
    Ptêt moins à l'heure des streameurs ceci dit... Mais c'est une super idée.

    Un autre jeu un peu pris au dernier moment alors que l'on commençait à être agacé de la plateforme définitivement peu multijoueur-friendly d'indivisible... It takes two était un jeu coopératif que je me voyais jouer à distance mais j'ignorais totalement qu'il avait un mode split screen ! Ah mais ça change tout ! Je fus rassuré de voir que je pus acheter le jeu sans m'inscrire à je ne sais quel programme d'EA avec mon adresse mail. Le scénario à base de parents voulant divorcer forcé à collaborer car ils sont changé en jouet fait très "scénario de long métrage d'animation Dreamworks" d'autant que vu le prémisse simple, on quitte rapidement les outils reprochant de ne pas être utilisé pour aller dans un délire d'écureuil se battant avec des guèpes semblant avoir bien moins d'intérêt scénaristique.. Ah, il fallait bien des péripéties pour permettre un jeu long !

    Le tout se présente comme un jeu d'action / plateforme linéaire obligeant d'avoir un second joueur pour pouvoir progresser. Pour un jeu indie je suis époustouflé par la production value. Les détails, la beauté du jeu, je n'arrive pas à croire que les jeux indépendants ce soit devenu ça. L'équipe a dû être absolument énorme ! Et on passe ces décors ultra rapidement vu le manque de collectible et d'objets à rechercher là où on va ! ( quelque chose qui est un peu reposant d'une certaine manière ). Sauter, plonger, utiliser une arme ou un objet spécifique à la séquence dans lequel on se trouve le tout entrecoupé de séquence spéciale de pilotage ou de combat aux controles spéciaux. Le jeu se veut ultra diversifié et remplis de surprise... Et franchement, rien que pour voir où nous emmènera notre prochaine session, j'ai très hate de le continuer !




    9. New Pokemon Snap


    Vas y ! Y'a pas de Florizzard à cet endroit là chez moi !
    On l'a comment ?

    J'ai jamais vraiment aimé Pokemon. Je trouve que c'est un RPG lent, avec aucun personnages réellement attachants, l'idée de faire combattre des bestioles pour moi ne me plait pas plus que ça, tout comme le fait de faire pourir ceux que je n'utilise pas dans des boites. La formule a jamais vraiment pris pour moi... Par contre, j'ai toujours aimé l'univers de Pokemon, cet espèce de monde futuristique toujours en paix dans lequel le monde entier semble plus occupé à étudier des bestioles aux pouvoirs mystique plutôt que de faire des trucs qu'on fait plus habituellement dans les RPGs genre prendre le pouvoir donne une espèce d'espoir dans le futur qui contraste fortement avec le nombre de monde post apocalyptique existant. Et les bestioles sont drôles ! C'est pour ça que mon Pokemon préféré a toujours été Pokemon Snap ! Le but n'est pas d'arracher des créatures à leurs habitats naturels mais bien de les observer, intéragir avec ( ce qu'on peut même pas faire avec de vrais animaux vu que ça pose des problèmes ! ) et les voir faire des mimiques rigolottes. Ah oui, j'aime Pokemon Snap !

    Du coup quand Nintendo, comme à son habitude, a balancé par surprise qu'un nouvel épisode était en développement et qu'il sortirait dans peu de temps, j'étais plutôt heureux ! Au final j'ai à peine joué au jeu que je me suis mis à perdre la cartouche et une bonne partie de ma collection de cartouche DS / 3DS et Switch ce qui n'a pas manqué de me plonger dans un profond désespoir... Ce n'est que bien plus tard, en décembre, que je réacquis la cartouche seule pour la modique somme de 25€ vu qu'il n'y avait pas la boite... ouf... Le jeu n'a pas la meilleurs des réputations vu que tout semble prétexte à refaire les mêmes niveaux encore et encore pour débloquer d'avantage de contenu. Je trouve aussi qu'en autorisant les différents personnages ( sans le moindre intérêt ) à te parler durant tes expéditions, on ne retrouve moins le coté "exploration en solitaire" de l'original. Je trouve aussi peut être moins d'interraction unique comme Miaouss qui se fait souffler par un cyclone de Roocoops ou Reptincel qui, quand je lui balance une pomme, tombe dans la lave pour devenir Dracaufeu ce qui est la seule façon de photographier ce Pokemon... Tout est streamliné par le scénario du "phénomène Luma" qui, lorsque les pokemons sont touché par lui, semble leur faire adopter un nouveau comportement assez intéressant.

    Bref, on ressent plus la structure d'avant et si le fait que chaque Pokemon se doit d'avoir 4 photos de comportement différents et qu'on peut en soumettre qu'une à la fois peut paraitre agaçant de prime abord, cela permet de garder un intérêt pour bien plus longtemps dans un jeu aussi cher en terme d'animation. Les environnements sont également plus nombreux ce qui est vraiment cool dans le cadre d'un tel jeu même si le setting empêche d'avoir des ruines modernes humaines à explorer comme l'ancienne usine électrique de l'original qui avait un petit coté inquiétant que j'aimais beaucoup... Après, je n'ai pas encore fini le jeu et le dernier environnement visité ( les bois dans le brouillard ) avait une belle atmosphère bien qu'un peu gâché par le coté très "clean" de ces graphismes.... D'ailleurs les personanges humains ont un regard vitreux effroyable.

    En tout et pour tout je met ce jeu plus haut qu'Ys IX tout simplement parce que son genre est ultra rare et me fait vraiment mais alors vraiment plaisir.




    10. Ys IX : Monstrum Nox


    La liberté de ce Ys est ce qui le hausse au top 10.
    Parce que sinon.. Il n'est pas sans défaut.

    Du coup, top 10 pour le dernier Ys... C'était vraiment une année très riche parce que, contrairement à d'autres, j'ai été agréablement surpris par Ys IX qui se payait une réputation terrible après son arrivé au Japon. Le jeu était pas très beau et le sentiment d'exploration que portait Ys VIII était notablement absent. Pour compenser le jeu propose enfin de s'émanciper du sol en proposant tout un tas d'action ultra agréable pour Adol. Pouvoir courir sur tous les murs du jeu est ultra agréable de base, transformant cette ville censée être notre prison dans le lore en véritable terrain de jeu ! Cela aide que je n'étais pas le plus grand fan d'Ys VIII que je trouvais un peu poussif sur la fin avec un problème de rythme assez gros... que j'ai trouvé totalement corrigé ici !

    J'ai trouvé le scéanrio plutôt sympas même si on va pas se mentir, la morale du premier chapitre à base de "si on donne de l'argent aux pauvres, ils deviennent oisifs et battent leurs femmes" m'a tellement horrifié que je suis sûr que sur le Discord tout le monde pense que je déteste le jeu à cause de ça... En vrai y'a aussi un autre passage franchement chaud après et j'aime pas trop les implications morales du jeu mais... Ouais j'ai beaucoup de choses à reprocher mais pour une série aussi vide scénaristiquement qu'Ys je ne peux que saluer l'effort de tenter quelque chose qui ne soit pas juste "du lore" et le mystère que le jeu propose au début est beaucoup plus intéressant que celui d'Ys VIII par exemple... Même les personnages, au final, sont assez funs ! En tout cas bien plus mémorable que dans Ys Seven + Celceta...

    C'est tout de même dans l'explroation du monde et le gameplay que le jeu brille le plus sans compter de nombreux thèmes musicales énervés certes un peu classiques mais toujours bienvenue dans ma playlist... Ys IX est un jeu qui m'a beaucoup fait parler mais au final, je l'apprécie malgré tout... J'aimerais juste que Falcom arrête un peu de justifier les mecs qui en envahit d'autres et dire aux envahits de "se tenir tranquille c'est bon c'est du passé". Avec Cold Steel IV ça commence à devenir très gênant comme mentalité...



    Sauf que l'année fut suffisamment belle pour avoir encore plus de jeux et pas des moindres !




    X. Eastward


    Un monde fou, détaillé avec un héro au design unique et sa petite fille avec une histoire ambitieuse et un gameplay sans défaut
    Est-ce qu'il m'en faudrait vraiment plus ?

    Un jeu que j'attendais de longues dates pour ses graphismes pixellisé exceptionnel et son histoire qui paraissait fascinante.
    Le résultat est...Bon... Je peux pas dire le contraire, le jeu a vraiment reçu un amour fou, des thématiques fortes, des moments très marquants je suis moi même surpris d'à quel point il ne m'a pas plus marqué que ça vu tous les efforts qu'il fait pour être un classique. Chaque PNJ du monde est unique ! Et on ressent à plusieurs reprises le fait d'être dans une maison avant que le déchirement du départ revienne... En vrai, plus je repense à Eastward, plus je me dis que les quelques défauts que je lui trouvais comme ses donjons Zelda like étonnamment super classique qui casse un peu avec la narration ne justifie pas une absence du top 10.

    Peut être devrait il prendre la place d'Ys IX dont le scénario m'a énervé à plusieurs reprises... Mais ce dernier est quand même vachement plus fun et le personnage d'Eastward fait parfois un peu "gros lourdeau" avec la mécaniqeu de devoir quasi systématiquement charger sa poelle à frir pour faire un gros coup ce qui envoie valser des objets. Une touche "attaque forte" aurait sans doute rendu ça bien plus fun à jouer.. J'imagine... Aaah je sais pas..



    X. Touhou 18 : Unconnected Marketeers


    Un Touhou sur la loi du marché.
    Je n'ai pas encore tout compris de ses systèmes...

    Touhou 18 ! Un nouveau Touhou ! Dans mon année 2022 ! Ben ça alors !
    Mais pourquoi n'est il pas dans le top 10 ? Et bien.... Pour être honnête si j'avais vraiment beaucoup aimé Touhou 17 j'ai été un peu moins enthousiasmé par le mystère que Touhou 18 proposait.
    Sa mécanique de deck a accumulé à m'a fait penser au hasard qu'un rogue lite pouvait avoir ce qui est pas du tout dans mes gouts. Et j'ai retenu assez peu de musique.. A l'exception de celle du dernier boss, juste exceptionnel.
    Je n'ai pas encore fini en un crédit cet épisode et cela se fera pour sûr ! Arf, ch'uis tellement en retard dans la série que j'ai même pas vu la sortie du très bizarre Touhou 17.5 ! Du coup, il a pas de place dans le top aussi vu que je n'y ai pas joué, ça c'est triste.
    Edit : Ca y'est, je l'ai fini ce Touhou 17.5 et franchement si je l'avais fait plus tôt il aurait pu déloger Ys IX de sa place ! C'est un jeu vraiment original, dont le seul défaut et d'obliger le joueur de réapprendre les contrôles à chaque perso ce qui peut être très crispant après avoir joué avec la très facile à manier Reimu.
    Mais pour un jeu d'action en 1 contre 1 ressemblant limite à un boss rush, les patterns d'attaques et surtout les situations ( relief qui se déforme, niveau vertical, niveau submergé, scrolling ) est impressionnant et trouver la faille des patterns devient souvent très gratifiant.. en plus, j'ai trouvé l'histoire vraiment drôle !


    X. A Hat in Time Seal the deal / Nyakuza Metro


    La direction artistique de ce jeu est excellente... Le gameplay ptêt un peu plus approximatif.
    Et en plus c'est un plateformer 3D trop cool !

    J'ai absolument adoré A Hat in Time quand j'y ai joué sur ma PS4.... Du coup je fus bien triste quand je vu que les DLCs et extensions ne sortiraient pas sur PS4 "parce que c'est compliqué". C'est vrai que proposait un jeu sur PLaystation est de loin le plus gros enfer administratif comparé à Microsoft et même Nintendo mais tout de même ! C'est triste pour les gens qui ont joué dessus !
    Heureusement, à force de se plaindre, les développeurs ont bien voulu se mettre au travail de l'adaptation des deux DLCs "Seal the Deal" et "Nyakuza Metro" sur PS4 sorti cette année ! Bon... Le coté dommage c'est qu'il s'agit sans doute des chapitres les moins cools du jeu ce qui est quand même dommage... Seal The Deal prend le parti pris de faire explorer et réexplorer toujours le même bateau dans des circonstances très différentes ( alors que le port est en vue, pendant la traversée, après l'upercut de l'iceberg ) ce qui peut être rebuttant bien que je trouve l'idée créative à bien des égards notamment avec les passagers que l'on apprend un peu à connaitre. J'ai étonnamment moins à dire sur Nyakuza Metro qui a une struture de mission plus simple, obligeant à passer des moments de plateforme plus précis que le très ouvert Seal the Deal.. La Direction Artistique avec les métros tirés par des chats géants est incroyable ceci dit !

    Ces chapitres ne sont pas dans les meilleurs mais pour autant, j'en garde vraiment un très bon souvenir et j'aime toujours autant A Hat in Time, le plateformer 3D non NIntendo qui ose expérimenter avec la formule chapitre après chapitre !


    X. Later Alligator


    Un jeu mignon et très beau... Mais pas plus...

    Petit jeu pris à la va vite, impressionné par l'animation magnifique de tous ces petits crocodiles, remplis de petits jeux qui réussisse l'exploit de ne jamais être trop crispant dans un univers remplis de vanne et incroyablement chaleureux... Peut être trop ? Si un moment du jeu semble donner l'impression que quelque chose de plus sombre se trâme derrière la ligne scénaristique très légère du jeu, cela ne m'est pas apparu suffisant pour vraiment faire quelque chose de marquant.

    Au final, le meilleurs truc, ça aura été de parler à tous les membres de la famille du petit Alligator qui nous demande de l'aide pour les placer dans un grand arbre généalogique... Ca c'était rigolo !


    X. Axiom Verge 2


    Le Metroidvania qui m'ennuit

    Il y a tellement de Metroidvania de nos jours que je me suis dit "et pourquoi ne pas en faire un ?". J'ai alors repris ce bon vieux Axiom Verge sur PS Vita que j'avais laissé de coté durant un moment. Il faut reconnaitre qu'il présente des moments atmosphérique très fort qui mette particulièrement mal à l'aise ! Du coup, lorsque le jeu dévoile son vrai scénario, je n'ai pu m'empêcher d'être un peu déçu car cela était bien moins épique que ce que les images du jeu et le coté "glitch" ultra dérangeant donnait à penser.... Mais du coup, je voulais bien voir la suite sorti cette année et..

    ... Ben en fait, c'est comme si ils avaient fait une atmosphère à l'image du scénario du 1 que je trouvais pas terrible. Comme si l'aspect glitch et dérangeant n'était qu'un accident non voulu ! Le jeu essaye de donner plus de possibilité de jeux et il n'est pas mal fait malgré un gameplay à base d'attaque corps à corps bien moins maitrisé que le piou piou du jeu originel. J'aime particulièrement le fait que dans les deux épisodes, les développeurs semblent se creuser la tête pour ne pas utiliser les upgrades classiques de Metroid pour en trouver d'autres ! En vrai le Level Design est bien plus complexe que celui d'Axiom Verge 1 reposant un peu trop sur du "Ah, alors avec ça tu peux percer ces blocs glitché mais pas CES blocs glitché" rendant l'exploration plus énervante qu'autre chose... Non décidément Axiom Verge 2 est un meilleurs jeu que ça.. Mais infiniment moins marquant et rien que pour cela, je préfère le 1 malgré tout.


    X. Toree 3D


    Bzzzzzz "jump" "jump" bzzzzt

    Un jour j'ai voulu un plateformer 3D moche sur ma Switch, quelque chose que je ne connaissais pas... J'ai vu Toree 3D à quoi, 1€ ? Moins ? Je l'ai pris, il m'a duré 30 minutes et j'ai pas grand chose à en dire à part que le coté creepy du premier niveau ne se retrouve pas par la suite.
    ... Le plus gros compliment que j'ai à donner à Toree 3D est que je ne lui en veux pas... Pourtant, maintenant que je vois que le 2 est sorti je me dis... Et pourquoi pas ?
    Edit : Et ben je l'ai fait et c'était comme le 1 en plus long ah ah.

      La date/heure actuelle est Sam 22 Jan - 16:12